Produits laitiers en régime cétogène?

Quand on commence un régime cétogène, on a souvent du mal à comprendre POURQUOI on ne peut pas manger de fromage ni de produits laitiers. On me pose extrêmement souvent la question, et il n’est pas rare que les gens continuent d’en manger malgré mes avertissements!

Avant toutes choses, avec Jimmy on a fait une petite video sur le fromage (et à plus forte raison les produits laitiers) qui donne déjà BEAUCOUP d’informations!

Et maintenant, allons un peu dans le détail!

LES PROTÉINES DU LAIT: LA WHEY ET LA CASEINE

Beaucoup de gens s’imaginent que le problème des produits laitiers, c’est le lactose. Mais en réalité, les protéines du lait sont beaucoup plus agressives que le lactose (le sucre du lait).

Il y a deux type de protéines dans les produits laitiers: la whey et la caséine. En gros, dans le lait, on trouve 80% caséine et 20% whey. Le fromage lui, est composé en quasi-totalité de caséine.

Je précise que le BEURRE, qui est autorisé en keto, est autorisé JUSTEMENT parce qu’il ne contient quasiment plus de caséine. 

 

La différence entre ces deux protéines réside dans la façon dont elles sont digérées et comment le corps y réagit.

LA WHEY

La whey se digère très rapidement, passe rapidement dans le sang, et provoque un fort pic d’insuline. (c’est POUR CA qu’en régime cétogène, il n’est pas conseillé de prendre des shakers de whey protein. On a une réponse d’insuline trop forte, qui ne permet pas au corps de libérer ses acides gras et brûler des graisses.)

LA CASÉINE

La caséine est très différente de la whey. Mais tout aussi néfaste, si ce n’est pire. La caséine est digérée beaucoup plus lentement. T. Colin Campbell, l’auteur de The China Study, explique de part cette lenteur, les casomorphines (des morphines-like naturelles que l’on trouve dans la caséine) passent dans le sang, où ils agissent exactement comme des opiacées.

LES EFFETS DE LA CASEINE SUR L’ORGANISME

LES CASOMORPHINES

Quelques minutes après avoir mangé un produit laitier, la caséine commence à être digérée: cela libère les casomorphines qui vont s’attacher aux récepteurs opiacés du cerveau, et qui va du coup causer une addiction forte aux produits laiters.  Les casomorphines provoquent une addiction tellement forte qu’elles ont été comparées à l’héroïne sur le plan de l’intensité de l’addiction et des troubles de l’humeur qu’elles provoquent.

[Et honnêtement je ne suis pas très étonnée; il y a des fois où j’ai vraiment envie de fromage comme ça, j’en ai presque plus envie que du sucre, et c’est vraiment difficile de ne pas céder. En fait la seule solution c’est de ne pas en acheter, parce que si je reçois chez moi et qu’il y a du fromage au repas, ce sera quasi impossible pour moi de ne pas en manger!]

cheese2

Pour plus de détails sur cette affaire de morphine-like ou casomorphine, voir les recherches de Neal Barnard, MD, fondateur du PCRM, Physician’s Committe for responsible Medicine). Et je précise que ces substances qui imitent la morphine ne sont pas AJOUTÉES dans le lait. C’est très clairement un composant que les vaches fabriquent naturellement, et qui imite les opiacées.

INFLAMMATION ET REACTIVITE A LA CASÉINE

Donc non seulement la caséine ralentit la digestion, mais en plus elle fatigue que le système digestif, parce que le corps a beaucoup de mal à la digérer. C’est une protéine qui provoque de l’inflammation, notamment dans la paroi des intestins.

Pour les personnes qui réagissent à la caséine des produits laitiers, on peut avoir des problèmes respiratoires, des problèmes digestifs tels que la constipation ou les diarrhées, les gaz, les ballonnements. On peut également avoir des problèmes de peau tels que l’acné, les irruptions de boutons, rougeurs, irritations cutanées. Pour plus de détails là-dessus, voir les travaux de Frank Lipman. Enfin, on trouve fréquemment aussi des problèmes de brain fog et même de dépression, liés surtout aux dommages créés par la caséines sur la paroi intestinale.

Et le pire, c’est qu’on ne trouve pas la caséine que dans les produits laitiers. En fait, elle est souvent ajoutée dans les produits préparés, officiellement pour épaissir la texture, mais très sûrement aussi pour ses propriétés addictives justement… Le pire, c’est qu’on en trouve même dans certaines marques de produits estampillées VEGAN. ahahah…

Pour repérer la caséine, regardez sur les étiquettes, on peut trouver: caséine, caséinates,  caseinate de calcium, caséinate de potassium ou caseinate de sodium.

Pour finir, je sais que je l’ai déjà dit mais je vais en remettre une petite couche: la caséine provoque de l’inflammation (beaucoup) dans l’intestin, et l’inflammation est un stress chronique intense pour le corps. Et l’inflammation, entre autre, bloque l’adaptation.

Et pour plus de détails sur la teneur en caséine des différents produits laitiers: c’est par ici. 

PRODUITS LAITIERS ET TRANSIT

constipation en régime cétogène

Pour finir, beaucoup de gens rencontrent des problèmes de transit lorsqu’ils commencent leur régime cétogène. Et de même, beaucoup d’entre eux blament l’absence de fibres. Figurez-vous qu’en fait, c’est souvent parce que, ne sachant pas quoi manger en régime cétogène, certaines personnes consomment du coup BEAUCOUP de produits laitiers, notamment fromages, crèmes, yaourts…

Or, comme je l’ai dit plus haut, la caséine est si lente et pénible à digérer que cela provoque un blocage du transit… Si le sujet vous intéresse, allez lire cet article sur le transit en régime cétogène!


Pour finir, avec ou sans régime cétogène, franchement, laissez tomber les produits laitiers, au moins au quotidien! Gardez-les pour les exceptions, ou les fois où vous ne pouvez pas vraiment faire autrement!

Vous pouvez aussi lire:
❤ Teneur en caséine des produits laitiers
❤ Que penser du tofu en régime cétogène?
❤ Pourquoi on ne mange pas de beurre de cacahuète en régime cétogène
❤ Constipation en régime cétogène

25 Commentaires sur “Produits laitiers en régime cétogène?

  1. Heu le beurre on fait quand même ça avec la crème…Une bonne crème bien grasse c’est quand même pas si mal non?

    • mais je sais bien! mais dans le produit fini du beurre, il ne reste quasiment plus de caséine, ce qui n’est pas le cas pour la crème.
      ça n’empêche effectivement pas de prendre de la crème de temps en temps, honnêtement dans un latte c’est quand même giga bon, mais c’est pas trop un truc qu’il faut prendre tout le temps. à mon sens évidemment.

  2. Quel est le moment dans la diète KETO ou on commence à se fouetter avec des orties pour bruler plus de gras! Attention à l’orthorexie 😉 Bon je te taquine pas plus, tu fais un super boulot, agréablement présenté et très pédagogue. Et puis c’est quoi ce français nickel là ! Mais tu serais pas instit ou prof toi? (oups plus de cirage…) Allez tu es dans mes mégas références avec Venesson, Anso et Marco la pomme du jour 🙂

    • ahahah Marco la pomme du jour justement, il a pas pondu un truc sur le keto récemment? genre un « definitive guide to keto…« 

      • Rooo un bouquin et un gros article que je n’ai pas lu. J’avoue cela faisait un bout de temps que j’avais pas regardé son site. J’y vais de ce pas hophophop! Merci!

  3. hehehe, on y lit un truc intéressant la : « A Spanish ketogenic diet (keto with wine, basically) cured people of the metabolic syndrome and improved health markers of non-alcoholic fatty liver disease. Over 92% of subjects improved their liver health; 21% resolved it entirely. »
    Hum à relayer dans ton chapitre sur l’alcool 😉

  4. Bonjour,

    Au mois d’octobre dernier, on m’a diagnostiqué un cancer du sein.Suite à cela je me suis pas mal « documenté » via le net et je suis tombée sur le livre LE REGIME CETOGENE CONTRE LE CANCER, des Pr Ulrike Kämmerer, Dr Christina Schlatterer et Dr Gerd Knoll. C’est donc depuis, ma référence sur le régime cétogène que je suis depuis le mois d’octobre 2016. En lisant vos articles, je constate qu’il y a pas mal de « contradictions » avec ce que dit ce livre, notamment sur les produits laitiers. J’ai l’impression que sur certains sujets, (par rapport à vos articles) ils ont « tout faux » Avez-vous lu ce livre ?

    • oui, je l’ai lu mais je ne suis pas d’accord. Pour moi consommer de la caséine est une mauvaise idée, cela crée beaucoup d’inflammation sur le plan intestinal et l’inflammation finit toujours par vous faire sortir de cétose. De toute façon, l’inflammation, et la surproduction de radicaux libres qui l’accompagne, c’est quelque chose qu’en soit on veut absolument éviter, et à plus forte raison de votre cas…

      • Ok, merci. Je ne suis pas très produits laitiers de toute façon mais je fais de temps en temps des gaufres ou cheese cake. J’étais tout simplement étonnée de ce que vous disiez par rapport à ça et aussi aux oléagineux. Car j’avoue que le matin je fais mon lait d’or avec du lait d’amande.

      • Connaissez vous Jacqueline Lagacé? Elle sait combien la lait est malsain pour la santé.

        Retraitée à cause de problème de santé, elle était, entre autres, directrice d’un centre d’un laboratoire de recherche en microbiologie.Elle publié 35 articles scientifiques dans des revues internationales avec Comité de pairs etc.. Elle est l’auteur de 3 livres sur l’alimentation sans gluten.

        https://jacquelinelagace.net/2012/05/29/aliments-permis-dans-le-regime-hypotoxique/ .

        • oui on vend ses livres au magasin, du coup je me souviens les avoir lus il y a longtemps pendant mes pauses dej!

  5. Bonjour,
    merci pour cet article.
    Donc le beurre ne contient ni de lactose, ni de caséine, ni de whey , c’est bien cela ? ou en tout cas très peu ?? Ce serait une bonne nouvelle pour moi car je m’interdis de manger du beurre , persuadé qu’il contient ces substances …. merci pour votre réponse.
    Bonne journée

    • bonjour Aurélie, le beurre ne contient quasiment pas de caséine. par contre il contient du lactose. (mais il existe aussi du beurre SANS lactose qu’on trouve facilement en magasin bio, ce qui résoudra le problème entièrement). Et le goût est quasi identique

  6. Bonjour,

    Quand vous dites que le beurre ne contient quasiment pas de caséine, qu’est-ce-qu’on retire du beurre quand on fait du ghee ? En tout cas, ceux qui en font ne parlent pas que de lactose.

    • on retire exactement cela: le lactose, et le peu de caséine qui restait encore, car en chauffant légèrement le beurre, les matières grasses se détachent des protéines (caséines) et des sucres (lactose).

  7. Bonjour, ce qui est étonnant c’est qu’en milieu hospitalier nous autorisons le fromage, en quantité contrôlée, pour les enfants atteint d’épilepsie et suivant un régime cétogène, et ceux ci ne « casse » pas leur cétose, prise de sang à l’appui. Le mécanisme est il différent sur les adultes?

    • en fait, je pense surtout que les enfants ont les intestins moins endommagés. A l’âge adulte, on a souvent eu le temps de faire beaucoup de dégats dans nos intestins, et du coup un peu de caséine suffit à les inflammer. EN ce qui me concerne, le résultat est souvent rapide, si je dépasse une certaine quantité de caséine, ma glycémie augmente, sur le moment et même le lendemain! Je pense que du coup tout dépend du terrain duquel on part…

      • Merci pour ta réponse. En effet je pense que beaucoup de facteurs influent et que chacun est très différent, de même pour la libération d’hormones comme le cortisol. On le voit d’ailleurs très bien chez les diabétiques, qui ont tous une réponse glycémiques différentes au stress par exemple mais aussi aux aliments, glucidiques ou non. D’où l’importance des prises de sang ou lecteur, et de dire aux gens de tester sur eux même !

  8. Pingback: Comment réparer ses intestins ? – SUPER KETO

  9. Pingback: Peut-on boire du café en régime cétogène? – SUPER KETO

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :