Témoignage de céto-adaptation avec Jimmy!

Les amis, il faut que je vous parle de Jimmy ! Parce que vous savez, il n’est pas seulement le co-inventeur des J&J fat bombs! Mais c’est le fondateur du site www.espace-musculation.com, et accessoirement aussi, une personne complètement géniale.

Comme on va bientôt vous annoncer une surprise Jimmy et moi, j’ai décidé de vous donner l’occasion de le rencontrer AVANT TOUT LE MONDE sur ce blog !

❤ Les amis, let’s meet: JIMMY! ❤

 

Bonjour à toutes et à tous, je me prénomme Jimmy et j’aurai 33 ans cette année. Sportif depuis toujours, j’ai aussi depuis très jeune voué un culte autour du bien-être et de la santé via l’alimentation.

Curieux de nature, j’ai essayé de très nombreux régimes alimentaires (chrononutrition, jeune intermittent, index glycémique bas, etc.), que ce soit pour soutenir mes performances sportives, et parfois pour perdre un peu de poids.

Étant très cartésien, j’ai toujours entrepris mes expérimentations de manière très protocolaire et à l’appui d’études scientifiques.

SK: Du coup, comment as-tu découvert le régime cétogène et comment tu t’y es mis? 

Jimmy: J’ai découvert le régime cétogène sur internet, via des articles et des recherches scientifiques. Ce type de régime est très populaire dans les salles de sport, surtout chez les athlètes qui veulent perdre du gras avant une compétition. Au début, je n’avais aucune idée du potentiel sur la santé de ce régime. Et comme beaucoup de gens, j’ai associé ce régime à la perte de poids uniquement… alors qu’il est tellement plus que cela !

Je me suis finalement lancé dans ce mode d’alimentation grâce à des amis qui ont obtenu des résultats spectaculaires, aussi bien en terme de performances sportives, que de perte de poids.

À ce moment là, je ne pensais pas pouvoir tenir plus de quelques semaines. Je pensais comme la plupart des gens que c’était impossible ou que je ne tiendrai pas. Je me rends compte qu’à l’époque, j’étais à mille lieues d’imaginer tous les bienfaits que ce régime pouvait m’apporter.

 

SK: Le temps de céto-adaptation est ultra variable d’une personne à l’autre, en ce qui me concerne, ça a pris des mois, je serais curieuse de savoir combien de temps ça t’a pris à toi de te céto-adapter ? 

Jimmy: Ce n’est pas vraiment évident d’en être sûr, d’autant plus qu’à mes débuts, je n’avais pas la rigueur que j’ai aujourd’hui, avec des vérifications régulières de ma glycémie et cétonémie. Je me souviens que les premiers jours était difficiles mais je n’ai jamais expérimenté le fameux « keto flu » avec des maux de tête, vertiges, crampes, insomnies, etc.

Ce qui était difficile, c’était le manque d’énergie pendant la journée et surtout pendant mes entraînements intensifs de musculation.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’auparavant, je faisais régulièrement (1 à 2 fois par semaine) des jeûnes de 24 heures, souvent parce que le matin je n’avais pas le temps de manger (ou disons plutôt que je ne prenais pas le temps) et pareil pour le midi. Tout ça pour dire que faire des entraînements sportifs dans des conditions difficiles, j’y étais habitué.

Finalement, malgré le manque d’énergie, j’ai persévéré et au bout de 3 semaines, j’avais déjà beaucoup plus de peps. Ma force est revenue petit à petit jusqu’à surpasser toutes mes espérances. En 15 ans de musculation, je n’ai jamais ressenti une progression aussi rapide.

SK: ahah, tu n’as pas l’air de trouver ça extraordinaire, mais laissez-moi vous dire à tous que 3 semaines, c’est une adaptation TRES rapide et vraiment très optimale. La plupart des gens n’ont pas un métabolisme aussi flexible! Comment tu expliques cette rapidité? 

Jimmy: J’ai toujours eu une bonne hygiène de vie. Je fais du sport depuis toujours et au niveau alimentation, j’ai toujours été attiré par les aliments sains. J’avais aussi depuis plusieurs années abandonné le petit déjeuner sucré, ce qui m’avais déjà procuré quelques bienfaits : je n’avais plus de petit-creux à 10 heures et au niveau digestion j’avais aussi ressenti une amélioration.

Concernant la rapidité d’adaptation, je pense que c’est aussi dû à la rigueur avec laquelle j’ai démarré. Grâce à de très nombreux excellents conseils, d’ailleurs beaucoup venant de ce blog, je n’ai pas seulement changé mon mode d’alimentation, mais j’ai aussi changé mon mode de vie. J’ai compris en faite que pour atteindre le Graal de la céto-adaptation, avoir une bonne alimentation ne suffisait pas.

J’ai donc effectué de nombreux changements, comme respecter mon quota de sommeil et me coucher pas trop tard. J’ai aussi déplacé mes entraînements de musculation du début de soirée que j’effectue maintenant soit dans la matinée, soit en début d’après-midi. J’essaie aussi de manger plus tôt en début de soirée afin de me coucher le ventre léger et ainsi avoir un sommeil de meilleure qualité. Autre chose, j’ai supprimé le café que je buvais auparavant tout au long de la journée.

Bref. Beaucoup de choses toutes simples mais qui additionnées une à une m’ont surement permis de me céto-adapter rapidement.

 

SK: Qu’est-ce qui a changé dans ta vie depuis la céto-adaptation? 

JimmyL’énergie ! Aujourd’hui encore, je trouve incroyable de ressentir avoir autant d’énergie et à tout moment de la journée.

Au niveau mental, j’ai aussi beaucoup plus de facilité à me concentrer, je suis beaucoup plus créatif, et chose assez bizarre, je ne suis plus maladroit. C’est quelque chose que j’ai remarqué récemment. Avant j’étais le spécialiste pour faire tomber quelque chose part terre. Maintenant j’ai l’impression d’avoir développé des super pouvoirs et j’arrive à rattraper au vol tout ce qui risquait de tomber.

Ce qui a changé aussi, c’est mon rapport à la nourriture. Je mange à ma faim, je n’ai plus de fringales. Je me sens libéré. Quand je vois mes collègues qui fond de véritable crise de manque de sucre toutes les 2 heures, je les plains !

 

SK: Puisque tu fais beaucoup de sport, est-ce que certaines choses ont changé de ce côté-là aussi? 

Jimmy: Oui c’est assez spectaculaire ! J’ai pris beaucoup de force et j’ai aussi amélioré mon endurance. Quand je m’entraîne c’est assez perturbant car j’ai l’impression d’être infatigable. Je récupère beaucoup plus vite et il faut que j’essaie de faire attention de ne pas m’entraîner trop longtemps. À la fin de ma séance, j’ai encore plein d’énergie alors qu’avant j’étais souvent épuisé.

 

SK: Je suis bien contente car j’entends parfois des personnes dire qu’elles perdent du muscle, et même de la force en régime cétogène. Et pour moi, c’est au contraire un signe très clair de non-adaptation ! 

Qu’est-ce que tu trouves le plus difficile au quotidien ? 

Jimmy: Une fois céto-adapté, je ne trouve pas qu’il y ait grand chose de difficile. Ce sentiment de bien-être, de vigueur, de clarté mentale est tellement agréable. Cette sensation de maîtrise vis-à-vis de la nourriture est aussi très plaisant. La vue et l’odeur du pain chaud titillent parfois mes neurones, mais je vois ça véritablement comme une drogue, et tel un drogué au sucre sevré, je me dis que ça n’en vaut pas la peine. Je me porte beaucoup mieux depuis que j’ai arrêté d’en consommer.

 

SK: Comment gères-tu le fait de ne pas manger la même chose que ta copine? Est-ce un problème au quotidien? 

Jimmy: Ce n’était pas facile au début mais avec beaucoup de patience et d’explications, elle a finalement approuvé mon choix. On mange donc souvent la même chose, mais elle prépare une seule portion de riz, pâtes, etc. Et de mon côté j’ai ma plaquette de beurre jamais très loin.

SK: ahah team butter!

Jimmy: Cela peut arriver qu’elle mange une pizza ou un autre plat non « adaptable » et du coup on ne mangera pas la même base. En tout cas, il n’y a aucune tension à ce sujet, cela est devenu banal.

SK: Est-ce que tu fais des cheatmeal ? 

Jimmy: Non je ne fais aucun cheat meal et je ne prévois pas d’en faire. Comme dit plus haut, je n’ai pas envie de redevenir « esclave » du sucre. Et puis je prends aussi énormément de plaisir à manger « cétogène ». Je découvre et expérimente régulièrement d’excellentes nouvelles recettes ! Aujourd’hui je ne vois pas arrêter ce mode de vie dans lequel je suis épanoui.

SK: bon, tu as l’air encore plus enthousiaste que moi! A qui pourrais-tu recommander ce mode de vie/alimentation? 

Jimmy: Je recommande ce régime à toutes les personnes qui ont envie de prendre leur santé en mains, car finalement ce mode de vie s’apparente à une véritable cure de jouvence.

Je recommande ce régime à toutes les personnes qui se sentent prisonnière du dictat du sucre, les personnes qui ont perdu le contrôle, littéralement drogué par l’industrie agro-alimentaire qui inonde la plupart des aliments par des quantités extrêmes de sucres.

Bien sur, je recommande ce régime à tous les sportifs qui veulent décupler leurs performances en n’étant plus limité à quelques centaines de grammes de glycogène.

SK: si tu devais donner un conseil aux personnes qui se lancent, ce serait quoi? 

Jimmy: Mon conseil aux personnes qui se lancent ? Ce serait de ne pas lâcher, de s’accrocher jusqu’à connaître l’état de satisfaction qu’apporte la céto-adaptation.

Je conseillerai aussi à tous de chercher des informations, car ce mode d’alimentation n’est pas donné à tout le monde dans le sens où il est très technique, très précis. Il y a beaucoup de chose à connaître et donc il peut être que salutaire de sans cesse rechercher des informations, astuces, etc.

SKoui, en somme, tu leur conseilles de lire ce blog fantastique ? Bon, et bien en tout cas merci infiniment Jimmy pour ce témoignage ultra-motivant, j’espère qu’il vous aura plu autant qu’à moi. 


Je clôture cette interview en vous rappelant que Jimmy est tellement passionné par le régime cétogène qu’il a ouvert un forum, le forum-cetogene, où il s’efforce de répondre à vos questions et donner des réponses d’excellente qualité.

Beaucoup de personnes sur ce blog ont déjà déploré le fait qu’il n’y ait pas de forum pour débattre de certains points, et bien voilà, Jimmy l’a fait pour vous! N’hésitez pas à créer votre compte et participer aux discussions!

 

 

 

 

8 commentaires sur “Témoignage de céto-adaptation avec Jimmy!

  1. bonjour,
    interview très sympa, très fraîche et motivante.
    je viens d’acheter le livre, la santé par le gras, l’as tu déjà lu ?
    bonne semaine

    J'aime

  2. Merci de faire connaitre Jimmy. Son forum et son expérience (et ton site superketo), c’est ce qui m’a manqué pendant 22 mois. Francophone et compétent. J’ai enfin les réponses et des conseils basé sur des infos solides. Meerrrciii !

    Aimé par 1 personne

  3. Jimmy, merci pour le témoignage et surtout merci pour ton forum, je n’ai pas encore participé mais çà viendra.
    Pour ma part pas de keto flu ni de mal de tête au démarrage grâce à SK qui conseillait de bien boire et d’ajouter du sel.

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Café et régime cétogène – SUPER KETO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :