SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Le régime cétogène pour la maladie de Crohn

crohn - regime cetogene
Plus la recherche avance, plus l’on trouve de domaines où le régime cétogène peut avoir un effet, soigner, alléger les symptômes, guérir complètement. Nouveau domaine où j’aimerais investiguer aujourd’hui: la maladie de Crohn!

LA MALADIE DE CROHN

UNE MALADIE INFLAMMATOIRE DE L’INTESTIN

La maladie de Crohn, c’est une maladie auto-immune. Ici, le système immunitaire attaque l’intestin, provoquant de l’inflammation, des saignements, des cicatrices, des vomissements, et c’est ultra douloureux. Quand la maladie se complique, ça peut aller vers des ulcères, de l’inflammation au niveau articulaire, incapacité à faire du sport (à cause d’anémie chronique).

La maladie de Crohn fait partie des maladies inflammatoires de l’intestin (IBD; Inflammatory Bowel Disease), mais elle est différente du Syndrome du Colon Irritable (IBS: Irritable Bowel Disease, ou SCI en français), en ce sens que le syndrome du colon irritable cause moins d’inflammation et pas d’ulcères, ce qui endommage moins la paroi intestinale.

 

crohn - regime cetogene

LES TRAITEMENTS CLASSIQUES

Le problème avec la maladie de Crohn, c’est qu’on ne pense pas, aujourd’hui, que ce soit soignable.
Pour l’instant, les traitements classiques qu’on utilise visent à soulager les symptômes, avec plus ou moins de succès… Les traitements visent principalement à réduire l’inflammation dans les tissus de l’intestin.
On trouve généralement:
médicaments anti-inflammatoires, ou immunosuppresseurs 
chirurgie pour enlever les portions de l’intestin grêle ou du gros intestin qui sont trop endommagés.
probiotiques, prébiotiques et symbiotiques.
– la dernière option, je ne suis pas sûre qu’elle soit autorisée en France d’ailleurs (ceux qui savent, n’hésitez pas à me dire), vise à augmenter les « bonnes » bactéries dans l’intestin en faisant une greffe de matière fécale. L’idée étant de booster la quantité de bonnes bactéries dans le colon pour améliorer le système immunitaire et protéger l’intégrité des tissus. 
Le problème de ces traitements-là, surtout ceux à base de bactéries et probiotiques, c’est qu’apparemment à terme les symptômes reviennent (style au bout d’un an).

COMMENT LE RÉGIME CÉTOGENE PEUT AIDER ?

Aujourd’hui, beaucoup de spécialistes conseillent des diètes qui éliminent les FODMAP. En gros les FODMAP (Fermentable – Oligosaccharides – Disaccharides – Monosaccharides – And – Polyols), ce sont des glucides difficiles à digérer et qui arrivent presque intacts dans l’intestin. Du coup, ils produisent des gaz, de la fermentation, et servent de nourriture aux bactéries. L’élimination des FODMAPs a pour but de soulager l’intestin, soulager l’inflammation, et elle est très utile par exemple pour soigner le syndrome du colon irritable.
Le problème, c’est que pour la maladie de Crohn, ça ne suffit pas .
inflammation crohn's disease
Puisque la maladie de Crohn est principalement le résultat d’une très forte inflammation, il est du coup possible qu’une diète cétogène bien formulée (et j’insiste sur le BIEN FORMULÉE) puisse diminuer les marqueurs d’inflammation et soulager les symptômes qui affectent le quotidien (fatigues, douleurs, vomissements, allers-venues au toilette, manque d’appétit, ballonnements, nausées, sueurs nocturnes, douleurs articulaires…).
D’abord, une étude a montré qu’une diète faible en glucides et élevée en lipides peut réduire les taux de protéine C-reactive (CRP). (Souvenez-vous on en a déjà parlé, c’est un marqueur d’inflammation). (🔬 Rankin and Turpyn, 2007.)
Exemple plus récent cité dans The Ketogenic Bible; le cas d’un garçon de 14 ans atteint de Crohn, dont la vie a changé du tout au tout en adoptant une diète cétogène (🔬 Toth et alia, 2016.)
Après deux semaines de diète, il avait arrêté de prendre les médicaments du traitement et un an plus tard il n’en avait toujours plus besoin. Les symptômes classiques de la maladie (sueurs nocturnes, trouble du sommeil, douleurs articulaires) avaient disparu après seulement UNE SEMAINE d’alimentation cétogène. Dès les premières semaines, ses marqueurs d’inflammation avaient largement diminué (taux de protéine C-reactive). En plus, la partie de l’intestin grêle la plus souvent affectée par la maladie, s’était renforcée. Au bout de 10 mois le garçon avait normalisé l’inflammation de son intestin et la atteint une rémission totale au niveau des symptômes.

COMMENT APPLIQUER LA DIÈTE CETOGENE ?

Chose importante à noter : l’adhésion à la diète est ULTRA importante. Dans le cas du garçon ci-dessus, à chaque fois qu’il déviait de sa diète (ne serait-ce que pour manger une part de gâteau low-carb (huile de coco, farine d’oléagineux et sucre d’alcool style erythritol), les symptômes revenaient IMMÉDIATEMENT.

ALIMENTS INFLAMMATOIRES

On notera que le but ici est vraiment de diminuer l’inflammation. Toute personne atteinte de Crohn doit, PLUS QUE TOUT AUTRE, faire très attention aux aliments choisis. Qu’est-ce que je veux dire par là?
Je veux dire que vous ne pouvez pas uniquement vous fier aux MACRO NUTRIMENTS, consommer beaucoup de gras, un peu de protéines et très peu de glucides.
Vous devez aussi absolument retirer tous les aliments inflammatoires:
  • tous les oléagineux, graines et légumineuses qui contiennent de l’acide phytique (très inflammatoire): noix, amandes, cajou, noisette, noix du brésil, pignons de pin, cacahuète, pistaches, graines de courges, tournesol, etc… Pour cela je vous laisse vous reporter à mon Guide Complet Des Noix en régime cétogène. Egalement, ces aliments sont très riches en omega-6 et partant, très inflammatoires encore une fois.

     

  • tous les produits laitiers (à l’exception du beurre): ces produits contiennent de la caséine, une protéine très inflammatoire pour l’intestin. De même, pour une personne atteinte de Crohn, il serait bon de remplacer le beurre par du ghee. Même si la caséine n’est plus qu’en faible traces dans le beurre, elle peut quand même affecter un intestin très sensible.

     

  • l’alcool !

 

Si vous suivez une diète cétogène MAIS que vous mangez du fromage et des noix au quotidien, vous continuez à entretenir l’inflammation et la porosité de votre intestin. Du coup, vous compromettez sa réparation à moyen et long terme.

CAS PARTICULIERS

Problème que l’on peut rencontrer aussi, c’est que certaines personnes à l’intestin abîmé peuvent aussi avoir du mal à absorber de grosses quantités de matières grasses. Forcément, cela pose problème en régime cétogène, et peut impliquer des ballonnements, des diarrhées, des gaz, etc. Même les MCT peuvent irriter l’intestin d’une personne atteinte de Crohn !
Dans ces cas-là, il peut être nécessaires d’envisager une période de transition avec du jeune intermittent, et/ou des ratios un peu différents (plus forts en protéines, moins forts en matières grasses, et toujours bas en glucides).
Il peut également être utile dans ce cas de se supplémenter en cétones exogènes. Certaines études montrent que même sans changer la diète, mais juste en supplémentant en cétones exogènes, on peut noter une forte réduction des taux de protéines C-reactive (de 62.5mg/l à 4.4mg/l dans le cas de cette étude (sachant que la range normale va de 0 à 4.9mg/l).

EN CONCLUSION

Le régime cétogène semble une solution intéressante pour diminuer l’inflammation et faire disparaître les symptômes les plus gênants, à condition d’être bien mise en place et bien suivie. Dans le cas d’une maladie auto-immune comme Crohn, il faudra être très strict sur le choix des aliments afin de ne pas générer d’inflammation supplémentaire, et se tenir à la diète sur le long terme pour continuer à profiter de ses bienfaits!

SOURCES & ETUDES

🔬 Toth, Daboczi, Howard, Miller and Clemens. « Crohn’s disease successfully treated with the paleolithic ketogenic diet ». International Journal of Case Reports and Images (IJCRI) 7, n° 10, 2016. 57068
🔬 Rankin and Turpyn: « Low carbohydrate, high fat diet increases C-reactive protein during weight loss ». Journal of the American College of Nutrition 26, no.2. 2007 (163-9)

Laisser un commentaire