SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Pourquoi j’ai fait un protocole de sèche ?

protocole seche cetogene

Pour ceux d’entre vous qui consultent mes videos youtube, vous savez peut-être déjà que j’ai mis en place un protocole de sèche, disponible pour tous en vidéo. En quoi ça consiste, pourquoi je l’ai mis en place ? Je vous explique tout aujourd’hui!

Mon protocole de sèche a été prévu pour les personnes qui sont en régime cétogène, et qui, une fois céto-adaptées, souhaitent perdre du gras. (J’ai bien dit « sécher » et pas juste « perdre du poids« , parce que sécher, c’est perdre du GRAS tout en préservant sa masse musculaire)(la nuance est importante!).

POURQUOI J’AI FAIT CE PROTOCOLE ?

J’ai créé cette vidéo et ce protocole, parce que au cours de mes coachings je rencontre des tas de gens, qui sont en régime cétogène, qui jeûnent beaucoup ou ont beaucoup jeûné dans le passé, et qui ont du mal à brûler leur gras. ET, chose étonnante, ils ont aussi du mal à s’adapter.  Des gens qui mangent relativement peu, qui jeûnent très fréquemment et qui pourtant ont un métabolisme lent et du mal obtenir le corps qu’ils souhaitent.

Après avoir perdu les 2-4 kg l’eau réglementaire du début du régime cétogène, leur perte de poids s’arrête, et leur perte de gras ne démarre pas.

Je me suis du coup posé la question: tout le monde parle des bénéfices du jeûne, comme quoi ça nous rend plus performants, ça permet de brûler des graisses, ça résout tous les problèmes du monde: alors pourquoi ces personnes ont encore des problèmes de santé, et un métabolisme lent ?

LA MISE EN PRATIQUE

Pour moi, c’est clairement parce qu’il y a un problème de mise en pratique:

  1. Beaucoup de gens jeûnent sans être adaptés OU (pour ceux qui ne font pas de régime cétogène) sans avoir la flexibilité métabolique pour le faire. Du coup ils sont majoritairement catabolique. ça signifie que leur corps brûle une majorité de muscles, et une minorité de gras.
  2. Beaucoup de gens jeûnent trop: trop longtemps, trop souvent, et pas dans les bonnes conditions. Du coup, au bout d’un moment, le métabolisme se dérègle. Certaines personnes tolèrent très bien le jeûne intermittent sur le long terme, mais nous sommes tous différents. Et en l’occurrence, le système hormonal des femmes tolère moins bien les jeûnes prolongés, du coup cela peut parfois poser problème.

La conséquence de tout ça, c’est que le métabolisme se fatigue. Lorsque l’on jeûne sans être adapté, les glandes surrénales travaillent énormément pour prendre le relais énergétique. Sur le long terme, on peut avoir de la fatigue surrénale (qui, lorsqu’elle outrepasse le niveau 4, peut basculer sur un dérèglement de la thyroïde) et un métabolisme basal plus lent. Et du coup, même si le jeûne soulage toujours la digestion, règle les problèmes d’intolérances alimentaires, etc., il n’est plus vraiment à même de nous faire brûler efficacement du gras.

Et c’est pour ça que beaucoup de personnes (dont moi avant le régime cétogène), se retrouvent à jeûner en permanence sans pour autant perdre de gras!

COMMENT CA MARCHE ?

PROTÉGER LE MÉTABOLISME

Pour moi, si l’on veut pouvoir jeûner dans de bonnes conditions, il faut impérativement que le corps, le système nerveux et toute la globalité de notre organisme ne soit pas en mode survie. Ne soit pas en mode fight of flight. En un mot comme en cent: ne soit pas stressé.

Pour jeûner efficacement, il faut que le système nerveux perçoive qu’il peut relâcher ses acides gras sans problème, parce qu’il ne va y avoir ni crise, ni famine, ni épuisement

 

Mon protocole vise donc à établir le meilleur cadre possible pour que vous puissiez suivre votre jeûne, en récolter les bénéfices (en l’occurrence, sécher):

  • SANS fatiguer vos glandes surrénales
  • SANS ralentir votre métabolisme
  • avec la capacité de le reconduire plusieurs fois, de manière tout aussi efficace.

Finalement ce protocole vise à créer un cadre qui permettra de brûler du gras, et de continuer à le faire sans avoir de stagnation, de régression, de palier, et en préservant votre métabolisme.

POUR QUI ?

A la base, ce protocole est pour tous: tout le monde peut faire du jeûne intermittent.
En revanche, si vous voulez optimiser les résultats, c’est toujours mieux si:

  • vous êtes en régime cétogène ET vous êtes céto-adapté. Pour savoir si vous êtes adapté ou non, vous pouvez vous reporter à cet article.
  • vous n’êtes pas en régime cétogène mais vous avez une bonne flexibilité métabolique (= votre métabolisme switch rapidement des glucides au lipides, votre glycémie est stable et assez basse, vous n’avez pas de résistance à l’insuline, pas de difficulté mincir, des intestins en très bonne forme, immunité au top, etc).

UN MOT DE CONCLUSION

Je tiens quand même à redire que nous sommes tous différents. Certaines personnes fonctionnent avec un repas par jour (le fameux « one meal a day« ), tandis que d’autres, comme moi, ont un métabolisme plus fragile qui se remet rapidement en mode « survie ».
Je pense que c’est très largement lié à votre passif alimentaire, votre passif en terme de relation à la nourriture, privation, régime et à toutes les choses que votre métabolisme a subies dans le passé. Il est donc impossible de faire une règle de combien et combien de temps chacun devrait jeûner.

L’objet de ma vidéo est plus de vous apprendre à utiliser le jeûne dans le bon contexte, et apprendre reconnaître les signaux qui vous disent que vous pouvez arrêter ou continuer! Savoir reconnaître et écouter ces signaux vous permettra de pouvoir reconduire le jeûne et atteindre la shape que vous souhaitez sans faire le sacrifice de votre santé et de votre métabolisme!

C’est corps, votre vaisseau pour toute la vie: chérissez-le !  ♥

10 commentaires sur le post “Pourquoi j’ai fait un protocole de sèche ?

  1. Je tiens quand même à redire que nous sommes tous différents. Certaines personnes fonctionnent avec un repas par jour (le fameux « one meal a day« ), tandis que d’autres, comme moi, ont un métabolisme plus fragile qui se remet rapidement en mode « survie ». très intéressant! Tjs rien niveau adaptation en ce qui me concerne… 18 mois et qued..

    • superketo le a dit:

      ben oui… avant je prenais ça comme une injustice, et aujourd’hui je me dis que c’est juste mon parcours à moi, et faut l’apprécier quand même!
      hold on honey you’re on your way ♥♥♥

  2. Bonjour superketo
    Je ne réussis pas à acheter ton protocole de sèche
    Sinon bravo pour tout le reste de ton travail et de ton partage
    Dis moi par quel moyens je peux l’obtenir
    Sbandolaise

  3. Hello
    A quoi reconnais tu les signes que ton corps et en mode survie

  4. Coucou Johanne !!
    Ayant de bons chiffres depuis maintenant plusieurs semaines, j’ai décidé d’entamer mon premier JI, même si je ne suis pas en vacances comme tu le conseilles dans ton protocole. Je bosse, mais en déplacement à la montagne. La cadre est donc assez sympa et beaucoup moins stressant qu’à paris.
    Ça fait maintenant 10 jours que je ne mange plus le matin Jusqu’à 12h/13h (mis à part 2 ou 3 infusions à l’huile de coco+ Mct). Je sais bien que tu déconseilles ce type de JI, mais comme je ne suis pas en vacances et que je bosse quand même dans la journée (concerts, répétitions ect…) c’est celui qui est le plus pratique à mettre en place ! Tu m’en veux quand même ???!
    Pour l’instant rien à signaler: j’ai de l’énergie (elle ne relève pas de Wonderwoman mais elle est stable !) pas de crash comme les autres avec qui je travaille, ma glycémie est basse et stable. Je bois ta mixture magique vinaigre cidre + sel dans la matinée ! Je n’ai pas de miroir en pieds ici, donc pas facile de dire s’il y a des changements physiques…
    Ah oui, Aussi j’ai quasiment arrêté le sport depuis 10jours (pas le temps, pas la place et pas l’équipement ! et comme on est en montagne et qu’on est logées dans un chalet en hauteur, je marche pas mal!) Pour ne pas rajouter de stress supplémentaire à mon corps.
    Conseillerais-tu de continuer à jeûner au-delà des 15 jours ? Je ne sais pas trop comment savoir quand ça commencera à tirer sur mes surrénales ou mettre le corps en mode survie … ?

    • superketo le a dit:

      ahah non mais moi aussi je trouve que le jeune du matin est le plus simple à faire (d’ailleurs c’est celui que je faisais dans mon dernier vlog, je serais bien mal placée pour parler !!). La vérité c’est qu’il faut prendre celui qui va avec nos contraintes et finalement c’est ce que tu as fait !
      Pour le timing, à toi de voir en fait, si tu as l’impression que ça dérègle des choses chez toi, ou que tu commences à fatiguer, ou à avoir envie de sucre, ou à avoir des sensations de faim trop déréglées, arrête. Si tout va bien et que tu as envie de pousser l’expérience ben, pourquoi pas ?
      J’ai noté une chose quand même, et que d’ailleurs j’ai corrélé à certaines lectures, c’est que les résultats (en termes physiques) ne sont pas visibles immédiatement. La semaine suivant la période de jeune, je suis genre normale voire pas terrible, et j’ai l’impression que ça bouge la semaine d’après, disons en moyenne la semaine 2 après la période de jeune. Je n’arrive plus à me rappeler où j’avais lu ça mais je suis sûre de l’avoir déjà vu ! Tu me diras si tu vois la même chose ! (et donc oui, c’est pour ça qu’il ne faut pas arrêter le jeune que quand on VOIT des résultats, parce qu’en vrai ça ne marche pas vraiment comme ça…)

      • Je note je note 🖋🤓
        Comme je rentre à Paris demain mais que j’ai une semaine de break je pense arrêter le jeûne et reprendre le sport (Ouais je sais ma vie est un bazar qui semble complètement incohérent… je travaille à la montagne et je suis en vacances à paris 🤨). J’ai hâte de retrouver mes haltères et mon kettlebell !!!
        Je te dirai ce qu’il en est des changements !!
        Merci pour tes articles d’aujourd’hui. Je me suis régalée (tu nous gâtes !!!)

        • superketo le a dit:

          Oui j’avoue c’est un peu atypique ! Mais honnêtement c’est une bonne chose d’avoir des changements de rythme… à tous les niveaux! La routine, ça sert à structurer, mais pas à s’endormir !
          Je suis contente d’avoir un peu de temps à moi pour vous partager ce que je lis, ce que j’expérimente! franchement ça m’avait énormément manqué: je respire un peu!

          • Eh ben c’est cool parce que nous aussi ça nous fait du bien ! Mais j’espère que tu pourra prendre quelques vacances quand même ! Après une année aussi folle c’est un devoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *