SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Palpitations en régime cétogène ?

palpitation regime cetogene

L’article d’aujourd’hui vise à répondre à cette question hyper fréquente des palpitations, ou du rythme cardiaque qui peut s’emballer facilement en diète cétogène, et à plus forte raison au début!

Vous avez commencé une diète cétogène, et c’est même pas si récent que ça: ça peut faire plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Vous êtes content des améliorations sur votre santé, mais quelque chose vous chiffonne : votre cardio.

👉Vous avez l’impression que votre cardio s’emballe dès que vous montez un escalier (alors que vous êtes plutôt sportif normalement) ? que vous êtes essoufflé pour un rien?
👉 Vous passez plus vite en zone d’anaérobie quand vous faites du sport ?
👉 Vous qui avez l’habitude de courir, vous êtes en totale contre-perf!
👉Ou encore, il vous arrive de ne RIEN FAIRE DU TOUT, et de sentir votre pouls s’emballer!

Forcément vous vous inquiétez car quand on pense cardio, on pense coeur (à juste titre), et quand on pense coeur, on pense maladie cardio-vasculaire, et toutes les vieilles menaces de notre entourage refont surface: tu vas te boucher les artères!! tu vas faire exploser ton cholesterol ! (je m’arrête là vous avez compris)

sounds familiar ?
Alors la suite est pour vous!

MOINS BON CARDIO PENDANT LE SPORT ?

Avoir un moins bon cardio au début (et je dirais même, dans les 6 premiers mois), c’est normal.
👉 A ce titre, je vous rappelle que pour les sportifs de haut niveau et qui font de la compétition, on conseille de prévoir 1 an hors du game, car ils feront face à approximativement 6 mois de contreperf’ (pendant l’adaptation), et 6 mois pour retrouver (puis surpasser), leur niveau d’avant.

AÉROBIE / ANAÉROBIE

Un sportif qui fonctionne sur le sucre ne va pas sentir de passage très net entre sa zone d’aérobie et d’anaérobie puisque son carburant reste le même tout le long.

Pour un sportif qui fonctionne avec le gras et les cétones, c’est plus compliqué (au début).
Tant que vous restez en aérobie, vous consommez du gras et des cétones comme carburant. Mais dès que vous sortez de votre zone d’aérobie, le corps ne peut plus consommer du gras, il doit consommer du SUCRE.
Vous allez donc, à ce moment, utiliser votre réserve de glycogène musculaire. Si l’activité se prolonge, le corps se fournira sucre via d’autres moyens métaboliques (dont la néoglucogénèse).
Ce n’est en aucun cas un problème, sauf que, comme au début, l’adaptation est fragile, le corps va arrêter TRES RAPIDEMENT de brûler du gras, et repasser sur l’utilisation du sucre. Du coup cet espèce de transition entre l’aérobie et l’anaérobie va se faire plus vite, et avec une impression d’avoir beaucoup moins d’accélération, beaucoup moins d’explosif.

LE TEMPS DE L’ADAPTATION

C’est tout simplement parce que vous êtes dans une phase de transition: votre machine n’est pas encore très efficace avec le gras et les cétones, elle repasse vite sur le sucre (mais vous n’en consommez plus, donc vos réserves de glycogènes sont plus vite épuisées).

Rassurez-vous, avec le temps et l’entrainement, et surtout avec l’amélioration de l’adaptation, cela revient. Il faut juste être patient et comprendre que c’est une phase normale.

LE PROBLÈME DES PALPITATIONS

Le problème des palpitations est différent car pas forcément lié au contexte sportif: et pourtant vous faites l’expérience de:
👉 coeur qui bat plus vite, ou plus fort
👉 essoufflement, après le sport ou même hors contexte sportif

CARENCE EN POTASSIUM

La première raison qui peut expliquer ça, c’est le dérèglement des minéraux, qui résulte dans une carence de potassium:

  • soit parce que votre diète ne contient pas assez de potassium
  • soit parce que vous manquez de magnésium et/ou de sodium (et que donc vous absorbez mal le potassium)
  • soit parce que vous avez de la porosité intestinale, entraînant une malabsorption de vos minéraux (faites le test ici)(sans vous commander) et une déminéralisation.

Ce cas-là est relativement simple à résoudre. Il faut vous assurer que vos minéraux sont bien équilibrés, à savoir que:

👉 vous buvez assez d’eau: visez les 2litres par jour (sans compter le thé ou le café)
👉 vous prenez assez de magnésium: 350-400mg de magnésium bisglycinate ou glycinate par jour, et j’insiste sur le fait de prendre cette forme là et pas une autre (pas un citrate, pas un glycérophosphate, pas un oxyde).
A titre d’exemple, je trouve le Complexe Magnésium de chez Vital+ très bien (disponible en magasin bio), mais vous pouvez en trouver d’autres très corrects sur internet.

👉 vous prenez un complément en sodium, sous forme de sel de mer ou de sel d’Himalaya.
La difficulté est de ne prendre ni trop ni trop peu, il faut ajuster sa dose. La quantité canonique de 7g de sodium par jour (soit 14g de sel), ne fonctionne malheureusement pas pour tout le monde, il faut expérimenter avec ça.
Commencez avec une petite prise de 7g de SEL ADDITIONNEL par jour (soit 3-4g de sodium en plus du sel alimentaire), et voyez si vous avez besoin d’augmenter ou de diminuer

👉 vous consommez suffisamment de potassium alimentaire:
On en trouve dans l’avocat, dans les herbes aromatiques, les algues, les pousses d’épinards. Pour un métabolisme cétogène, 400-800mg de potassium par jour est déjà un apport suffisant. Pour plus de détails, je vous renvoie à cet article sur le sujet. Ou encore celui-ci sur les sources de potassium.
Si vous avez du mal à consommer assez de potassium alimentaire, vous aurez peut-être recours à un petit complément en potassium citrate (mais gardez en tête que le potassium n’est pas facile à absorber en complément alimentaire, et que c’est toujours mieux de l’avoir dans l’alimentation).

INTOLÉRANCE À L’HISTAMINE & POROSITÉ INTESTINALE

La deuxième cause fréquente de ces battements accélérés du coeur est la réactivité à l’histamine, en lien avec la porosité intestinale.

La réactivité à l’histamine est une réaction exacerbée du système immunitaire, qui génère de l’inflammation.

👉 Pour ceux qui veulent le détail, ça se passe ici.
👉 Pour ceux qui veulent la version courte: c’est une réponse allergique.
Le corps réagit et sur-réagit à la présence d’histamine dans les aliments, et/ou génère lui-même une production d’histamine parce que l’aliment est perçu comme agressif.

Si beaucoup d’aliments générant une réponse d’histamine sont consommés régulièrement et/ou en grande quantité, l’inflammation progresse et ne diminue plus. Les mastocytes sont constamment élevés. L’intestin se retrouve constamment enflammé.
En parallèle, on a souvent un contexte de diamine oxydase trop basse, et ou d’acidité de l’intestin déréglé.

Ce contexte d’inflammation exacerbé et de panique du système immunitaire peut être la cause des palpitations accélérées du coeur.

👉 la réactivité à l’histamine va souvent de pair avec la porosité intestinale, je vous invite donc à vous interroger sur ce sujet. Surtout que, comme vu plus haut, un contexte de porosité intestinale génère AUSSI une perte de minéraux et peut donc expliquer un contexte de potassium trop bas. 

ALORS QUE FAIRE ?

Dans ce cas-là, il me semble nécessaire de vous intéresser à votre contexte intestinal.

👉 
Posez-vous la question de la porosité, au besoin, faites le test ici (ou faites un vrai test dans un laboratoire!)

👉 Si vous êtes concerné, vous trouverez pas mal d’article sur ce site en lien avec les intestins, la réparation des intestins (allez consulter la rubrique « microbiote & intestins » de ce blog), les aliments agressifs pour l’intestin, la porosité intestinale, les lectines, etc.

👉 Si vous ne vous en sortez pas pour organiser tout ça, je vous propose un petit protocole de réparation des intestins: une vidéo d’1h pour vous guider dans ce processus!

 

11 commentaires sur le post “Palpitations en régime cétogène ?

  1. Stéphanie LE NORMAND le a dit:

    Merci infiniment pour tout le travail que nous partage sur le cétogène. Cet article m’a rassuré, même si j’ai maintenant compris (un peu tardivement = au secours la phase de départ => grippe céto on, mais je n’avais pas encore lu ni écouté tes conseils). J’ai le coeur qui monte déjà très vite à l’origine, mais là, je flippais un peu. J’arrive, au bout de deux mois complet de cétogène, à enfin gravir les escaliers du boulot (au nombre de 3 étages) sans trop de peine mais je souffle quand même (alors que je suis un peu sportive quand même : 3 h de sport par semaine)…
    Immense gratitude à toi, je suis devenue fan de tes vlog et tu as une belle personnalité, je t’admire.
    PS : si un jour tu passes à Paris, pour dédicacer ton livre, ce serait le bonheur.
    Stéphanie

    • superketo le a dit:

      Rho mais Stéphanie quel gentil commentaire!!
      Ne sois pas inquiète, deux mois c’est petit dans tout ce chemin que tu vas faire, c’est normal que tu te sentes comme ça. La difficulté, c’est qu’il faut réussir à trouver le bon mix de minéraux qui va marcher pour toi. ET EN PLUS, tu vas voir qu’avec le temps ça évolue… Bref, il faudra toujours être à l’écoute de ces signaux-là !
      Et avec grand plaisir pour le passage à Paris, quand on aura enfin le droit de ressortir!!
      merci encore pour ton si gentil message !

  2. Aurélien le a dit:

    Bonjour Johanne, lisant ton article parlant d’ aérobie/anaérobie et temps d’adaptation, je me permet de faire profiter de mon expérience. J’ai 41 ans, suivant depuis un régime cétogène depuis 2 ans. Je fais en gros entre 12 et 15 heures de sport par semaine (8 heures de vélo pour aller bosser, 1h30 de renforcement musculaire et 2h de motocross en entraînement). Au bout de 8 mois j’ai décidé de faire un test à l’effort avec analyse du quotient respiratoire. Lors de mon début en sport je ne faisais que du vélo avec la formule 180-age, et je me rendais compte que je n’évoluais que lors des 2 premiers mois. En fait cette formule est issue de Mr Maffetone qui prône un régime faible en glucide et non cétogène. Au cours de mon test à l’effort ce qui ressort c’est que mon QR est de 0,7 jusqu’à 149 pulsations (100% d’utilisation de lipides). Ce qui ressort également c’est ma consommation de gras maximum est quasiment la même de 140 bpm jusqu’à 190 bpm. A savoir que 190 est mon seuil anaérobie. En gros que je m’entraîne à 140bpm ou 190bpm je consomme autant de lipides, la seul différence est sur la quantité de glucides. Mr Maffetone parle de la zone de consommation max de lipide pour confirmer sa formule, je pense donc qu’il vaut mieux faire un test car c’est sous évaluer la zone de travail. Mes entraînements sont à jeun même pour le motocross alors que je « passe » 2h entre 190bpm et 205bpm, sans hypoglycémie et ça c’est top!

  3. rectejudicasti le a dit:

    Je passe mes nuits à être réveillée tout le temps à cause des palpitations et sueurs nocturnes, je me suis demandée ce soir si ce n’était pas lié aux intestins (parce que ça ballonne depuis quelques jours, et la nuit lors des crises, je sens comme une poussée d’adrénaline dans tous les membres, et je me suprends à me faire des massages au niveau des intestins – dans mon demi-sommeil)
    Je tape donc « superketo palpitations » (c’est devenu un réflexe presque !! Parce que je trouve toujours des informations tellement intéressantes), et que vois-je ? Lié aux intestins…
    Non mais là c’est la révélation!!! Sans doute aussi que je ne bois pas assez (en même temps, c’est un vrai problème, parce que l’une des causes de mes réveils nocturnes c’est les envies pressantes toutes les heures… C’est insupportable… Du coup j’ai tendance à boire moins). Mais c’est évident : il doit y avoir un pb de réactivité à l’histamine, et de porosité intestinale (ça c’est sûr car je suis bourrée de candida). Il faut que je me penche là-dessus sérieusement…
    Donc encore une fois MERCI de m’avoir permis de faire le lien ! J’espère pouvoir retrouver un peu le sommeil.
    Mais finalement, supprimer les aliments qui provoquent ces réactions inflammatoires : il ne reste plus grand choix…?… 😢
    J’ai d’ailleurs une question : l’origan provoque une réaction histaminique et pourtant il est utile contre la candidose, comment faire ? Idem pour la cannelle…
    Encore une fois merci !

    • superketo le a dit:

      Je pense que tu peux te débarrasser d’une candidose même sans origan et même sans cannelle.
      L’huile de coco, la monolaurine, et surtout une diète rigoureuse, ET SURTOUT UN SOMMEIL DE COMPÉTITION, seront tes principaux outils pour ça!

      • Rectejudicasti le a dit:

        Hello Johanne, en fait, après avoir laissé passer un peu de temps pour voir, il s’avère que je suis en pré-ménopause (à 42 ans…) ce qui explique le dérèglement hormonal et les poussées de stress (cortisol? adrénaline? ) la nuit qui me réveillent tout le temps. Du coup, je n’arrive plus depuis un mois à avoir un sommeil réparateur et profond, c’est terrible; j’arrive à bien dormir le matin (je me couche vers 21h ou 22h, et j’aime bien me lever tôt… mais quand on est crevé).
        Du coup, voilà ma question: à la lumière (c’est le cas de le dire) des histoires de lumière bleue et du rythme circadien (super, le live du 20 février ! Encore merci pour tout le travail de vulgarisation, de « digestion », tu métabolises super bien les informations!), vaut-il mieux dormir plus longtemps le matin, prendre mon petit déj tard, mon déjeuner tard (16h), décaler mon rythme en fait (sachant que de toute manière quelle que soit mon heure de lever, moi, à 21h je rêve déjà de mon lit), me décaler par rapport au soleil… OU BIEN me lever tôt, tant pis, comme ça on voit le lever du soleil (entre autres) et on fait une sieste (pas bon, la sieste? mieux vaut marcher?)
        Merci pour tout, j’apprécie tellement tout ce que tu fais, la clarté des paroles révèle la clarté des pensées et un esprit bien fait!
        Terrible, cette histoire de vitamine D ouch… il va falloir faire des réserves
        bisous

        • superketo le a dit:

          Hello hello, merci beaucoup! (je suis frustrée de ne pas connaître ton prénom car tu laisses pas mal de message et du coup j’ai un peu l’impression de te connaître). Merci d’avoir participé au live aussi, je ne peux les faire que parce que vous vous êtes présents et actifs dessus!
          J’ai une question déjà: quel est le(s) marqueur(s) qu’on utilise pour te dire que tu es en préménopause. Il m’est arrivé de voir des personnes en coaching à qui on avait dit ça, et qui finalement se sont retrouvées à récupérer leurs règles et à constater qu’elles n’étaient pas du tout en préménopause. Je me pose du coup la question de la fiabilité du diagnostique…

          Pour répondre à ta question: je prends A TOUS LES COUPS l’option B, se lever tôt, voir le lever de soleil, puis voir les UVA, puis prendre des UVB. Et la sieste franchement je n’y vois pas d’inconvénient. Elle est très utile pour tamponner la dette de sommeil et éviter que celle-ci ne s’accumule!

          et merci pour tes si gentils mots!

  4. rectejudicasti le a dit:

    Merci pour la gentille réponse !! Moi c’est Hélène.
    Le diagnostic se fonde sur une irrégularité totale des règles, confirmée après plusieurs mois, et sur les symptômes nocturnes (et même diurnes) qui sont typiques. Et qui disparaissent quand mes règles reviennent. Ça s’améliore un peu avec l’acupuncture, au début une séance me déclenchait les règles, et maintenant, cela ne déclenche plus rien du tout.
    Alors on part sur le plan B! En plus j’aime bien le calme du petit matin, la méditation dans le silence et la tranquillité. Ça fait commencer la journée de manière plus posée, plus en possession de soi.
    Merci pour tout !! Et attention à la « tentation rafaello » à Pâques… 😉
    (C’est pas une bonne heure pour utiliser son téléphone, je sais… Je ne veux pas me faire gronder alors j’anticipe sur la gronderie!)

    • superketo le a dit:

      ahh non il n’y aura pas de tentation Rafaello car cette année, Vincent Bulteel, (après m’avoir entendue me PLAINDRE dans l’interview que j’adorais Pâques) m’a envoyé un colis avec quelque chose pour Pâques… je n’ai pas encore reçue mais comment dire: J’AI HÂTE ^^
      Ce sera la tentation incacao et non la tenation rafaello^^

    • superketo le a dit:

      et enchantée Hélène!

      • rectejudicasti le a dit:

        Quelle chance !! je suis très contente pour toi, tu l’as bien mérité ! Enjoy…
        J’ai regardé un peu ses produits, c’est alléchant (surtout la pâte à tartiner… Quoique je ne sache pas trop sur quoi la tartiner, car là ça n’irait pas sur une rondelle de courgette ou une feuille de salade… Mais ma langue pourrait, sur ce coup-là, très bien faire office de tartine). Ah, le chocolat !! Sujet palpitant 🙃, mais malgré tout hors sujet donc je m’arrête là ! Et MERCI pour ta nouvelle recette de Pâques sans édulcorants…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.