SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Le régime cétogène, qu’est-ce que c’est?

Ne comptez pas sur moi pour vous donner une définition encyclopédique: aujourd’hui, je vous donne ma définition du régime cétogène, bien sûr appuyée sur les faits, mais surtout, illustrée par l’expérience.

MAIS D’OÙ CA SORT LE RÉGIME CÉTOGÈNE ?

Pour comprendre le régime cétogène, il faut comprendre le régime paléo. Les deux partent sur la même base: on ne mange pas d’aliments industrialisés, et pas d’aliments post-révolution agricole, c’est à dire, pas de céréales, pas d’aliments modifiés, pas de sucre. Finalement, on mange à peu près ce que mangeaient nos ancêtres du paléolithique: des choses que l’on peut chasser, pêcher, cueillir, attraper…

maxresdefault

En régime paléo donc, on mange beaucoup de légumes et fruits, pas mal de viande, un petit peu de noix et graines. Mais remettons nous dans le contexte: en fait, à l’époque paléolithique, et surtout pendant les périodes hivernales, il n’y avait pas abondance de fruits et légumes. En fait, les hommes du paleo pouvaient passer de longues périodes sans en trouver, ou quelques rares espèces. Et en plus, chose que l’on a oubliée aujourd’hui, les hommes du paléo ne mangeaient pas les mêmes parties de la viande que nous mangeons aujourd’hui: ils mangeaient les yeux, les cartilage, la moelle, et les morceaux maigres étaient donnés aux animaux!

Finalement, la répartition des aliments était différente: on mangeait beaucoup de parties grasses de la viande (donc beaucoup de lipides et un peu de protéines), et quelques légumes et fruits, quand il y a en avait (et à l’époque, les fruits n’étaient pas modifiés comme aujourd’hui pour être énormes et gorgés de sucre. Les fruits étaient beaucoup plus acides ou amer, et on en mangeait plus rarement).

(Et sans aller chercher jusque dans l’époque paléolithique, les Inuits sont l’illustration parfaite de ce mode de vie: pendant des milliers d’années, les Inuits se sont nourris sur une base alimentaire très riche en matières grasse et très pauvre en glucides, tout en conservant énormément d’énergie! Pour plus de détails, lire l’ouvrage de Phinney et Vollek, The Art and Science of Low-Carbohydrate Living)

Et on retrouve finalement dans ce contexte les principes du régime cétogène: manger beaucoup de matières grasses, un peu de protéines, et très peu de glucides!

Dans l’alimentation cétogène:
80% (ou plus!) des calories proviennent des LIPIDES
15% (ou moins) des calories proviennent des PROTÉINES
5% (ou moins) des calories proviennent des GLUCIDES.

1449296673

Finalement, les glucides sont remplacés par les matières grasses, ce qui place le corps en état de cétose: pendant la cétose, le corps tape dans son stock de matières grasses, et les dégrade pour fabriquer des CÉTONES, un nouveau carburant super-puissant!

miss-marvel-super-heros-the-avengers-katee

POURQUOI MANGER COMME CA?

Finalement, le régime cétogène change le MODE DE FONCTIONNEMENT du corps. C’est comme si vous aviez toujours eu un véhicule qui marche à l’essence (un carburant cher et  d’efficacité moyenne) et que vous découvriez l’existence de la cétone, un carburant disponible en abondance, quasi gratuit, et infiniment plus efficace que l’essence. Et la seule difficulté qui se pose à vous, c’est d’apprendre à votre véhicule à utilise le nouveau carburant.

Est-ce que ça ne vaudrait pas le détour?

Aujourd’hui, de part notre mode de vie, et notre alimentation TRÈS riche en glucides (en moyenne, 50% des calories de notre alimentation proviennent des glucides!), nous avons tous un corps (muscles, cerveau, organes) qui fonctionne en utilisant du glucose.

Et le but du régime cétogène, c’est de réapprendre à notre corps à utiliser des CÉTONES, en nous plaçant en état de cétose (comme il savait si bien le faire à l’époque paléolithique). Parce que les cétones, c’est le carburant préféré du cerveau, et c’est une énergie disponible facilement: le corps l’obtient en utilisant son stock de matières grasses. En dégradant les matières grasses, l’organisme produit des cétones, qui sont ensuite utilisées en énergie.

Donc non seulement le corps a accès a un restaurant quasi infini (=notre propre réserve de matières grasses) dans lequel il puise dès qu’il a besoin, mais en plus, l’énergie fournie est d’excellente qualité, et c’est même le meilleur carburant possible pour le cerveau.

Pour résumer, le régime cétogène vous fait mincir tout en optimisant les facultés de votre cerveau!

Et c’est pour cette raison qu’on l’utilise pour traiter les maladies et dysfonctionnements du CERVEAU: épilepsie, Alzheimer, Parkinson, Tourette, et lésion cérébrales post AVC.

Aujourd’hui, le régime cétogène n’est plus réservé à une utilisation clinique: tout le monde peut adopter un régime cétogène, pour

  • perdre de la masse grasse, prendre de la masse musculaire (car le régime cétogène rend très anabolique),
  • avoir plus d’énergie,
  • contrôler la faim et la satiété
  • optimiser les capacités du cerveau
  • améliorer la qualité du sommeil
  • stabiliser la glycémie et améliorer la sensibilité à l’insuline
  • diminuer l’inflammation
  • améliorer le système immunitaire
  • diminuer l’anxiété
  • résoudre tous les problèmes intestinaux (transit, dysbiose, porosité intestinale, etc…)
  • éliminer la candidose
  • rééquilibrer les hormones (en finir avec l’œstrogène dominance, remonter le taux de testostérone)
  • améliorer la qualité de la peau
  • améliorer la récupération post-work-out…

[Pour plus de détails sur les avantages de la cétose, se référer au livre de Jimmy Moore et Eric C. Westman, Keto Clarity.]

La seule difficulté de la manœuvre, c’est que le corps est très très habitué à utiliser du glucose, et que lui apprendre à produire et utiliser des cétones n’est pas si facile. C’est pour cela que l’on parle beaucoup de la PHASE D’ADAPTATION du régime cétogène. Une fois passée cette fameuse phase d’adaptation, le corps passe et reste facilement en état de cétose, and that’s when the magic happens!

2 commentaires sur le post “Le régime cétogène, qu’est-ce que c’est?

  1. J’imagine que tu as sûrement vu « the Magic Pill ». Moi je l’ai découvert hier sur Netflix (avec mes Blueblockers flambant neuves ! 😎). Qu’en as-tu pensé ?
    J’ai beaucoup aimé le message général (réfléchir par nous-même à ce avec quoi on se nourrit, pourquoi, et surtout revenir à une alimentation non transformée). Ce qui m’interroge pourtant, c’est qu’a aucun moment ils ne parlent de phase d’adaptation… on voit des gens changer radicalement d’alimentation et pourtant il n’y aucune mention que « peut-être » ça n’a pas été si facile ! or pour des gens qui ont déjà des problèmes de métabolisme ou des habitudes alimentaires très éloignés de l’idéal Cétogène ça a dû être un sacré travail de s’adapter ?! Bon après on ne parle pas de la rigueur niveau alimentation et style de vie … mais j’imagine que c’est aussi pour rester un minimum consensuel et ne pas décourager.
    Mais bon, les documentaires hyper publics comme celui ci ne courent pas les rues alors je ne crache pas dessus, au contraire ! Il y a même des passages qui m’ont émue !!

    • superketo le a dit:

      ah!! génial les blueblockers! Non alors je ne l’ai pas vu, tout le monde me dit qu’il faut que je regarde ça! Je crois que je peux avoir des accès netflix, du coup il faudrait que j’en profite (je n’ose pas les utiliser car je sais que je vais me mettre à regarder les dernières saisons de stranger things et la casa de papel :/ )
      En fait je peux imaginer que si on parle aux gens de la difficulté de l’adaptation, ça peut les décourager de se lancer aussi… et si dans le fond le but est de faire un peu changer les mentalités et tout, peut-être qu’il faut mieux passer rapidement sur le sujet^^.
      Mais bon, c’est à double tranchant parce que si on ne prévient justement pas les gens que cette phase peut être difficile et que c’est même normal, ils risquent de se décourager en se disant de choses du type « ce régime n’est pas fait pour moi » etc etc. bref, il faut que j’aille voir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *