KETO CARBONARA!

Alors moi pour tout vous dire (au cas où mon patronyme ne vous aurait pas mis la puce à l’oreille) je suis d’origine italienne.  Et dans ces coins-là de la planète, on aime bien se bourrer de pâtes et de pain.

On rigole on rigole, mais de temps en temps ça me prend comme ça: j’ai envie de manger des pâtes. Pas pour les pâtes en elles-mêmes en fait, mais pour la sauce, parce que moi ce que j’aime, c’est les spaghetti carbonara !

Et bien figurez-vous mes enfants que j’ai trouvé le coup parfait, que dis-je, le COUP DE GENIE, pour manger des spaghetti carbonara sans faire bouger la glycémie, sans générer de production d’insuline, bref, sans rien sacrifier à la cétose! (si!)

Tout le secret réside dans l’ingrédient central de la recette: les shiratakis de konjac, qui viennent remplacer les spaghetti au BLÉ dans la recette.

Résultat de recherche d'images pour

Alors le konjac à la base, c’est un légume qui pousse en Asie (japon, vietnam, corée, indonésie) dans la forêt, et dont les racines contiennent des fibres hydrophiles: en gros, elles ont la capacité de se gorger d’eau. Donc en fait, on cultive le konjac, on en fait une farine, et cette farine mélangée à de l’eau va former des spaghetti.

Le produit en lui-même n’est pas extrêmement intéressant:

  • il PUE (littéralement quand on ouvre la barquette, ça sent la vieille marée, c’est dégoûtant, on a du mal à imaginer qu’on va le manger).
  • il ne contient aucun nutriment ni calories
  • finalement, ce n’est quasiment que de l’eau

Mais il présente de bons avantages:

  • le shitaraki a littéralement la forme et la consistance des spaghetti, c’est juste fou
  • il ne contient pas de glucides (0,7g de glucides pour 100g) DONC
  • il ne provoque pas d’augmentation de la glycémie (testé à plusieurs reprises dans les labos de super keto!)

(On lui prête tout un tas de vertus supplémentaires, mais très honnêtement je ne suis pas très renseignée sur la question). Ce qui m’intéresse moi, c’est de faire des spaghetti carbo avec!

Alors ça se présente dans une petite barquette hermétique pleine d’eau, qui permet de conserver le shirataki en forme (rappelez-vous, ce n’est quasiment que de l’eau!).

Photo 09-10-17 17 55 15.jpg
Et ça coûte une petite fortune

Non mais sinon, vous pouvez aussi vous procurer ceux-ci: ils ne sont pas bio, et pas complets non plus, mais ils sont quand même beaucoup moins cher, et ils sont bons quand même. D’ailleurs, comme ils sont déjà rincés, ils ne sentent pas mauvais et sont prêts à l’emploi!

On les trouve dans certaines grandes surface ou même ici: GAYELORD HAUSER MINCEUR Shirataki de Konjac sans Rinçage Diet 160 g – Lot de 5

 

 

COMMENT J’UTILISE LES SHIRATAKI ?

Alors pour réaliser ma recette génialissime de spaghetti presque keto (je dis presque, parce que la recette contient de la crème!), il vous faut:

Ingrédients pour une personne:

  • 1 barquette de shirataki de konjac
  • 1 jaune d’œuf
  • 1/2 échalote
  • de la crème fraîche (plein)
  • 50 g de lardons (pour une femme)(un peu plus pour un homme)
  • sel poivre
  • huile d’olive

1) Donc d’abord il faut vider l’eau de la barquette puis rincer les shiratakis dans une petite passoire (je vous le redis, ça sent vraiment extrêmement mauvais – d’ailleurs j’ai longtemps cru que le konjac était une algue tellement ça sent la marée). Cette étape n’est pas nécessaire si vous avez acheté les gaylord hauser en lien ci-dessus, car ils sont déjà rincés et prêts à être utilisé.

2) Puis, vous les mettez dans l’eau bouillante pendant 1-2 minutes, et ensuite vous les sortez et vous les mettez à part. (après cette opération, normalement ça ne sent plus trop mauvais).

3) Vous faites revenir l’échalote dans de l’huile d’olive, dans une poêle, puis vous ajoutez les lardons et vous laissez machiner un peu.

4) Quand les lardons sont presque cuits, vous ajoutez la crème fraîche, du sel et du poivre, et vous laissez épaissir, à feu pas fort. Et à la toute fin, vous ajoutez le jaune d’œuf et vous mélangez bien.

5) Dernière étape, sur la fin de la cuisson, vous ajoutez les shirataki dans la poêle, vous mélangez bien et voilà! (à prononcer avec un accent américain d’Américain qui fait le malin en disant des mots français).

Vous noterez que la recette ne contient pas de fromage rapé ni de parmesan: évidemment, c’est meilleur avec, mais moi je préfère que la recette reste carrée et cétogène, donc je n’en mets pas, et en plus je trouve que c’est bon comme ça. Le seul élément un peu borderline que j’y autorise est la crème, en sachant que je la garde pour les occasions comme celle-là. Le fait d’ajouter une poignée de fromage râpé ou de parmesan dans la sauce ne vous tuera pas, mais si vous préférez que la recette reste carrée, évitez, et respectez bien les proportions de protéines.


Les amis c’est avec grand plaisir que je vous aurais fourni une photo pour illustrer ce petit miracle de la gastronomie asiatico-italienne, mais très honnêtement c’est moche à pleurer… je vous épargne donc.

Il faut quand même reconnaître qu’en ce qui me concerne, cette préparation de spaghetti représente le summum de ce que je suis capable de fournir en terme d’effort culinaire: je suis déjà assez refaite de moi-même lorsque je réalise le plat: on ne peut pas me demander EN PLUS de réaliser une jolie photo!

dance dancing GIF

Mais si vous vous lancez vous-même dans la préparation, n’hésitez pas à partager vos petits chef-d’œuvres!

22 commentaires sur “KETO CARBONARA!

    • Moi aussi je te ferais une jolie photo car j ai arrêté le konjac il y a quelque temps parce qu après T avoir posé la question sur le sujet,tu n avais pas l air convaincu … (Oui je fais tout ce que tu dis!!!)alors je vais courir m en racheter ce matin!parce que moi je aime bien ça le KonJac!Merci. Bises.

      • Tu sais moi, je suis pas convaincue tant que j’ai pas 3-4 tests de glycémie corrects^^ et sous les yeux le taux de glucides pour 100g. Désolée si je t’en ai privée pendant longtemps (car il me semble que tu m’avais posé la question il y a un bon moment quand même…)

      • Ouiiiiiii! Vilaine ! A midi je me fait du konjac!!

  1. Pour ma part, je ne suis pas très pâte mais je suis très riz (origine oblige), donc je prends le konjac en forme de riz (je ne sais plus comment ça s’appelle) et je mange avec des crevette ou poulet au coco ou autres sauces. Par contre, ma recette sauce carbonara keto c’est du chou-fleur à la place des pâtes sans crème ni de fromage, j’ai toujours fait comme ça même avec les « vraies » pâtes.
    Voili voilou !!
    La photo donne envie de manger 🙂

  2. Je commence à manger cétogène mais c’est d’une complexité extrême car il y a des glucides partout, comment faire pour tout équilibrer notre apport de lipides, protéines et glucides en sachant bien que si nous mangeons des lipides il y a souvent la même quantité de protéines dans le même aliment. Bonne journée!

  3. Il paraît que le Konjac fournit des effluves typées façon grande marée ? Je vais essayer de trouver ce produit que je ne connaît pas ; cela me fait penser à l’algue « wakamé » qui est délicieuse (un goût de noisette) si on la prépare bien et à condition de passer la barrière de cette odeur iodée qui est inhabituelle.

  4. Ping : Manger cétogène, est-ce que c’est cher ? – SUPER KETO

  5. Bon, ça fait un sacré bout de temps que je passe devant les paquets du produit en question sans avoir osé passer le pas, il faut que je tente ! Merci pour la recette et les infos sur la préparation !!!!

    • Pas « passer le pas » mais « sauter le pas » ! Arf, je cherche à diminuer mon stress alors je ralentis : je ne saute plus le pas, je le passe simplement, en mode « slow » (je crois que je vais aller me coucher, ça m’évitera de continuer à dire des âneries ;o) !)…

  6. Pour ceux qui ne sont pas trop creme fraiche, il y a la version plus « originelle » des carbonaras, c’est a dire sans creme fraiche, mais avec de la pancetta (plus gras que les lardons gras,,), des oeufs (plus de jaunes que de blancs, genre 2 jaunes pour 1 blanc) et du poivre, faire revenir la pancetta qui donne son gras, faire revenir les spaghettis dedans et quand tout est chaud, eteindre le feu et mettre les oeufs et touiller avec les spagethis dans la poelle pour « mi-cuire » les oeufs et avoir la consistance cremeuse de la carbo, et assaisonner (on peut assaisonner avant aussi..) , rajouter du ghee ou du gras de lard si c’est pas assez gras,, miam c trop bon !

    • Rien à voir Loïc mais c’est toi qui les fabrique les bracelets de la boutique etsy associée à ton compte wordpress? Ultra beaux en tout cas!

      • oui c’est moi, merci beaucoup du compliment 🙂
        Et tout à fait d’accord pour la pancetta 🙂 d’ailleurs je pense bientot la ré-essayer aprés des années d’abstention vu que l’orientation vers le régime cétogène fait disparaitre beaucoup de mes intolerances 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :