SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Vegan en régime cétogène ?

Peut-on suivre un régime cétogène si on est VEGAN ?
Vaste sujet…  

LE RÉGIME CETOGENE VEGAN, CA RESSEMBLE A QUOI ?

Je vais être très transparente avec vous, quand on m’a posé la question « est-ce que suivre un régime cétogène en étant vegan, c’est possible? » je me suis répondu intérieurement: non évidemment que non.

D’un point de vue logique ça ne me paraissait pas possible, et même, je ne m’étais jamais dit que les vegans pouvaient VOULOIR le régime cétogène, vu qu’une énorme partie de leur alimentation est dédiée aux glucides. Bref.
J’ai un peu enquêté.

Et donc, pour vous mes amis, je me suis tapé une floppée de vlog « what-I-eat-in-a-day-vegan-keto« . Et j’ai été vraiment surprise car j’ai trouvé BEAUCOUP de bloggers qui faisaient ça!! (je m’imaginais que les keto-vegan étaient vraiment des curiosités de la nature, mais PAS DU TOUT, il y en a plein).

Je vous laisse du coup imaginer le TEMPS que j’y ai passé… (qu’est-ce que je ne ferais pas pour vous!)

Donc, j’ai pris des notes en regardant toutes ces vidéos, pour dégager les lignes directrices de l’alimentation des vegans qui suivent un régime cétogène:

  • ils mangent beaucoup de noix et de purée de noix, ou graines et purées de graines: j’ai vu énormément de tahin, purée d’amande, purée de noisette, noix, noix d’amazonie, macadamia, cajou… Et même du beurre de cacahuète! Dans des quantités parfois hallucinantes. (Je pense que c’est parce que ces aliments-là leur font une source de gras ET de protéine…)
  • ils mangent du tofu et du tempeh pour remplacer la viande
  • ils font des smoothies ou des shakes: avec des protéines végétales en poudre: riz, pois, chanvre
  • ils consomment des graines de chia et de lin (qui contiennent des œstrogènes)
  • les macros sont déséquilibrés: il n’y a pas assez de matières grasses: on est plutôt sur un 60-30-10 que sur un 80-15-5 vous voyez…
  • leurs principales sources de matières grasses sont l’huile de coco, l’huile d’olive et la macadamia. Chez les sportifs, énormément d’huile TCM aussi
  • ils prennent pas mal de compléments alimentaires
  • remarque annexe: parmi tous ces bloggeurs, je n’en ai trouvé AUCUN qui ait pris ou même fait mention de la glycémie. Et pourtant 90% des vidéos que j’ai vu étaient des VLOG: à savoir par définition une vidéo où les gens vous montrent tout ce qu’ils font, même quand ça ne présente aucun intérêt. Je vous avoue que c’est DE LOIN ce qui m’a le plus énervé.

QUELS PROBLÈMES CA POSE ?

L’adaptation pour les vegan va poser deux problèmes majeurs: celui des protéines, et celui des matières grasses.

Vous le savez, pour le régime cétogène, on cherche à atteindre les macro-nutriments suivants:
80% de matières grasses (ou plus
15% de protéines
5% de glucides

ça va être difficile pour les vegans d’atteindre ces ratios, puisque les choses vegan sont plutôt de base les végétaux, donc a priori plutôt les glucides. En plus de ça, il y a une vaste part des lipides et des protéines auxquels ils n’ont pas droit. Et malheureusement, toutes les matières grasses et toutes les protéines ne sont pas égales entre elles!

LE PROBLÈME DES MATIÈRES GRASSES

Pour les vegans, qui ne pourront manger aucune graisse animale (ni beurre ni graisse de porc, de canard, de bœuf, etc.), les principales sources de matières grasses seront:

  • certaines huiles végétales: l’huile de coco, l’huile d’olive, d’avocat, de macadamia, le beurre de cacao et l’huile TCM; ce sont des bonnes matières grasses en soit, et je les recommande AUSSI.
    Mais je pense que ce ne sont pas des matières grasses suffisantes pour se céto-adapter.
    Mon observation est empirique, car je n’ai rien lu sur le sujet, et je n’ai pas d’ETUDE à vous fournir là-dessus. C’est juste une remarque que je retire du coaching: les gens s’adaptent mieux avec du beurre et des graisses animales. Et c’est même logique.
  • les noix et les graines: OR, je l’ai déjà dit, mais les noix et les graines ne sont en aucun cas des aliments cétogènes. En l’occurrence parce qu’ils sont:1) trop riches en omega-6: ce qui va être très inflammatoire dans le cas d’une grande consommation
    2) trop riches en glucides: même remarque, si vous en consommez beaucoup ça fera trop de glucides, et vous sortirez très facilement de cétose!
    3) trop riches en anti-nutriments: encore une fois, les noix sont bourrées d’acide phytique, qui est néfaste pour l’intestin et empêche l’absorption des nutriments. Encore une fois, en petites doses ce n’est pas un problème. Mais pour un vegan qui va en consommer davantage, dans le but d’avoir assez de matières grasses, ce sera largement inflammatoire!

Encore une fois ça n’engage que moi, mais je suis persuadée qu’il est quasiment impossible de s’adapter uniquement avec des huiles végétales! Les personnes qui se bourrent d’huile TCM, d’huile de coco et d’huile d’olive n’arrivent pas à s’adapter, et pour cause! L’organisme a besoin de graisses animales. Parce que les matières grasses animales (notamment celle du porc) sont celles qui ressemblent le plus aux nôtres! Ce sont celles que notre corps a le plus de facilité à reconnaître et brûler!

EN RÉSUME: Du point de vue des matières grasses, l’apport va être inflammatoire et surtout va rendre d’adaptation très difficile. Ces personnes affirment sans trembler qu’elles sont en cétose, sauf qu’il n’y a pas une seule mention de leur glycémie dans leurs vidéos… voilàvoilà.

LE PROBLÈME DES PROTÉINES

Pour avoir des protéines  les vegans ont plusieurs options (indice: aucune ne me plait):

  • faire des mélanges de légumineuses et de riz pour reconstituer l’équivalent des acides aminés essentiels que l’on trouve dans les protéines animales.

Le problème de ces mélanges légumineuses/riz c’est qu’ils sont:
1) trop riches en GLUCIDES et
2) trop riches en anti-nutriments (même remarque que pour les noix avec l’acide phytique).
Donc c’est trop de glucides pour passer en cétose, et en plus c’est inflammatoire pour l’intestin.

  • manger du tofu et du tempeh: qui sont des dérivés du soja. Alors vous dites souvent que j’INVENTE et il y a beaucoup de gens qui ont commenté mon article sur le tofu pour dire que SI le tofu est keto. Alors s’il vous plait ouvrez un livre ou deux, et vous verrez que non ce ne sont pas des aliments cétogènes.
    ne sont pas possibles en régime cétogène, et en plus, ces derniers contiennent des phyto-œstrogènes qui développent la dominance d’œstrogène. En plus, ils contiennent des anti-nutriments et ne sont pas digestes, même lorsqu’ils sont fermentés. (cf Maria Emerich, Keto.).
  • manger des protéines en poudre de pois, riz, chanvre, etc: Moi, je serasi naturellement méfiante envers une protéines en poudre car ce sont des protéines maigres, difficiles à digérer, et issu de produits que je ne considère pas cétogène: le pois, le riz, etc.MAIS, pour Mark Sisson par exemple, ce serait la seule solution possible pour les vegans.  La protéine de riz aurait un profil en acides aminés essentiels presque complet, tandis que le pois contiendrait la lysine donc manque le riz. La protéine de chanvre est plutôt équilibrée, mais son ratio de protéines, comparé aux glucides, est moins bon. Donc combiner les trois serait le bon plan – pour Mark en tout cas.

EN RÉSUMÉ: Certaines personnes considèrent que l’on peut – en régime cétogène – utiliser des poudres de protéines végétales ( pois, riz, chanvre), ou des dérivés du soja (tofu, tempeh) pour remplacer la viande. En ce qui me concerne, je pense que non, parce que ce sont des protéines maigres et agressive pour l’intestin, néfastes sur le long terme.

 

ET LES VÉGÉTARIENS ALORS ?

Vous l’aurez compris, pour les vegans, ma réponse est non: je pense qu’on ne PEUT pas s’adapter en étant vegan. Vous voyez aussi que j’ai été honnête et que j’ai présenté d’autres points de vue que le mien, avec les « solutions » quo’ils proposent.

Qu’en est-il maintenant des végétariens ?

Je pense que pour les végétariens le problème est différents car :

  1. ils ont accès au beurre et aux matières grasses animales. Ils auront donc la pièce la plus importante du puzzle: les bonnes matières grasses pour s’adapter.
  2. ils peuvent manger des œufs et des poissons gras. Au niveau de la source de protéines donc, on aura des options meilleures que les vegans (même si ça va rester quand même très restreint).
  3. Difficulté supplémentaire: pour palier à la viande, les végétariens ont l’habitude de manger pas mal de fromage et de noix/graines. Du coup, on peut très vite avoir des diètes cétogènes mal faites, inflammatoires, et néfastes pour l’intestin.

EN RÉSUMÉ: Pour les végétariens, l’adaptation est possible à condition de mettre vraiment tous vos efforts sur les matières grasses animales! (Pour compenser le fait que vous n’aurez pas la graisse animale contenue dans la viande). L’adaptation sera probablement plus longue que pour une personne qui mange de tout.

LA SUPPLÉMENTATION

En régime cétogène, à part le magnésium, il n’y a pas de supplémentation réellement nécessaire. Personnellement, je prends souvent du chardon-marie et du collagène, mais ces suppléments ne sont pas obligatoires (j’ai fait un article sur ces compléments, vous pouvez le retrouver ici).

Par contre, je me suis rendu compte que les vegan avaient pas mal de compléments alimentaires à prendre, chose que j’ignorais vu que je ne m’étais jamais vraiment penchée sur la question. A priori donc, si vous êtes vegan et songez au régime cétogène, il va falloir, en plus du magnésium, renforcer votre diète par une supplémentation solide:

  • B12: celle-ci est connue de tout le monde: vegan et végétariens en ont VRAIMENT besoin. Je ne m’étends pas sur le sujet, c’est enfoncer des portes ouvertes.
  • choline: la choline est super importante pour digérer les matières grasses, et on la trouve dans le foie (de boeuf ou de volaille) et les oeufs. Donc les vegans n’en ont pas et doivent se supplémenter. Dans la même veine, il faut envisager la créatine et la carnosine. Je ne suis pas spécialiste de la question mais vous pourrez trouver pas mal d’infos dans l’article de Mark Sisson
  • huile d’algue: les vegans, qui ne peuvent pas avoir d’huiles de poisson, donc pas d’EPA et DHA (les omega 3 les plus importants) vont devoir trouver une autre source: une bonne idée serait donc l’huile d’algue. (qu’on trouve en complément alimentaire, comme les huiles de poisson). Et au passage, mangez des algues aussi (nori, kelp, etc.) qui sont une bonne source de minéraux et d’iode.

RAPIDE QUESTION-RÉPONSE
VEGAN & VEGETARIENS EN KETO

♣ Peut-on être vegan en régime cétogène ?  Pour moi non. Pour d’autres oui. 

♣  Peut-on être végétarien en régime cétogène ? Oui, même si l’adaptation sera un peu plus difficile.

Faut-il prendre des compléments alimentaires ? Oui, vegan et végétariens devront au moins prendre de la B12, et les vegans auront sûrement une batterie de compléments à prendre en plus.

Peut-on manger du tofu ou du tempeh ? Je pense que non, car ces aliments sont trop riches en phyto-œstrogènes, ce qui vient renforcer le phénomène de dominance d’œstrogènes.

55 commentaires sur le post “Vegan en régime cétogène ?

  1. florence le a dit:

    Bonjour Johanne. Les végétariens ne mangent pas de poisson. Le poisson est un animal. Si on ne mange pas d’animaux –> on ne mange pas de poisson :o)

    • superketo le a dit:

      ahah^^… bon, me voilà bien alors…
      j’avais eu en coaching une végétarienne qui mangeait du poisson, alors je ne sais pas j’ai cru que c’était possible. Je crois qu’il y a quand même une petite vague de végétariens qui s’autorisent le poisson car mon père était végétarien quand j’étais petite, et il en mangeait…
      mais bon c’est vrai que LOGIQUEMENT ils ne devraient pas.

      • thvalsin le a dit:

        Comme Johanne, je pensais que c’était les végétaliens qui ne mangeaient ni œufs ni poissons, mais les végétariens en mangent.

        • Shaanty le a dit:

          je suis un peu hallucinée … non, les vegetariens ne mangent pas de poissons, pour résumé : produits laitiers et oeufs … ! ceux qui mangent du poisson sont juste … des omnivores en fait…

        • Ceux qui mangent du poisson, ce sont les pescariens, qui ne sont plus des purs carnivores, mais qui ne sont pas encore des végétariens. Les végétariens ont droit aux aliments produits par les animaux, tels que le lait ou les œufs, mais qui ne sont pas les animaux à proprement dit. Ils mangent aussi du miel. Les végétaliens ne mangent rien qui soit d’origine animale. C’est simple.
          Personnellement, je suis en train de travailler à faire un régime cétogène en étant quasiment végétalienne (il m’arrive de prendre quand même du miel ou de la gelée royale, ceci étant dit…), donc je ne suis pas une puriste. J’ai constaté que le beurre de cacahuète effectivement ne me convenait pas et génèrait de l’inflammation…j’ai mis plusieurs jours à m’en remettre… J’ai abandonné le riz et les patates douces, qui faisait prioritairement partie de mon alimentation, je me suis mise moi aussi au konjac, qui est bien toléré par mon organisme, et qui me soulage comparé au riz. Je vais tenter la purée d’amande, voir comment j’y réagis, je crois qu’effectivement il faut maintenir l’apport d’oléagineux sous contrôle. Également, je sens un grand besoin d’algues, (je prends déjà de l’iode tous les jours en complément et j’ai tjrs du sel d’himalaya dans mon alimentation), je vais donc en ajouter davantage. J’ai du magnésium en vapo, de la terre de diatomée (précurseur du collagène) comme suppléments aussi. Je vais me remettre au combo vitamines D+K, puis reprendre un complexe de vitamines B. Je fais très attention J’avance pas à pas.

          • J’oubliais d’ajouter que je prends quasiment à l’année longue des compléments d’algues (spiruline, chlorella…du flamant vert)

          • superketo le a dit:

            yep moi j’avais fait une analyse de cheveux il y a un an, et j’avais vu que j’avais des métaux lourds à évacuer (pas beaucoup mais assez pour que ça m’inquiète) du coup j’vais fait une cure de chlorella aussi. Faudrait que je me remotive…

          • superketo le a dit:

            hello Anna,
            merci pour ton partage c’est cool. C’est intéressant ce que tu dis car moi j’ai quand même des végétariens en coaching, et le coup des algues je pense aussi que c’est important, je pense que je vais réfléchir pour intégrer ça. Moi dernièrement j’ai eu l’intuition qu’il me fallait de la spiruline (c’set con mais je ne l’explique pas), et franchement la cure m’a vraiment fait du bien!
            Comment tu utilises la terre de diatomée ? je suis super intriguée!!

          • Hello Johanne merci pour tes retours sur ma quantité de messages. Donc, la terre de diatomée – qualité alimentaire bien sûr, une grosse cuillère (en bois, en porcelaine…) dans un verre d’eau, on touille, on avale, une fois par jour ou deux…voilà! Attention de ne pas aspirer la poussière par le nez, c’est dangereux pour les poumons. Quand on commence, c’est comme beaucoup de ces suppléments-là, il y a une phase d’adaptation – ça tue les bibittes – donc on peut faire avoir des ballonnements, des envies de toilettes… ça dure quelques jours ou quelques semaines – donc conseil, pour commencer, le soir et plutôt en fin de semaine. Une fois habitué (e), matin, midi ou soir, comme on veut. Bien sûr, on recommande chacun de prendre ses responsabilités et de se renseigner beaucoup avant de prendre de tels suppléments, et de se décider si oui ou non on veut choisir la terre de diatomée. Je pense que tu en as déjà entendu parler mais bon, c’est pour ceux qui ne connaissent pas ça du tout…dans son usage comme précurseur du collagène et anti-bibittes intestinales chez les humains. Sinon, un autre bon produit du Flamant Vert, les algues que je prends en ce moment : Végifer en comprimés. Excellent aussi !
            Côté régime Kéto : je me rends compte que j’ai des envies de sel, étant hypotendue, ça fait partie de mon alimentation et je n’en manque pas, donc c’est plutôt étonnant pour moi, je suis toujours dans une grosse fatigue… mais il semble que tout mon corps est en train de passer (shifter) à une autre façon d’être, j’ai augmenté naturellement mon temps de méditation matinal, j’ai perdu un centimètre de tour de hanches…enfin! qui sait, ça va peut-être démarrer vraiment…sinon j’ai abusé question amandes, noisettes aujourd’hui, mais toujours correct côté sucre, grâce à la stévia dans mon chocolat amer et le konjac pour tenir au ventre pour accompagner les légumes verts. Je me dis que même si mon corps fait de la résistance, à force de le priver de glucides, il va finir par craquer et se mettre en cétose ? Non ? …bon, c’est sûr que je suis plutôt à l’heure américaine pour travailler sur mes traductions… donc je dois rééquilibrer mon rythme, mais on est en route…Ton site en français est très bien fait. Bravo !

          • superketo le a dit:

            mmm supercool merci, je vais me renseigner du coup sur la question. En plus on en vend au magasin mais tu vois il est rangé au rayon des produits ménagers du coup pour moi c’était comme dans un domaine différent de l’univers ahah!
            Sinon tu sais par rapport à ce que tu disais « à force de le priver de glucides il va finir par craquer » : je dirais, pas vraiment, car finalement c’est toujours possible pour notre organisme de créer du glucose, out of the blue. Ce qui fait le job, c’est la quantité de matières grasses, et c’est toujours toujours TOUJOURS mon cheval de bataille en coaching, et ce qui fait tout basculer quand le corps fait de la résistance!

            much much love ♥♥♥

          • La question de l’intuition et des infos qu’on reçoit comme de par hasard…grand thème du moment…moi aussi le régime cétogène, le jeûne intermittent…comment dire…sont des éléments que la vie m’a amenés… le fait est que j’ai reconnu qu’il fallait que j’en tienne compte, que je devais écouter ça et ne pas hésiter à entrer davantage là-dedans… Je connais une super coach qui a reçu récemment une intuition pour boire dans un verre en cuivre de temps en temps…simple pour ajouter cet oligo-élément à sa diète…Il y a des intuitions qu’il faut suivre, donc je dirais que ton intuition de spiruline, de bonne qualité bien sûr – mais tu connais bien – il ne faut pas hésiter à l’intégrer !

          • superketo le a dit:

            incroyable cette affaire de verre en cuivre!
            Et finalement ça fonctionne ? c’est suffisant pour lui apporter ce qu’il faut??

          • Écoute je ne sais pas, il faudrait que j’en reparle avec elle, elle n’est pas spécialisée dans la santé naturelle et l’alimentation comme toi, c’est une américaine qui est dans le développement personnel et l’énergétique, mais nous n’avons pas besoin de grosses quantités de cuivre, d’ailleurs à grandes doses c’est dangereux je crois. C’est pour cela que nous n’utilisons pas de casseroles en cuivre. Néanmoins pour des quantités infimes, son intuition (pour elle-même) m’avait touchée parce que j’ai toujours aimé boire dans du cuivre (des boissons froides en fait) et je dois dire ce n’est pas très loin de ce que je lisais sur un forum d’une recette de grand-mère qui mettait des clous dans une carafe le soir, puis buvais l’eau le matin. Bon, moi je préfère aussi me supplémenter avec le Végifer pour le fer, mais selon les besoins, qui sait.
            XOXO

          • Merci Johanne pour souligner le facteur matières grasses, tu en parles en effet dans un de tes articles. Donc, je vais en tenir compte d’augmenter l’huile de coco dans la journée, et peut-être tenter la fabrication d’une sauce tomate froide pour le konjac, car je suppose que les huiles végétales ne sont peut-être pas recommandées si elles sont chauffées ? …sans sauce le konjac…tu en conviendras…c’est un peu difficile, n’est-ce pas… 🙂 Je pense tenter la fabrication d’autres sauces pour l’accompagner, plus hivernales. Je vais tenter quelque chose avec un peu de farine d’amande ou de noisette…J’ai vu en ligne une sauce aux amandes sans sucre ajouté, de la marque Ecomil, je ne sais pas si vous avez ça dans ton magasin, parce que du côté de chez moi, la plupart des crèmes vegan comportent soit un peu de blé, soit un peu de sucre.
            J’adore aussi ton idée d’avoir un peu de gros sel de l’Himalaya dans un petit pot pour les vacances ou en-cas de besoin.
            Côté collagène, un de mes amis utilise de la glycine, mais jongler avec les acides aminés, ça m’a l’air un peu complexe… je ne suis pas si calée en santé orthomoléculaire 🙂 …j’en reste donc pour l’heure à la Diatomaceous Earth.
            Lots of kisses
            Anna

  2. Allo Johanne, merci pour cet article et les recherches qu’il t’a demandées.
    Techniquement, chez moi, ce que tu rédiges dans des pavés roses ne sont pas lisibles entièrement.

    A la prochaine 😉
    Lara

  3. Bonjour Johanne et merci pour cet article.

    Je me pose simplement la question de ce qui motive les vegans à adopter un régime cétogène ? Les quelques vegans que j’ai pu côtoyer sont déjà dithyrambiques sur les vertus de leur mode de vie (énergie, perte de poids, maladies, etc.), donc j’ai du mal à voir ce qui les pousse vers le régime cétogène.

    Et avis aux végans, évitons les polémiques inutiles. Avec le régime cétogène, on limite déjà beaucoup les apports en protéines par rapport à la plupart des gens. Perso, je pourrais facilement devenir végétarien vu ce que je mange actuellement.

    • superketo le a dit:

      ahah Joris, ça me fait plaisir que tu soulèves ce point parce que c’est exactement ce qui m’a fait m’interroger en fait. Je n’avais même pas l’IDEE que les vegan pouvaient s’intéresser au cétogène. Si un vegan passe par là, son intervention sera la bienvenue pour nous éclairer!

      • Sandrine le a dit:

        Bonjour, les problèmes de poids ne sont pas toujours liés à des désordres alimentaires et comme je suis végane je me renseigne aussi. Être végane n’empêche pas les maladies métaboliques et ne rend pas sportif. Les traitements hormonaux n’aident pas les femmes non plus et aucun site y fait allusion, c’est très étrange.

        • superketo le a dit:

          oui, entièrement d’accord avec toi. « les traitements hormonaux n’aident personne, mais personne n’en parle! ».
          Et du coup Sandrine tu fais comment toi pour avoir assez de matières grasses? tu te débrouilles avec les huiles ? ou tu manges plus d’avocats de trucs comme ça? Je suis quand même curieuse de savoir comment ça se gère dans ces conditions…

          • Oui, on peut être Vegan et malade… pour notre cas, je suis Vegan, pas mon mari. Quand son cancer s’est déclaré, j’ai choisi l’alimentation Cétogène, mais très vite il a viré végétarien. (Œufs et fromage accepté) ensuite il n’a plus supporté et a choisi Vegan…. je confirme que c’est possible et qu’ily A beaucoup d’à priori dans votre article, car vous ne maîtrisez pas le concept Vegan… mais c’est super d’avoir cherché des renseignements comme ça ! Peut-être auriez-vous dû vous rapprocher de Vegan, pour avoir un avis supplémentaire ?
            Ceux qui mangent du poisson sont flexitarien ou pescovegetarien… il y a aussi ovo-pesco-vegetarien, qui mange des œufs et du poisson…
            les Vegan ne mangent pas ainsi pour des raisons de santé mais par éthique, ce qui fait une énorme différence… bien amicalement ! Chantal

          • superketo le a dit:

            Oui, c’est vraiment, et pour être tout à fait honnête, je n’en ai pas trouvé (j’aurais peut-être du lancer un petit appel sur ce blog voir si certaines personnes voulaient témoigner).
            En fait, je pense que l’erreur principale c’est que j’ai pris comme base ce que je voyais sur youtube, et qui ne reflète pas forcément la bonne façon de faire. Typiquement si on regarde en général ce que les youtubeurs font du régime cétogène, ça ne donne pas une image juste de ce que c’est vraiment…

          • Personnellement, je ne peux pas me passer d’avocats et l’huile de coco et MCT sont merveilleuses dans l’alimentation vegan. J’apprécie beaucoup les réactions des végés et vegan. Après avoir été végé, je suis devenue vegan dans le cadre de mon évolution personnelle, bien sûr il y a un choix éthique et affectif à la base (depuis l’enfance), mais aussi pour une question de santé, mon corps s’est mis à ne plus digérer du tout les produits d’origine animale. L’alimentation vegan est encore un phénomène en évolution, c’est un vrai cheminement et je crois qu’un vaste champ de surprise nous attend, avec les notions de prana, d’énergétique, un peu comme de découvrir l’énergie libre… c’est assez fantastique! …mais là aussi, tout le monde ne peut pas se lancer là-dedans, c’est quelque chose de vraiment personnel, comme un appel religieux interne. Il me semble important dans l’alimentation de vraiment laisser parler de plus en plus son intuition, on apprend au fur et à mesure ce dont on a besoin, on est attiré vers un aliment. À ma première grossesse, j’ai eu un besoin de yaourt et à l’allaitement de ma fille, je me suis remise au poisson. Aujourd’hui, 20 ans plus tard, ma fille est devenue végé (son cheminement perso, moi je lui donnais de la viande même si je n’en mangeait pas) alors que je suis vegan.

      • J’ai envoyé un commentaire plus haut…personnellement, je suis venue à m’intéresser au régime cétogène car étant traductrice, j’ai traduit un livre là-dessus, j’ai trouvé ça très intéressant vu les résultats aux quantités de recherches faites notamment sur des personnes obèses, diabétiques…Personnellement, je ne suis pas une végétalienne filiforme, j’ai quelques kilos rebelles au niveau des hanches et du haut des cuisses depuis ma deuxième grossesse (c-à-d il y a 13 ans), dont j’aimerais bien finir par me débarrasser un jour…alors je tente le coup…j’ai compris au fur et à mesure de la traduction du livre que je faisais que je devais aller voir dans cette direction…alors je fais mes essais. J’ai aussi noté un besoin accru en épinards depuis que j’ai lâché les glucides…comme je le disais plus haut, j’avance pas à pas…

        • superketo le a dit:

          ben oui, mais pas à pas, that’s the way. On fait des petites erreurs et puis on les refait plus. Et puis j’ai l’impression que t’es assez à l’écoute des réponses de ton corps du coup ça aide à avancer dans le bon sens!
          i truly wish you the best ♥

    • superketo le a dit:

      tu l’as lu toi ? ou feuilleté? je me méfie un peu parce que recette végétarienne, pourquoi pas, mais si c’est pour retrouver des trucs bourrés de noix ou de fromages et trop faibles en gras, du coup c’est moins intéressant…

  4. Jacques le a dit:

    Je l’ai lu, je ne suis que débutant en Keto.
    Il n’y a aucun produit laitier, par contre il y a des graines de Chia, farine d’Amandes, graines de légumineuses germées et légumes lacto fermenté. L’explication du régime m’a l’air très correct. Je pense qu’il y a de bonnes idées, mais L’application, je ne peux pas dire.

    Il y a tout un chapitre sur un programme Vegan et Keto.

    Copie de l’intro du chapitre:
    « On peut aussi être végétalien et suivre une alimentation cétogène hypotoxique équilibrée ! L’astuce consiste à miser sur les oléagineux qui sont très riches en lipides mais contiennent aussi des protéines (environ 16 à 20 % suivant les oléagineux). Dans ce programme, on mettra aussi en avant l’alimentation vivante, crue ou raw food en anglais. »

  5. Jacques le a dit:

    Merçi pour ta réponse. En ce qui me concerne, j’ai déjà essayé le vegan cru, pas keto, avec 5% de graisse maxi, mais au bout de 3 mois, j’ai arrêté, j’étais fatigué, ça ne m’allait pas du tout, je devenais aérien, je n’avais plus le pied montagnard. Manger des salades et des fruits en hiver en pleine montagne, c’est mission impossible.
    j’étais justement en montagne à la fin de mes trois mois de régime vegan qui s’est terminé avec de bonnes cuisses de canard confites dans la graisse. C’est incroyable ce que la graisse me manquait, je buvais la graisse de canard comme on peut boire une tasse d’eau et je ne pouvais arrêter d’en boire tellement que ça devait me manquer. C’est ce repas qui a mis fin à ma courte période vegan. Je suis convaincu que nous ne sommes pas fait pour être vegan, même si on y trouve de bonnes idées.

    • superketo le a dit:

      Ecoute, c’est extrêmement bien résumé, en tout cas c’est exactement mon ressenti aussi !

    • Je pense que cela dépend des organismes, il faut trouver ce qui convient à notre corps. Personnellement, mon corps ne supporte pas les produits d’origine animale (ou plus avec l’âge) le temps que je découvre cela, ça m’a pris plusieurs années à aller de spécialistes en spécialistes sans trouver de réponses et à aller très mal…Tout a changé pour le mieux une fois que j’ai fait les tests d’intolérance et que je suis passé d’une alimentation végé avec lait et oeufs à vegan. Et même dans le vegan, il faut savoir choisir ce qui nous va ou pas.

  6. ancienvegan le a dit:

    J’ai été vegetarien et maintenant c’est fini !
    Je mangerai du poisson et du fromages de brebis car moins de facteurs de croissance pour les cancers (pas de laitages trop de sucre sous forme de lactose)
    Le vegan ou vegetalisme sont des régime beaucoup trop riche en sucre pour être viable à long terme!
    Lorsque l’on est sportif vous ne pouvez pas trouver vos 2500 kcal journalière juste avec du sucre et des lipides car ,et je le rappel, que nous ne sommes pas des oies capable de faire des réserves dans le foie !
    Au dela de 50/60 grammes de sucre sous forme de reserve hépatique les problèmes debutent.
    Foie gras ou cirhotique à longue echéance comme les gros buveurs d’alcooL,problème de caries dentaire,problèmes veineux…..bref le meilleur des régime etant la DIVERSITÉ en essayant de ne pas consommer trop de viande et de poisson car nous n’avons finalement que trois éléments essentiels proteine,lipide et glucide le choix est trop restreint pour que l’on puisse éliminer les proteines animales,mais les restreindres OUI.

  7. Stephanie le a dit:

    Bonjour Johanne,
    Aurais tu un avis sur les graines de chanvre décortiquées? J’en vois beaucoup dans les livres de recettes US. Le rapport omega 3 sur omega 6 est 3:1 (pas extra mais il y a pire non), 53 % de lipides, 31% de protéines et 3% de glucides. Je m’en fais 30g le matin avec un peu de cacao pur en poudre,150mL de lait de coco 20% de matières grasses et 15g de beurre (histoire d’avoir du carburant pour toute la matinée 😅)
    Un avis?

    • superketo le a dit:

      mmm les graines de chanvre c’est bien plein de lectines… je pense que je vais bientôt faire une série d’articles là-dessus car c’est vraiment problématique…

  8. Catherine le a dit:

    bonjour, merci pour votre article ça aide à cogiter

    je suis végétarienne, je mange des œufs et du beurre
    j’ai commencé l’alimentation cétogène parce que j’ai de l’arthrose de + en + pour tenter d’en guérir et perdre du poids

    J’arrive à 40-50 g de protéines par jour, 20 gr de glucides et 160 à 200 gr de lipides, en mangeant des œufs, salades, du tartare d’algues, avocats, olives, huile d’olives, beurre, lait de coco et différents légumes avec peu de glucides. Je fais un pain avec de la poudre d’amande, graines de chia et des graines de sésame, pour limiter les glucides j’en mange 50 gr par jour parfois un peu plus si j’ai faim ou par gourmandise. J’ai complètement arrêté le tofu, j’étais végétarienne, sans manger de légumineuses, ni féculent, ni riz etc, ça ne me change pas trop du coup. Effectivement les amandes et noix de Grenoble : mium ! j’ai beaucoup diminué, vive la mayonnaise !
    Ma glycémie est à 70mg/dl à 11h sans avoir petit déjeuner. Et 4,2 mmo/l pour la cétose. C’est la première fois que j’utilise mon Keto Mojo.

    Probablement que je vais rester plus longtemps en phase d’adaptation, ça fait depuis mars que je le fais avec quelques petits craquages, patience patience…
    Quand je serais passée en cétose je viendrais vous faire un commentaire si j’ai des petits tuyaux pour aider les végétariens 🙂

    • superketo le a dit:

      hello Catherine,
      bah franchement c’est pas mal comme taux! En tout cas tes conseils sont les bienvenus car il y en a pas mal dans ton cas et qui galèrent un peu pour l’adaptation, et surtout qui misent tout sur les oléagineux, ce qui vraiment à mon sens est mauvais. Du coup c’est bien de savoir que des gens le font sans se bourrer de tout ça!

      • Oui, je ne crois pas qu’on doit exagérer en oléagineux en étant vegan. Peut-être pas non plus le chanvre, j’ai tenté il y a 5/6 ans, j’ai réagi massivement en intolérance. Je suis comme Catherine, je crois que je suis en phase d’adaptation, j’ai senti passer la fièvre keto et autres symptômes en supprimant les glucides (damned), la deuxième fois idem après un craquage…mais je crois qu’il y a quelque chose à trouver là-dedans pour nous aussi.

  9. Véronique le a dit:

    Ceux qui se disent végétariens et mangent de la viande de poisson ou de fruits de mer ne sont PAS végétariens ils ont simplement réduit une partie de leur consommation de viande! Les végétaliens eux ne mangent ni viande ni produit animal dérivé. Les vegans c’est encore autre chose . Une philosophie refusant toute forme d’exploitation animale au sens large et pas seulement dans l’alimentation mais aussi dans les produits pharmaceutiques et cosmétiques, dans la recherche, le divertissement et l’habillement etc. Attention de ne pas tout mélanger.

  10. Anne Lebreton le a dit:

    Bonjour, je me pose une question, peut-être pourrez-vous y répondre… Si quelqu’un se céto-adapte avec des graisses animales, peut-il, dans un deuxième temps (une fois bien céto-adapté), se contenter de graisses végétales ?
    C’est une pure curiosité intellectuelle car je mange des animaux. D’ailleurs ma question va plus loin : au bout de combien de temps le corps apprend-il à fabriquer des cétones à partir de graisses végétales, et le fait-il au final ?
    PS : j’adore votre blog, c’est formidable, intelligent, documenté, basé sur de vraies expérimentations, et drôle en plus. Bravo et merci !

    • superketo le a dit:

      Oh la la merci Anne pour ces compliments ça me va droit au coeur!

      Ben oui c’est une très bonne question, le problème c’est que je me la pose aussi. Et que malheureusement je n’ai jamais eu aucun vegan en coaching;… j’ai déjà eu des végétariens, et qui au final se sont bien adaptés (avec graisses animales + poisson + oeufs). Mais des vegans non…
      Si je devais faire une réponse théorique, mon intuition me dirait que l’adaptation serait peut-être un peu moins bonne. Et pour te répondre ça, je pars sur mon ressenti les fois où mon alimentation se dérègle, que je prends trop de crème mct, que je mange à l’extérieur des salades/ huile d’olive, et que je mange moins de protéines et de beurre. J’ai l’impression qu’au début ma digestion est plus facile, et au bout de quelques jours mon énergie est moins bonne.
      Mais bon, c’est vraiment très personnel comme expérience. Et dans toutes mes lectures je n’ai jamais trouvé de réponses à ça, tout simplement parce que dans presque tous les livres que j’ai lu, on dit que l’on peut s’adapter en étant vegan… (mais à mon avis parce que ces livres ont tous le même défaut d’être trop théoriques et de manquer de data pour appuyer tout ça).

      longue réponse pour ne pas trancher finalement hein? (désolée!)

  11. CATHERINE le a dit:

    hello, je suis végétarienne depuis 15 ans et j’ai commencé le régime céto depuis mars. Je ne perdais pas beaucoup de poids, alors j’ai remangé de la viande, en me limitant au poulet, pour voir la différence, donc je suis bien rentrée en cétose je pense je vais de 1 à 2,5 maintenant. Depuis une semaine j’ai arrêté le poulet je n’en pouvais plus, je reste en cétose et je perds du poids petit à petit. Je prends de la protéine de pois, des amandes et des œufs pour avoir suffisamment de protéines par jour (55 à 65 gr).
    J’hésite à utiliser la protéine de chanvre qui apporte des protéines aussi. Je ne sais pas trop encore.
    On verra à plus long terme, je vous partagerais mon expérience. En tant que végétarienne, c’est vrai que j’ai dû mal avec la sur-consommation de viandes que ce régime implique, quand on sait les ravages que ça cause à notre terre… Je vais probablement tendre vers un régime paléo qui a moins de viande. Je ne connais pas trop encore

    • thvalsin le a dit:

      Je pense qu’on a tous fait l’erreur de penser que le régime cétogène sur-consomme de la viande, mais, il ne faut pas oublier (comme le répète souvent Superketo) que ce n’est pas un régime hyperprotéiné. Le taux de protéine dans cette diète est de 15% seulement, soit environ 25 g par repas (plutôt moins que plus). Je ne suis ni végétarienne, ni vegan mais je ne mange pas beaucoup de viande (en quantité j’entends parce que j’en mange 2 fois/jour). Après, c’est vrai qu’il faut faire les choses selon ses convictions.

      • superketo le a dit:

        Mais grave, moi en fait je consomme deux voire trois fois moins de viande que ce que je faisais avant! (et j’en suis bien contente d’ailleurs, parce que ça va aussi avec une certaine éthique).

  12. Journal de bord d'une Céto Végan le a dit:

    Hello la compagnie.
    Je suis pescarian depuis 3 ans et je tends tout doucement à devenir végan (coté alimentation: pas de viande, poisson, oeuf, fromage, produits laitiers animaliers//et biensure je fais aussi attention aux médocs, produits cosmétiques etc…que j’achète)
    J’ai commencé le régime cétogène il y a 3 mois environ mais je ne suis pas assidue ! j’ai perdu en 3 mois environ 6/7 kilos.

    Alors pourquoi une végan souhaite commencer un régime Keto ? et bien pour ma part c’est parceque j’ai eu des soucis de santé qui m’ont empêché du jour au lendemain de me déplacer (fauteuil roulant pendant 1 mois) et plus de sport depuis 1 an maintenant. et je grossissais donc à vue d’oeil !! même en mangeant « bien » (fruits, legumes,..et pas de cheat meal) Je me suis rendu compte que je consommais bcp bcp trop de sucre !!! cet aliment néfaste pour notre organisme. Voilà pourquoi quand j’ai découvert ce régime/mode de vie j’ai sauté direct sur l’occasion !! Mais je vous avoue que c’est un vrai casse tete ! mais j’arrive quand même à m’en sortir. Je pense donc pour ma part que c’est possible mais que l’on doit être bcp plus vigilant sur nos substituts de produits (tel que le tofu soyeux par exemple pour remplacer les oeufs) et faire bcp plus de recherche concernant les recettes.
    Je pense également que lorsque j’aurais atteint mon poids « idéal » et que j’augmenterais mon taux de glucide il me sera un peu plus simple d’utiliser ce mode de vie.

    Je suis en pleine phase de test.. je verrais bien !

    • superketo le a dit:

      Franchement bravo à toi, le projet est ambitieux et je serais vraiment intéressée de connaître tes ressentis, tes difficultés, tes solutions… Et l’évolution de ton adaptation! Bonne route en tout cas!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *