SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Booster son métabolisme par le sauna

sauna régime cétogène

Dans une de mes dernières vidéos, j’ai rapidement annoncé que je me lançais dans une série de séances de sauna pendant l’hiver, pour améliorer mon adaptation et plus globalement, l’efficacité de mon métabolisme.

Je n’ai pas inventé l’eau tiède, ça fait des siècles que différentes cultures utilisent le sauna pour des raisons thérapeutiques: la question qui m’intéresse plutôt c’est: comment ça marche ? Et en quoi ça peut aider dans le cadre du régime cétogène?

Je pense que de manière indirecte, à travers la diminution du stress oxydatif, la diminution de la résistance à l’insuline, et une meilleure détoxification des organes, le sauna contribue de manière active à faciliter et améliorer l’adaptation…

SAUNA & STRESS OXYDATIF

Le paradoxe du sauna: c’est que c’est un stress qui réduit le stress! Ahah!

Si vous faites une courte séance de sauna, disons 20-30 mn, vous allez exposer votre corps à 70-80° et élever votre température interne d’environ 1 degré (ça varie en fonction des gens). Cela va provoquer un pic de cortisol, et stimuler une réponse hormétique assez forte. Soyons d’accord, un stress hormétique, c’est comme un « bon stress », c’est à dire une stimulation externe qui va obliger votre corps à puiser dans ses ressources pour s’adapter à la situation. En quelque sorte ça vous rend plus fonctionnel.

ça pourrait inquiéter, on pourrait se dire « ah nan, pas un pic de cortisol supplémentaire! » Mais ce qui est fascinant c’est que les études de long terme montrent que la pratique régulière du sauna réduit la production des hormones du stress.

Si on résume:

  • sur le court terme ça provoque un stress dit « hormétique » 
  • sur le long terme cela réduit le stress oxydatif (celui qui génère des radicaux libre, de l’inflammation, et le vieillissement de nos cellules). Certaines études montrent qu’il y a une relation entre la pratique du sauna et le taux de CRP (C-reactive protein, marqueur de stress et d’inflammation). Plus on pratique le sauna, plus les taux de CRP sont bas: étude ici

SAUNA & RÉSISTANCE A L’INSULINE

Autre chose intéressante, c’est les marqueurs du diabète de type 2: résistance à l’insuline, glycémie à jeûn élevée, hémoglobine glyquée élevée, taux de masse grasse, surpoids, etc. Tous ces marqueurs semblent être améliorés par la pratique du sauna. L’étude citée ici suggère une pratique de 3 séances par semaine d’au moins 15 mn, pendant une période test de 3 mois. (franchement, 3 séance de 15 mn après la salle, ça se case assez facilement. Encore faut-il disposer de l’équipement en question!).

Je pense qu’on n’a pas besoin d’avoir un diabète déclaré pour souhaiter améliorer sa glycémie à jeun. Je vous le rappelle, une glycémie à jeun basse ça veut dire beaucoup moins d’insuline, et moins d’insuline veut dire:

  • capacité à déstocker et brûler des graisses
  • meilleure adaptation
  • meilleure flexibilité métabolique
  • réduction de l’inflammation

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez lire mon article sur la résistance à l’insuline et ses méfaits!

SAUNA & ENDURANCE/PERFORMANCE

Si vous êtes sportif, par amour ou par profession, vous devez absolument tester le sauna! Tous les rapports montrent que déjà, ça améliore l’efficacité cardio-vasculaire. Le système micro-veineux est plus résistant et s’adapte plus rapidement en fonction des circonstances, ce qui est important pour la performance sportive.

Au niveau de la performance

  • les séances de sauna après l’entrainement augmentent les performances des coureurs: en plus, on n’a pas besoin d’en faire tant que ça: l’étude ici suggère qu’une moyenne de 12-13 séances permet déjà d’avoir des résultats!
  • étude aussi chez les cyclistes: ou juste 4 séances suffisent pour augmenter le volume plasma (ce qui implique une meilleure thermo-régulation et régulation du rythme cardiaque pendant l’exercice).
  • et dans tous les cas, le sauna améliore la récupération entre les séances, atténue la fatigue musculaire de façon très nette

SAUNA & DÉTOXIFICATION

Les séances de sauna stimulent nos fonctions naturelles de détoxification, avec deux pathways principaux:

HSP: Heat Shock Protein

L’exposition à la chaleur va augmenter ces fameuses HSP (qu’en français on appelle protéine du stress^^), qui induisent un effet hormétique sur nos fonctions de détoxification naturelles. Elles génèrent des systèmes de compensation, d’adaptation, et stimulent l’activité anti-oxydante dans le sang. Elles activent même la régénération du FOIE, un de nos 5 émonctoires et l’organe en chef de la détoxification!

LA TRANSPIRATION

Ben oui, en transpirant, on rejette des toxines (et parmi ces toxines on retrouve les fameuses BPA, vous savez, celle qui génèrent entre autre de la dominance d’oestrogène!!). Par la transpiration, on expulse aussi certains composés de phtalates et leurs métabolites, et c’est plutôt une très bonne chose de s’en débarrasser ! (On en rejette également dans l’urine, mais c’est plus efficace dans la transpiration).

Pour les gens qui font de l’intoxication aux métaux lourds (arsenic, plomb, mercure, cadmium, etc), le sauna est aussi un bon moyen de détoxifier puisqu’on retrouve ces métaux dans la transpiration.

Et, le sauna améliore le fonction d’un autre de nos émonctoires: les REINS!


Tout cela a l’air génial je vous l’accorde. On peut avoir des bénéfices avec seulement 3 petites séances de 15 mn par semaine, et en plus, c’est plutôt très agréable APRES COUP.

Toute la difficulté reste de trouver un sauna.

Le hammam, ça marche aussi, mais c’est plus difficile, car il faut rester beaucoup plus longtemps pour générer la même réponse hormétique que pour 15 minute de sauna…

Solution possible sinon: c’est habiter à Lyon pendant la canicule. Bon ben là vous vous mettez dans une voiture noire à 14h de l’aprèm et vous essayer de rester le plus longtemps possible: je pense que ça marche aussi!

8 commentaires sur le post “Booster son métabolisme par le sauna

  1. thvalsin le a dit:

    Et les bouffées de chaleur ça marche ? bon ça ne dure pas longtemps mais ça se répète :)) J’aime bien la dernière photo, c’est une idée à creuser pour quelqu’un qui n’aime pas la « foule » (j’aimerai bien faire du sauna pourtant, même si je déteste la chaleur). Sinon, moi, niveau stress c’est réglé et la glycémie est assez bas à jeun (le freestyle clignote rouge), il reste peut-être les toxines. <3

  2. Merci pour cet article ! Très intéréssant, particulièrement les sources 🙂 Ça nous motive à continuer notre routine de sauna avec ma femme, on fait partie de ces personnes qui ont la chance d’avoir le sauna inclus avec la salle de sport 🙂 . Une chose tout aussi intéréssante est que l’exposition au FROID semble partager certains de ces bénéfices, notamment sur la réduction de la résistance à l’insuline (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26147760). Un sujet pour un prochain article ?

    • superketo le a dit:

      oui ben pour être tout à fait honnête, je suis aussi en train d’expérimenter avec le froid, et il semblerait bien que l’hypothèse se confirme: les douches froides me font baisser la glycémie^^

  3. Merci pour cet article Johanne

    Il y a quand même un truc que je ne m’explique pas, c’est que en tapant « sauna Lyon » sur mon moteur de recherche, je tombe directement sur des sites gay, lesbiens et libertins. Quel rapport ? Les homosexuels transpirent plus que les autres ?!? (-;

    Et sinon, j’ai l’impression que l’exposition au froid provoque l’effet inverse chez moi (hausse de la glycémie à court terme). Mais peut-être y vais-je trop fort…

    • superketo le a dit:

      ahahahah ça alors^^ ! Je ne me l’explique pas non plus, ou alors peut-être que ça sert de lieu de rencontre: au moins là on est pas dessus, on a déjà pu voir avant!
      Et sinon pour le froid je me souviens que Jimmy m’avait dit la même chose, sur le court terme cela lui faisait monter la glycémie, puis ça redescendait rapidement. Mais oui moi pour l’instant je fais vraiment doucement, déjà ce n’est pas du froid glacial, c’est juste froid pour moi (et pour l’hiver) et ensuite je reste vraiment pas longtemps! Mais je crois que je m’habitue à la sensation et que je commence à aimer!

      • superketo le a dit:

        ouais mais ya quand même tout ce qui est métabolisme des graisses hein, et là on n’est pas les derniers^^
        puis filtrer les toxines, évacuer les déchets (les merdes genre les œstrogènes chimiques que, quand on mange trop sucré, on n’a virtuellement JAMAIS le temps d’évacuer!!). Faut pas oublier que le foie c’est un des 5 émonctoires: et le rôle d’un émonctoire c’est sortir les déchets de l’organisme! ♥

      • Johanne, j’ai oublié…, c’est encore plus efficace, chez moi, si je me refroidis également la tête. Je trouve même que je peux supporter une température plus fraîche, comme s’il y avait une logique pour le corps…. Contente de savoir que tu aimes 😉

        • superketo le a dit:

          ouais moi aussi, je peux pas me mouiller les cheveux à chaque fois mais j’ai remarqué que au moins quand je fais le visage aussi ça marche mieux! (j’aime pas: j’ADORE)

Laisser un commentaire