SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Le régime cétogène contre l’épilepsie

diete cetogene contre l'epilepsie

Fait amusant à noter, une des premières traces de traitement contre l’épilepsie que l’on possède remonte à Hippocrates, qui préconisait le jeune comme remède efficace pour limiter les crises. La recherche du coup a longtemps enquêté du côté du jeune, puis plus tard, du régime cétogène pour traiter l’épilepsie, avec ma foie pas mal de succès!

Comment ça marche ? Comment le mettre en place ? On en parle aujourd’hui!

EPILEPSIE & RÉGIME CETOGENE

L’épilepsie est un mot générique qui regroupe les maladies neurologiques impliquant de faire des crises d’épilepsie. Elle touche plus de 22 millions de personnes dans le monde.

En 1930 sont apparus les premiers médicaments anticonvulsivants. Encore une fois, ces produits ne traitaient pas l’épilepsie… En vérité, un tiers des patients sont même résistants à ces médicaments.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la Charlie Foundation for ketogenic therapies? En 1993, Jim Abrahams, le père de Charlie 2 ans, résistant au médicament, a cherché une solution alternative et fini par faire suivre à son fils une diète cétogène.

charlie abraham régime cétogène

Au bout de quelques jours, Charlie ne faisait quasiment plus de crises. Aujourd’hui, Charlie Abrahams travaille toujours pour la fondation! Il est la preuve vivante  de l’efficacité des diètes cétogènes pour guérir de l’épilepsie!

Récemment, les médecins sont revenus à l’utilisation du régime cétogène comme traitement contre l’épilepsie. Les recherches montrent que le régime cétogène peut réduire les crises de plus de 50% sur 55% des patients (Klein et alia, 2014). Et mieux encore 27% des patients atteignent plus de 90% de réduction dans le nombre de crises. Beaucoup d’entre eux atteignent une guérison totale. (Schoeler et alia 2014)

Le doute n’est plus permis: le combo DIÈTE CETOGENE et JEUNE est clairement une option viable et efficace pour les personnes souffrant d’épilepsie.

POURQUOI CA MARCHE ?

Pour comprendre pourquoi le régime cétogène fonctionne pour l’épilepsie, je suis obligée de vous faire un petit point science (désolée). (Ne vous inquiétez pas ce sera facile):

UN PROBLÈME DE DÉPOLARISATION

🔬En gros, les neurones se déclenchent en inversant leur polarité: de positive à négative, ou inversement. Ce changement à l’intérieur de la membrane cellulaire s’appelle la dépolarisation.

Je vais adapter une analogie que j’ai trouvé intéressante chez Ryan Powery: Imaginez les soldes chez Primark. Une immense file d’attente et des gens qui entrent au fur et à mesure. Quand trop de gens sont dans la boutique, le vigile arrête de faire entrer les clients. Les portes se ferment temporairement pour éviter que ce soit la foire d’empoigne à l’intérieur.

De la même manière, la dépolarisation d’un neurone implique d’ouvrir les canaux aux ions positifs, ce qui transmet une charge positive tout le long du neurone. A certains moments, les canaux se ferment pour stopper le flot d’ions positifs, et le signal neuronal prend fin. MAIS dans certains cas d’épilepsie, les canaux ne se ferment pas totalement… Alors la boutique se remplit de clients alors qu’elle a largement dépassé sa capacité maximale.

Pendant une crise d’épilepsie, le neurone se dépolarise plus facilement que d’habitude. Cela le déclenche de manière anormale et génère une excitation dans le cerveau.

Les crises peuvent aussi être causées par un déséquilibre dans les neurotransmetteurs. Déséquilibre entre les excitants (glutamate) qui stimulent les neurones et les  inhibants (GABA) qui stoppent leur activité.

COMMENT LE RÉGIME CETOGENE SOLUTIONNE CE PROBLÈME ?

Le régime cétogène va apporter une solution à certains mécanismes responsables de ce dysfonctionnement (Yudkoff et alia, 2007).

  • Les études montrent que les cétones AcAc (AcétoAcétate) et acétone ont un effet anti-convulsivant. L’AcAc empêche la production de trop de glutamate dans les neurones. (Trop de glutamate est clairement une cause de troubles neurologiques). Et les cétones peuvent augmenter la production de GABA. Résultat: la probabilité d’une crise diminue.
  • En plus, les recherches indiquent que les cétones ralentissent la dépolarisation des neurones (en activant les canaux du potassium).(Mais là je trouve l’explication compliquée alors je ne m’y risque pas: pour les scientifiques qui aiment ça: Bough et alia, 2007.)
  • Le régime cétogène va avoir un effet anti-convulsivant parce qu’il fait baisser la glycémie. La capacité des neurones à déclencher leur activité dépend pas mal du glucose. Donc, une réduction du glucose peut empêcher le neurone de maintenir une activité synaptique hyper élevée (👉 crise d’épilepsie).

RÉSULTATS

Une des études les plus connues remonte à 1998. On a fait suivre une diète cétogène à des enfants épileptiques résistants aux médicaments anticonvulsivants (Vining et alia 1998). Après trois mois de diète avec des macros stricts (90% lipides – 10% protéines & glucides), chez 54% des enfants, les crises ont diminué de plus de 50%. Et après un an de diète, 10% des enfants étaient totalement guéris.

Les résultats sont éloquents: quand la diète cétogène est correctement mise en place et suivie, on a des résultats fascinants sur l’épilepsie.

Souvent, une fois que les crises s’arrêtent complètement, les enfants peuvent être un peu moins stricts sur l’application de leur diète. MAIS il faut quand même rester prudent pour éviter les risques de récidive. Evidemment, plus les enfants sont jeunes plus c’est compliqué… Sans parler du fait que beaucoup vont à la cantine, ou sont en contact avec d’autres gosses qui peuvent leur refiler des trucs sucrés…

Et c’est d’ailleurs le plus gros facteur d’échec…

régime cétogène enfants

Dans mon prochaine article, je vous parle des différents types de diètes cétogènes que l’on utilise pour traiter l’épilepsie chez l’enfant ou chez l’adulte, et comment les mettre en place.


SOURCES:
Dr Jacob Wilson and Ryan Lowery: The Ketogenic Bible
🔬 Klein, Janousek, Barber, Weissberger. « Ketogenic diet tretment in adults with refractory epilepsy ». Epilepsy & Behavior 19, n°4 (201): 575-9.

🔬 Schoeler, Wood, Aldridge, Sander, Cross, Sisodiya. « Ketogenic dietary therapies for adults with epilepsy: feasibility and classification of response. » Epilepsy & Behavior 37 (2014): 77-81.

🔬 Yudkoff, Daikhin, Melo, Nissim, Sonnewald. « The ketogenic diet and brain metabolism of amino acids: relationship to the anticonvulsant effect. » Annual Review of Nutrition 27 (2007): 415-20.

🔬 Bough, K.J et J. M. Rho. « Anticonvulsant mechanisms of the ketogenic diet. » Epilepsia 48, n.1 (2007); 223-5.

🔬 Vining, Freeman, Ballaban-Gil, Camfield, Holmes, Wheless. « A multicenter study of the efficacy of the ketogenic diet. » Archives of Neurology 55, n.11 (1998): 1433-7.

7 commentaires sur le post “Le régime cétogène contre l’épilepsie

  1. Jacques le a dit:

    Merci pour l’article.
    Tu écris: »(90% lipides – 10% protéines – 10% glucides)
    Il y a un Problème de mathématiques

  2. Tu t’approches doucement du tdah 😉

Laisser un commentaire