SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

3 diètes cétogènes contre l’épilepsie

traitement epilepsie regime cetogene

Dans un précédent article, j’ai essayé de synthétiser et d’expliquer pourquoi le régime cétogène est particulièrement efficace pour traiter l’épilepsie. SI vous avez loupé cet article, vous pouvez le retrouver ici!

Mais même lorsqu’on l’on est convaincu, le plus dur reste à faire! C’est qu’il faut mettre la diète cétogène en pratique! Et c’est encore plus compliqué si cela concerne des enfants. 

Donc comment mettre efficacement la diète cétogène en pratique pour traiter l’épilepsie ? C’est le sujet d’aujourd’hui!

Il existe plusieurs applications possibles du régime cétogène lorsque l’on souhaite l’appliquer au traitement de l’épilepsie. Je vous en présente 3 principales aujourd’hui, qui ont jusqu’à présent fourni des résultats intéressants sur les enfants atteints d’épilepsie.

LA DIÈTE MCT

Alors comme son nom le laisse présager, la diète MCT consiste à mettre en place une diète cétogène qui ferait une large place aux MCT (Medium Chain Triglycerides)(Triglycérides de Chaîne Moyenne).

Une étude majeure (Huttenlocher et alia, 1971) a montré que consommer 60% des calories totales en MCT provoquait 50% de réductions des crises.

En 2012, Elizabeth Neal publie son livre : Dietary Treatment of Epilepsy: Practical Implementation of Ketogenic Therapy (English Edition)

Dans cet ouvrage, elle présente son protocole (qui est maintenant largement appliqué) avec les macros suivants:

60-70% des calories proviennent des lipides, dont 40 à 50% d’MCT en supplémentation.
10-12% des calories proviennent des protéines
15-18% des calories proviennent des glucides
+ supplémentation en vitamines et minéraux.

OU TROUVER DES MCT ?

Les MCT sont largement présentes dans l’huile de coco (à 60%). Néanmoins, pour arriver à 50% d’MCT sur le total des matières grasses, on peut avoir recours aux huiles MCT pures. Ce sont des huiles produites à partir de l’huile de coco ou de palme, mais où on a extrait les chaines moyennes pour garder un produit pur.

huile MCT regime cetogene

La marque Nutribe est une marque française qui propose notamment une huile MCT pure, issue uniquement de l’huile de coco! Elle n’a pas de goût et se mélange facilement dans les plats, les salades, ou les boissons.
Vous pouvez la retrouver sur le site de Nutribe en cliquant ici !

Pour votre première commande, Nutribe vous offre -10% avec le code superketo10 !

Vous pouvez également la trouver sur amazon, mais du coup vous ne bénéficiez pas de la remise de la marque! Nutribe MCT Pure – Huile MCT 100% huile de noix de coco (500ml). Marque française

LA DIÈTE LGIT

Vous allez me dire: qu’est-ce que ce nom barbare ? Oui j’avoue moi aussi ça m’a un peu refroidie. Alors LGIT pour Low-Glycemic-Index Treatment. Donc en traduction approximative, un régime à IG bas.

Alors bien sûr, quand on parle de régime à IG bas (indice glycémique bas), on parle évidemment d’indices glycémiques bas combinés à des charges glycémiques basses. Car si l’on considère uniquement les indices, on fait de grossières erreurs.

Pour cette formule, on part de l’idée qu’une glycémie élevée provoque plus facilement des crises d’épilepsie. Du coup, on choisit des aliments qui affecteront le moins possible le taux de sucre dans le sang. L’avantage, c’est que c’est moins restrictif que le régime cétogène. Par contre, c’est un peu plus compliqué d’exécution car ça implique de se renseigner un peu sur les indices et les charges glycémiques.

Le protocole est le suivant:

10% des calories proviennent de glucides à IG inférieur à 50 (réparti le long de la journée ET consommés AVEC des matières grasses pour ralentir la montée du sucre dans le sang).
30% des calories proviennent des protéines
60% des calories proviennent des matières grasses.

Pour les résultats:🔬 Muzykewicz et alia, 2009.

LA « MAD »

Et pour finir, la MAD, qui n’est pas une diète folle, mais une Modified Atkins Diet. Donc, une variante du régime Atkins.

Le protocole MAD est intéressant car un peu moins strict que le régime cétogène classique, (et donc, peut-être plus simple à mettre en place chez les enfants). Et il donne ses résultats).

L’idée est que seuls les glucides sont restreints: ils ne représentent pas plus de 10-15% des calories globales. En revanche, les protéines et lipides sont consommés à volonté et sans être mesurés en proportion.

Plus de 50% des enfants qui suivent ce protocole obtiennent une diminution des crises de plus de 50% (🔬 Kossof et alia, 2013.)

COMMENT CHOISIR ?

  • DEMANDEZ CONSEIL

Bon, je n’ai pas l’habitude de faire ce genre de phrases. Mais comme je ne suis pas médecin, je pense que ça peut être une bonne idée, si vous vous lancez, de demander un avis du spécialiste qui suit votre enfant. A la fois pour avoir une idée de l’approche la plus appropriée à sa forme d’épilepsie particulière, mais également parce que votre spécialiste a peut-être déjà eu des patients qui ont suivi une diète ou une autre, avec des résultats. Son expérience peut être utile.

  • RESTEZ PRAGMATIQUE

Pensez au côté pratique: laquelle des trois diètes sera la plus facile à mettre en place et surtout à tenir sur le long terme? Je pense par exemple que l’approche « IG bas » reste compliquée à mettre en place quand on n’y connait pas grand chose à la base…

  • SOYEZ STRICTS PENDANT LA PHASE INITIALE

Certains experts restent quand même sur l’idée qu’une diète cétogène stricte donne de meilleurs résultats. Chose importante à noter: la phase initiale va être déterminante. C’est donc sur les premières semaines et mois d’application qu’il faut être le plus strict. Après 3 ou 4 mois, on peut se permettre un peu plus de libertés dans l’application de la diète!

(Amusant hein: c’est également ce que je vous dis TOUJOURS pour la phase d’adaptation! Soyez stricts au début pour passer cette phase de transition difficile!).

  • MON AVIS

Bien sûr que je vous le dis toujours, je ne suis pas médecin. Néanmoins, si c’était moi, je commencerais avec une diète cétogène bien stricte: des macros très carrés, avec une laaaaarge part faites aux matières grasses:

85% lipides (ou plus) – 10% protéines – 5% glucides.

Dans les lipides, j’essayerais d’incorporer un maximum d’huile MCT: je tiens à rappeler quand même que les MCT ne sont pas si faciles à digérer au début. Vous devez impérativement commencer avec de toutes petites quantités. Puis vous augmentez progressivement. Certaines personnes ne tolèrent pas du tout les MCT, dans ces cas-là, il vaut mieux ne pas insister, et repasser sur une huile de coco simple.

Puis, au bout de quelques mois lorsque les crises ralentissent, on peut passer sur une application plus flexible telle que la variante d’Atkins.


SOURCES:

Dietary Treatment of Epilepsy: Practical Implementation of Ketogenic Therapy (English Edition)

🔬 Huttenlocher, Wilbourn, Signore. « Medium-chain triglycerides as a therapy for intractable childhood epilepsy. » Neurology 21, no.11 (1971): 1097-103.

🔬 Kossoff and McGrogan. « World-wide use of the ketogenic diet. » Epilepsia 46, no.2 (2005): 280-9.

🔬 Muzykewicz, Lyczkowski, Memon, Conant, Pfeifer and Thiele. « Efficacy, safety and tolerability of the low glycemic index treatment in pediatric epilepsy. » Epilepsia 50, no.5 (2009): 1118-26.

Laisser un commentaire