SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

La noix de cajou en régime cétogène ?

cajou empoisonnée

Croyez-moi, je SAIS à quel point ça peut être difficile de se débarrasser d’une addiction alimentaire, ou juste d’un aliment qu’on aime bien. Et les noix font partie des aliments assez addictifs: aujourd’hui, elles sont toutes prêtes, faciles à manger, faciles à emporter, et finalement quand on commence, on a du mal à s’arrêter.

Pourtant, nous sommes nombreux je crois à avoir déjà fait cette expérience d’en manger  trop et d’avoir ensuite un mal de ventre assez désagréable (mais comme nous n’apprenons pas de nos erreurs, nous recommençons quelque temps après^^).

Bref, plus que tout autre noix, je pense que la noix de cajou n’est PAS un aliment à consommer en diète cétogène. Et comme je sais que vous n’avez pas envie de me croire, je vais sortir mes arguments pour vous aider, justement, à vous en débarrasser.

ET LES GLUCIDES ALORS ?

Alors du côté du taux de glucides, clairement pour la noix de cajou, ce n’est pas reluisant! On a en moyenne 26g de glucides NETS (c’est-à-dire fibres déduites!) pour 100g. 

Si vous en mangez ne serait-ce que 30g, cela vous fait déjà 7,5g de glucides, et parlons franchement: QUI S’ARRETE A 30G DE CAJOU ? La plupart des gens mangent plutôt des portions de 50g++… Donc en mangeant 50g de cajou, vous avez consommé 10g de glucides, soit la moitié de ce que vous pouvez consommer sur la journée… Et ces glucides ont été pris par les cajou, au détriment des légumes verts ou des glucides intéressants sur le plan nutritif. Et c’est bien dommage, car, qu’on se le dise, la noix de cajou n’est PAS intéressante sur le plan nutritif.

LA CAJOU N’EST PAS UNE NOIX !

En dépit de son nom, la noix de cajou n’est pas une NOIX. C’est une sorte de haricot, qui fait partie de la famille des légumineuses.

Vous allez me dire: on s’en bat les c***. Et bien non, car quand on sait qu’elle est une légumineuse, on pense tout de suite MEFIANCE: présence d’acide phytique et de lectines toxiques.

En fait l’espèce de haricot contenant la cajou (le truc vert) pend en dessous du fruit (le truc jaune en forme de courge). Grâce aux lectines contenues dans le haricot, les tribus  de forêt amazonienne avaient appris à jeter la NOIX, à ne manger que le fruit. (Dont aujourd’hui nous avons quasiment oublié l’existence!)

fruit de la cajou

A titre d’exemple, il est mentionné dans le livre de Steven Gundry (The Plant Paradox), que les travailleurs qui récoltent les noix de cajou sont aujourd’hui obligés de porter des gants tellement la coque protégeant la cajou est irritante.

En outre, l’agressivité des lectines contenues dans la cajou faitt d’elle une des noix les plus allergisantes (avec la cacahuète). On trouve pas mal d’études (dont celle ci: dermatitis associated with casher but consumption) qui mettent en lumière les allergies, irruptions cutanées, et autres réactions qui découlent de leur consommation.

Si vous voulez mieux comprendre le problème des lectines, reportez-vous à cet article où j’explique très simplement comment ça marche. (sans vous commander).

L’ACIDE PHYTIQUE

Alors bon nombre d’entre vous vont penser: oui mais moi je n’ai pas d’allergie.

C’est un bon point pour vous en effet. Sauf que non contente de contenir des lectines, la noix de cajou contient également une substance néfaste appelée l’ACIDE PHYTIQUE.

POROSITE INTESTINALE

L’acide phytique est une substance très agressive pour l’intestin, qui va générer de la porosité intestinale. En stimulant la production de zonuline, l’acide phytique va générer pouvoir ouvrir les jonctions serrées de votre muqueuse intestinale et créer cette porosité problématique.

De l’hyper-porosité intestinale (leaky gut syndrome), découlent une forte inflammation, ainsi que des problèmes d’immunité et de métabolisme, sans parler des maladies auto-immunes et autres dérèglements plus sérieux.

ANTI-NUTRIMENT

Enfin, il est important de rappeler que l’acide phytique est ce qu’on appelle un ANTI-NUTRIMENT: il vous empêche d’absorber les nutriments contenus dans le produit. Donc, lorsqu’on vous vend par exemple que la noix de cajou est riche en minéraux, et bien OUI, elle est riche en minéraux, mais PAS VOUS, car vous ne serez pas en capacité de les absorber.

Bref.

Si vous voulez vous débarrasser de cette substance toxique, il faudra faire tremper vos noix de cajou toute une nuit: vous en aurez ainsi éliminer une large part.

FAUT-IL LES EXCLURE ?

En conclusion, comme toujours, je vous dirais que manger quelques noix de cajou de temps à autre ne va pas vous nuire, ni détruire votre intestin pendant la nuit.

NEANMOINS, il y a certaines circonstances où je vous recommande vivement de les éviter :

  • une forte porosité intestinale : si vous avez déjà de la porosité intestinale marquée (constipation, diarrhées, allergies, réactivité à l’histamine, candidose, etc), ne vous amusez pas à en manger trop souvent. La combinaison lectines + acide phytique est trop agressive pour votre intestin déjà fragilisé.
  • une forte inflammation: si votre système digestif souffre déjà d’inflammation, évitez-les aussi. Notification spéciale pour les personnes qui souffrent de maladie auto-immune telle que la polyarthrite rhumatoïde: évitez les COMPLETEMENT.

Et pour les autres, si vous voulez préserver l’intégrité de votre intestin, espacez au maximum leur consommation ! Si vous vous posez la question de la porosité intestinale: vous pouvez:

4 commentaires sur le post “La noix de cajou en régime cétogène ?

  1. Carole BRUYANT le a dit:

    Merci pour cet article. Personnellement je n’aime pas les noix de cajou mais ça m’a l’air en effet assez addictif d’après ce que je peux voir autour de moi ! Bon en fait ma préoccupation première là c’est : est ce que tu vas bien ????? Bises 😘

    • superketo le a dit:

      J’ai remarqué d’ailleurs que c’est celle des noix que l’on retrouve le plus avec des parfums: au poivre, au curry, au tamari, etc. ALors je me dis mais elle ne doit pas être si bonne que ça si on est obligé de lui rajouter des trucs pour en manger ^^
      Et ben écoute merci de t’en soucier, j’avoue que j’ai eu deux semaines un peu dures ou sans vraie raison j’étais envahie de stress et de mauvaises émotions. J’avais l’impression d’être en échec total sur tout. ça plus beaucoup de travail pour le livre, et beaucoup de remises en question aussi…
      et quand je suis comme ça je préfère tout couper, arrêter complètement les réseaux sociaux même youtube parce que ça disperse trop mon énergie, alors quand elle est déjà basse, je peux pas me permettre^^.
      Mais ça commence à aller mieux, tu sais, le genre de moment où tu prends conscience que tu ne vas pas TOUTE TA VIE être dans ce bad mood et que tu commences à voir la lumière^^ EXPECTO PATRONUM ahah!
      Et toi, comment ça se passe? Tu profites des avantages du télétravail ? La natation ne te manque pas trop?
      merci beaucoup en tout cas ça m’a fait hyper plaisir que tu prennes de mes nouvelles ♥♥♥

  2. Thvalsin le a dit:

    Aaah, je me disais aussi qu’il y avait un « truc ». Pas possible 2 semaines sans vidéos…mais comme je suis une éternelle optimiste, je pensais juste que tu étais occupée par ton livre.
    C’est bizarre, sans avoir encore vu ton commentaire au dessus, je t’ai envoyé un mail te disant d’avoir du courage.
    Bon, ben, je le répète alors…courage courage. Le confinement y est peut-être pour quelque chose ?
    Bisous

    • superketo le a dit:

      oui je pense… moi je ne me crois jamais concernée car n’étant pas vraiment confinée, c’est différent. Il n’empêche qu’on en vit quand même les effets, on est seul chez nous, etc… Mais bon comme je te disais, je sens que ça va mieux! J’espère que toi aussi beauty !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *