SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Activer son métabolisme avec le FROID ? – EPISODE 1

froid et métabolisme cetogene

On cite souvent l’exposition au froid comme un facteur majeur de transformation des graisses blanches en graisses brunes, et donc, comme un facteur d’amélioration de l’efficacité du métabolisme. J’ai voulu tester!

GRAISSE BLANCHE, GRAISSE BRUNE

Pour comprendre pourquoi certains métabolismes sont plus « brûleurs » d’énergie que d’autres, on peut s’intéresser à la répartition des graisses entre deux catégories: les graisses blanches et les graisses brunes.

RAPIDEMENT

  • les graisses blanches: elles sont surtout stockeuses d’énergie. Elles contiennent peu  de mitochondries, et constituent nos réserves « passives » de graisse.
    👉 A l’intérieur des graisses blanches, les mitochondries transforment les nutriments en ATP (Adenosine TriPhosphate) de manière très efficace et très économe. Leur fonctionnement est dit couplé.
  • les graisses brunes: à la différence des graisses blanches, leur rôle n’est pas le stockage de l’énergie, mais la régulation de  notre température. Elles fabriquent de la chaleur. Elles sont très riches en mitochondries (ce qui leur donne leur couleur brune).
    👉 A l’intérieur des graisses brunes, les mitochondries ont un fonctionnement plus libéral, plus dépensier. Il leur faut plus de nutriments pour produire la même quantité d’ATP: leur fonctionnement est dit découplé.
graisse brune et blanche

Illustration provenant du site de Michaela Foulkes

 

OUI, ET ALORS ?

Quand on a plus de graisses brunes, on a un métabolisme plus élevé, plus dépensier, parce que naturellement, on utilise plus de nutriments pour produire une même quantité d’énergie. ET QUE, on va avoir naturellement une meilleure thermogenèse, une plus grande tendance à transformer les nutriments ingérés en chaleur.

Nous n’avons pas tous le même capital de graisses blanches et brunes. C’est énervant, mais la bonne nouvelle, c’est que ça peut changer !
La vraie question donc…

COMMENT DÉVELOPPER LES GRAISSES BRUNES ?

Notre corps est capable, dans des contextes donnés, de transformer nos graisses blanches en graisses brunes, pour rendre notre métabolisme plus performant.

  • #1: LA DIÈTE: Une diète favorisant une insuline très basse et beaucoup de cétones (une diète cétogène) peut provoquer, dans le temps, une bascule du métabolisme, qui se met à développer des mitochondries plus actives, et des graisses blanches qui « brunissent » au fil du temps.
    👉 si vous voulez creuser ce sujet je vous en parle dans cette vidéo La bascule métabolique, et que vous pouvez retrouver ici.
  • #2: L’EXPOSITION AU FROID
    L’exposition au froid, largement démocratisée par les travaux de Wim Hof, présente de très nombreux bénéfices de santé, et elle favoriserait l’activation des graisses brunes.

exposition au froid métabolisme

J’ajoute, à titre informatif, mais sans les traiter aujourd’hui, deux autres éléments ayant la capacité de transformer des graisses blanches en graisses brunes:

  • #3: LE SPORT (oui, évident, mais il fallait quand même le dire)
  • #4: LA MÉLATONINE: une forte production de mélatonine serait également un facteur favorisant le développement des graisses brunes. Quand je vous DIS que le sommeil est un PILIER d’un métabolisme actif, je ne rigole pas, et encore une fois la science me donne raison.

Les nouveaux-nés naissent avec un fort pourcentage de graisses brunes (d’ailleurs, si vous avez eu des enfants, vous vous souvenez peut-être que les bébés ne tremblent pas de froid quand ils sortent de l’eau. Le tremblement est un réflexe que l’on développe plus tard pour fabriquer de la chaleur. Le bébé n’en a pas besoin, parce que ses graisses brunes sont plus développées.)

Cette facilité à générer de la chaleur est un peu comme un muscle: si on l’utilise, il se développe, si on ne l’utilise pas, il disparaît.
👉  Plus on s’expose au froid, plus le corps a BESOIN des graisses brunes pour la thermorégulation, et donc, plus il va les développer.

FROID & MÉTABOLISME

J’ai longtemps été assez sensible aux variations de température. Je peux dire sans exagérer que ma thermogenèse, et mon adaptation globale aux températures (chaudes et froides) était mauvaise. J’ai également longtemps souffert du syndrome de Raynaud: dysfonctionnement au niveau micro-vaineux qui fait que, exposé au froid, les doigts des mains et des pieds deviennent blanc.

Avec la diète cétogène:

  • le syndrome de Raynaud a diminué. J’en souffre encore parfois, mais dans des températures plus extrêmes
  • je suis restée assez sensible à la chaleur, que je supporte très mal.
  • j’ai en moyenne toujours plus chaud que les autres.
  • mon rapport au froid a changé. Je dirais que ma thermogenèse est naturellement meilleure, je tolère mieux le froid, mais ça reste une appréciation subjective.

Néanmoins je SOUPÇONNE que ma quantité de graisses brunes et encore faible et j’ai eu envie de voir si l’exposition au froid pouvait m’aider à changer.

COMMENT ?

La question du froid pose un problème technique: comment s’y prendre ?

👉 Les bains froids à la maison sont possibles, et sont même un très bon moyen de le faire à peu de frais.
Encore faut-il posséder une baignoire ET (plus compliqué) la volonté d’aller se plonger un bain froid en plein hiver, quand on a déjà froid. Je vous avoue humblement que, si je m’astreins toute l’année aux douches froides le matin, j’atteins mes limites avec l’idée du bain froid. 

tim ferris cold bath

Tim Ferris, swaggé même en plein bain froid

👉 Dans la nature, les bains dans les rivières, lacs, océans, lorsque les températures sont basses. On trouve facilement des lacs et rivières entre 6 et 10 degrés lorsqu’on monte un peu en altitude.

👉 Autre possibilité, les stages de méthode Wim Hof, encadrés, qui vous permettent de vous habituer au froid, avec en plus les deux autres piliers: la respiration et la méditation.

👉 La cryothérapie « corps entier »: la cryothérapie corps entier est un moyen plus facile de s’exposer au froid : il s’agit d’être exposé, pendant une durée limitée (quelques minutes) à un froid très intense (entre -140 et -160) à un froid sec, généré par un gaz, dans un caisson prévu à cet effet.
On part du présupposé que l’on pourrait, avec ce type d’exposition, obtenir des effets similaires à une exposition plus longue dans de l’eau froide.

L’EXPÉRIENCE AVEC CRYOADVANCE

Du coup, j’ai décidé de tenter une expérience, et pour ça, j’ai demandé conseil à Alizée Bonnefond, présidente de CryoAdvance (Lyon 6, Lyon 7, Bourgoin Jallieu, Annecy et bientôt Roman je crois) .

Après discussion, j’ai donc choisi de faire 20 séances de cryothérapie, aussi rapprochées que possibles: à savoir une séance par jour pendant 20 jours (sauf les dimanches), que j’ai faites à l’institut CryoAdvance de Lyon 7.

cryoadvance - lyon7

🔬 3 minutes par jour à -140°C, tous les jours, pendant 20 jours 🔬

c’est donc l’expérience que j’ai voulu tenter !
Alizée (que je remercie chaleureusement au passage!) m’a aidé à collecter autant de données que possible, avant, pendant et après, pour qu’on puisse en retirer un maximum d’informations, et vous les communiquer !

Au prochain épisode, vous aurez:
👉 une interview avec Alizée Bonnefond, où on parle plus en profondeur de la cryothérapie
👉 les résultats de l’expérience
👉 les questions que ça soulève, et possibles interprétations

stay tuned !

 

13 commentaires sur le post “Activer son métabolisme avec le FROID ? – EPISODE 1

  1. Croline le a dit:

    Super intéressant! Hâte de voir ce que ça va donner 🙂
    Pour ma part, je pratique les bains dérivatifs, avec la méthode du cold pack dans la culotte à raison de minimum 3h par jour. C’est un peu bizarre a priori mais en fait je pense beaucoup plus pratique, moins cher, et quand même plus supportable, même en hiver. Après ce n’est peut-être pas aussi efficace, mais ça aide quand même pas mal, surtout niveau sommeil. Et j’ai aussi remarqué que mon ventre est plus plat (je suis en phase d’adaptation, semaine 8, et +2kg, grrr).

  2. Christine le a dit:

    Cc, tu as raison de remercier Alizée … chaleureusement 😄. J’ai hâte de ton retour. A un moment j’ai voulue tester pour atténuer des douleurs importantes. Elles sont parties en changeant mon alimentation… mais le sujet m’intéresse toujours 😉

  3. Hélène B le a dit:

    Hello Johanne.
    Pour un article si intéressant, on ne peut pas laisser cela comme ça « Néanmoins je SOUPÇONNE que ma quantité de graisses brunes et (est) encore faible.  »
    D’où déjà un teasing instagram, dans des volutes de froid avec ces superbes moufles, la semaine dernière….
    La suite, la suite 😉

  4. Elise le a dit:

    Aaaaah 😱 le suspens est à son comble !
    Moi, en bonne parisienne que je suis, je me dois d’écrire ceci: « et pourquoi y a des cryoadvance partout sauf à Paris ?????! »
    Et là, tu me répondra « pour que tu viennes habiter à Lyon », et tu aura raison !
    Bon. Honnêtement … même les douches froides j’ai abandonné ! J’ai tenté le pack de froid dans la culotte mais J’ai pas l’impression que c’était très efficace sur moi … bref. Tout ça pour dire que je suis à l’opposé de toi: je préfère largement aller au sauna que d’exposer un seul de mes orteils au froid ^^

    • superketo le a dit:

      Il faut demander à Alizée mais je pense effectivement que la bonne réponse est: pour que tu viennes habiter à lyon !

    • superketo le a dit:

      Mais, « le pack de froid dans la culotte » (= les bains dérivatifs?), ça fait plusieurs fois qu’on m’en parle, c’est supposé faire quoi comme bienfaits ? les mêmes que ceux de l’exposition générale au froid?

      • Elise le a dit:

        Supposément, a cet endroit la + au niveau du bas du dos + du haut des épaules c’est censé être « là » les points importants à stimuler pour produire plus de graisses brunes 🤷🏻‍♀️ (J’aie entendu dire mais ça doit être un des seuls sujets que je n’ai aucune passion à approfondir 😬)

      • Croline le a dit:

        Ca favorise la circulation des graisses, et par là, ça détoxifie… https://www.bainsderivatifs.fr/la-methode/bains-derivatifs/?lang=fr#toggle-id-3

        • superketo le a dit:

          tu as testé toi?
          avec quels résultats ?

          • Croline le a dit:

            Oui, ça fait beaucoup de bien point de vue énergie (impression que ça me réveille, que ça fait circuler l’énergie), et aussi sommeil (plus profond). Et aussi ça me « déballonne » le ventre, il est plus plat alors que je n’ai pas perdu de poids (au contraire vu que je suis tjs en phase d’adaptation).. J’essaie de faire 1 heure ou 2 pendant la journée, plus 2 heures le soir avant le coucher. C’est vraiment très peu contraignant et assez confortable même en hiver, il suffit de se couvrir un peu plus (il ne faut pas avoir froid aux extrémités, ne pas frissonner etc). Juste éviter de le faire après les repas, pendant les règles (bonjour les crampes) ou quand on est malade ou trop fatigué. Il existe des poches de gel spéciales, moi j’ai juste achété des coldpacks de petite dimensions qui conviennent très bien aussi https://www.amazon.fr/gp/product/B00B28H8OA/ref=ppx_yo_dt_b_search_asin_title?ie=UTF8&psc=1

          • superketo le a dit:

            ben merci beaucoup pour ton retour, je pense que je vais m’en prendre pour tester !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *