SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Quelles farines peut-on consommer en régime cétogène ?

Bon vous me connaissez maintenant, vous savez que ce sur blog, ce n’est pas trop l’ambiance cuisine cuisine.

En fait je suis nulle, je n’aime pas ça.

ET je pense aussi que ce n’est pas forcément une bonne idée de vouloir remplacer les aliments standards par leur version cétogène.

Parce que je vous vois (si je vous vois), je sais ce que vous faites, vous cherchez à faire des préparations (qui d’un pain cétogène, qui d’un biscuit, qui d’un gâteau…) pour remplacer vos anciennes addictions au lieu de vous en débarrasser définitivement.

Cheezburger animals bird birds watching GIF

Vous savez ce que j’en pense, et je ne suis pas là pour refaire le couplet (profitez-en, pour une fois!).

Plutôt que de moraliser, je vais vous donner mon avis sur les farines que je vois souvent utilisées dans des recettes dites cétogènes, sur des blogs, groupes facebook ou comptes instagram et consoeurs.

# FARINE D’AMANDE

Ce que je vais dire sur la farine et la poudre d’amande est valable évidemment aussi pour toutes les farines d’oléagineux: donc noisette, noix, cacahuète aussi. Valable également pour les beurres (ou purées) d’amande, beurre de noisette, beurre de cajou, beurre de cacahuète, sésame, etc.

C’est très simple: de la même façon qu’il n’est pas conseillé de consommer d’oléagineux en régime cétogène, il n’est pas non plus conseillé de consommer de farines, poudres, purées ou beurres d’oléagineux.

🔴 Pourquoi? Parce que ces aliments contiennent beaucoup d’acide phytique, qui est un anti-nutriment (= il vous empêche d’absorber les nutriments présents dans l’aliment), agressif pour l’intestin, qui provoque de la porosité intestinale et de l’inflammation. Et à terme, cette inflammation de l’intestin bloque la céto-adaptation.

🔴 EN PLUS, mine de rien, les oléagineux (et notamment les amandes) contiennent pas mal de glucides, même si on ne les remarque pas, parce que l’affichage français et européen affiche les glucides bruts (c’est à dire le total de glucides moins les fibres).

Le problème, c’est que du coup, on a tendance à en surconsommer, et que dans les faits, lorsqu’on en consomme des quantités importantes, la glycémie augmente nettement.

En théorie, le compte de glucides est raisonnable (en brut), mais en pratique, je le vois tout le temps en coaching, quand les gens se bourrent de noix, noisettes, amandes, beurres d’amande, beurre de noisette, beurre de cajou, etc. leur glycémie augmente et reste élevée.

Ceci étant dit: cela n’a jamais tué personne, ni fait sortir personne de cétose, de consommer un peu de farine d’amande ponctuellement dans une préparation cétogène! A manier avec parcimonie.

# FARINE DE LIN

Bon, alors j’entends souvent parler de la farine de LIN, qui entre dans la composition de bon nombre de pains cétogènes. On en trouve de plus en plus dans les magasins bio, et encore plus facilement sur internet:


Jetons un œil aux macros pour 100g:
Protéines: 22g
Glucides: 3g
Lipides: 40g

✅ En terme de macros, elle me semble vraiment très bien, parce que très riche en gras, très faible en glucides. Un peu protéinée, donc à contrôler en quantité, mais ça reste quand même gérable et très bon pour les deux lipides et glucides.

🔴 Mais, ici aussi, les glucides sont calculés en brut, ce qui, comme pour la poudre d’amande, fausse un peu la donne

🔴 Autre chose qui m’embête également, c’est que comme les graines de Chia, les graines de lin contiennent des phyto-oestrogènes. Sachant que nous vivons dans des environnements déjà surchargés en oestrogènes, et que notre foie galère déjà beaucoup à les évacuer, je pense qu’il n’est pas judicieux d’en ajouter ENCORE PLUS dans notre système (plus d’infos là-dessus ici).

Pour moi, c’est une farine qui peut être utilisée de temps en temps pour une recette de pancakes par exemple, couplée avec de la farine de coco. Mais pas à consommer au quotidien.

# FARINE DE LUPIN

Pour la farine de lupin, le cas est plus simple: ce n’est pas possible.
🔴 Elle est à la fois trop glucidique ET trop protéinée. Là il est assez facile de voir le déséquilibre.

Pour 100g on retrouve:
Protéines: 49 g
Lipides: 11 g
Glucides: 13 g

Evidemment, une mini quantité de farine de lupin dans une préparation aux macros correctes ne vous fera rien. Je me rappelle qu’une amie une fois avait préparé pour moi, au ski, une sorte de quiche sans pâte, et dans la préparation il y a avait un peu de farine de lupin: ça n’avait pas été un problème pour ma glycémie.

Ce n’est clairement pas une farine facile à manier ou intéressante en diète cétogène.

# FARINE DE SOUCHET

Là ce n’est même pas la peine d’en parler, c’est évidemment une farine qu’on ne peut PAS utiliser en diète cétogène. Je ne comprends toujours pas pourquoi on la trouve encore dans certaines préparation!!

Pour 100 g:
Protéines: 4,6 g
Lipides: 25 g
Glucides: 60 g (dont sucre 22 g)
ça se passe de commentaire !

# FARINE DE COCO

Globalement, c’est la plus correcte et la seule que je conseille sans trop de réserves.

MAIS,  je vous conseille d’attendre d’être céto-adapté avant de vous jeter sur cette farine, OU ALORS de faire très attention au dosage et de bien calculer votre coup pour ne pas dépasser le quota de glucides.

Forcément, quand on entend le mot coco, on palpite tous un peu, on se dit que peut-être, c’est quelque chose que nous aussi on va pouvoir manger. Oui, mais allez-y doucement les frérots car elle n’est quand même pas dénuée de glucides. coco

On en trouve facilement dans les magasins bio, à la marque La Vie Claire, Biosagesse, comptoir et compagnie, etc. Et c’est également facile à trouver sur internet:

# LE PSYLLIUM

Alors le psyllium, il me pose vraiment problème, parce que les gens l’adorent, parce qu’il est proposé partout dans les recettes cétogènes sur internet, et enfin parce que les gens sont persuadés que s’ils n’ont pas de psyllium, ils n’auront pas assez de fibres et seront constipés.

Alors pour ceux qui n’en auraient pas encore vu ou consommé, le psyllium, quand il n’est pas sous forme de comprimé, ça ressemble à une sorte de son, comme ça: Psyllium Blond Bio AB – 250gr (Téguments)

Alors pour déjà couper court, ce n’est pas NORMAL d’être constipé en régime cétogène, et si vous avez besoin d’ajouter du psyllium et ce genre de produits pour éviter la constipation en régime cétogène, c’est qu’il y a  AUTRE CHOSE qui cloche (microbiote, porosité, déshydratation, etc.) … J’insiste, normalement, votre consommation de légumes est largement suffisante pour assurer un transit idéal si vous n’avez pas de dysfonctionnement préexistant. Et mtalheureusement, si vous avez un dysfonctionnement de ce côté, le psyllium ne le résoudra pas, il le soulagera sur le moment, mais c’est tout.

Je sais que beaucoup ne seront pas d’accord avec moi, et je sais également que l’on dit beaucoup de choses positives sur le psyllium, MAIS personnellement je trouve que les fibres du psyllium sont trop agressives pour l’intestin, qu’elles vont l’irriter plutôt qu’autre chose, et qu’à terme, ça empire le problème plutôt que ça ne le résout.

Donc pour moi, le psyllium n’est PAS un aliment de régime cétogène, non pas pour sa composition, mais bien pour son effet irritant sur l’intestin.

UNE ALTERNATIVE ?

Pour tout ceux qui cherchent à améliorer la texture de leur préparation, et en particulier dans les préparation à base de gras (chocolat cétogène, fatbombs, sauces, desserts, coulis), je pense que l’alternative idéale est la poudre d’MCT.

poudre d'MCT go-keto

Ce qui est génial avec la poudre MCT, c’est qu’elle est grasse, qu’elle améliore les macros, qu’elle ajoute des triglycérides à chaîne moyenne, qu’elle stimule le métabolisme ET EN MÊME TEMPS elle améliore la texture de votre préparation.

En gros, vous faites coup double, parce que vous avez :
✅ un produit fini qui est meilleur, plus facile à consommer, et en même temps
✅ une meilleure composition, avec des acides gras qui stimulent le métabolisme

Moi, j’en utilise notamment pour améliorer la texture de mes fatbombs.
Le seule inconvénient, c’est que clairement c’est plus cher qu’une farine lambda!

✅ Pour tout savoir sur les MCT en poudre 👉 c’est ici ! 
✅ Pour se procurer des MCT en poudre 👉 par ici ! 

CONCLUSION

Je voudrais dire quand même avant de partir, que je ne suis pas là pour juger les personnes qui utilisent ces farines (ou d’autres): ni les bloggeurs, ni les lecteurs, ni les passionnés de cuisine qui aiment améliorer leur quotidien. En fait, ces gens-là ont plus d’imagination que moi, je les envie un peu.

Et je peux comprendre que de temps en temps, exceptionnellement ou pour une occasion particulière, on ait envie/besoin de préparer quelque chose qui soit un peu meilleur que d’habitude. Et dans ces cas-là, pourquoi pas utiliser des farines qui sont un peu borderline. Thats OKAY!

MAIS je pense que c’est important de souligner le caractère ponctuel de l’utilisation, parce que ce ne sont pas des aliments de régime cétogène à proprement parler. Et aussi parce que les gens qui suivent les comptes instagram, les groups facebook, etc. vont copier ces recettes, regarder ces photos, etc. et pourraient croire que ce sont des aliments de base. Clairement non. Et il me semble que la nuance est capitale, car consommer des noix, des farines de noix, etc. au quotidien, peut vraiment vous générer de l’inflammation. Et si vous le faites, ce doit être en connaissance de cause.

En clair: vous ne viendrez pas dire après que vous n’étiez pas prévenus!
MUCH LOVE !

 haypanm GIF

71 commentaires sur le post “Quelles farines peut-on consommer en régime cétogène ?

  1. Merci infiniment pour l’article 😉 je me penchais dessus ce matin 😉 belle journée <3

  2. Chrystel le a dit:

    Merci pour ce rappel.je faisais partie il y a quelques mois de ces personnes qui utilisent la farine de graine de lin pour un peu de pain le matin…Et la purée de sésame pour mon petit plaisir..Et je confirme je m enfilait les 100g facile! !Et je ne comprenais pas pourquoi ça faisait grimper ma glycemie malgré le faible dosage sur l étiquette. .Ceci dit je t ai écouté et j ai arrêté. . j ai l explication aujourd hui je comprend mieux ..Merci encore.

  3. thvalsin le a dit:

    Ah l’article que j’attendais !!! pourquoi ? parce que je fais partie des bloggeuses qui adaptent ses recettes en keto.
    Toutefois, pour la farine de lin, ça me fait peur dans la mesure où j’ai un cancer du sein (ma cancérologue, ayant eu un cancer aussi et le même protocole de traitement que moi, me dit qu’elle en prend 20g tous les matins, mais je n’ose pas trop).
    Par contre quand je fais un gâteau ou pain, j’utilise la farine de coco en complément d’autres farines (amande avant, mais macadamia maintenant). Ces farines là ont un tel pouvoir d’absorption (surtout coco, et amande) qu’on n’en met très peu. Pour ma part, je calcule toujours la part pour n’avoir pas plus de 2g de glucide.
    Pour le beurre de cacahuète ou tahin, non seulement j’en mange rarement, alors que j’adore ça (je les fais moi-même, avec beaucoup d’huile d’olive), mais je n’en mange pas plus de 10g.
    En fait, pour la poudre d’amande, j’en achète sur Amazon, un soi-disant low-carb, avec 5g/100g de glucide, et 27 g de protéine.
    Ceci dit, tout ça c’est de temps en temps comme tu dis, et pas plus d’un morceau dans la journée. Mine de rien, ton article me rassure. Bonne journée.

  4. Il m’arrive de faire des « pains » pour le midi (avec en plus une bonne base d’oeuf et de beurre ou d’huile de coco), en alternance avec des genre de flans, pour varier mes menus car manger au taf ça n’est pas facile (en fait je sors me balader avec mon repas, sinon rester sur place c’est trop stressant…). J’en mange peu et je prends de l’huile de coco (j’ai toujours un pot dans mon tiroir) au retour de mon p’tit tour. En fait j’ai remarqué que psychologiquement ça me pose un souci : ça me rappelle trop ma période végane (aspect, texture), du coup j’ai l’impression de manger un truc farineux et céréalier, et je me demande si ça n’a pas un impact sur ma glycémie à cause de ça (entre autres ?)…. ça serait possible ? Merci pour ton article. J’ai justement retrouvé un paquet de farine de souchet dans mon placard le WE dernier, j’ai halluciné sur la quantité de glucides (du coup : poubelle… en plus la date était dépassée donc pas de regrets…).

    • honnêtement, moi je pense que c’est totalement possible, parce que je vois à quel point le mental et le stress peuvent influencer la glycémie c’est impressionnant. Après comme je dis, je pense pas que ce soit catastrophique une petite quantité dans une préparation si le reste du truc est réglo.

      • Il faut que j’intègre le fait que j’ai de bons produits majoritairement dedans et que je me fais du bien, le corps a une mémoire et la tête influe la mémoire du corps ! Bon sinon bah tout à l’heure je suis allée faire mes courses, le rayon beurre était dévasté, je n’ai jamais vu ça : il ne restait que quelques paquets de beurre salé de piètre qualité ! J’avais lu sur internet qu’avec le retour en grâce (en… grasse ???? !!!!) des graisses saturées, les fournisseurs avaient du mal à suivre, ben dis donc.. J’ai dû aller dans un autre magasin, qui vend heureusement des bons produits. Sommes nous sur la voie de la reconnaissance des lipides ?

          • Que pensez-vous de la farine de Konjac ? En faisant des recherches sur différents produits compatibles avec un régime keto je suis tombé sur différents aliments contenant du Konjac notamment pour substituer le riz et les pâtes. Le Konjac ne contient que des fibres hydrosoluble bonne pour les intestins et très peu de glucides environ 2,1g pour 100g.

          • superketo le a dit:

            Personnellement j’en consomme, sous forme de pâte (spaghetti, tagliatelle, riz de konjac).
            Et ce n’est en effet pas agressif pour l’intestin!
            Autre avantage, je n’ai jamais eu personne en coaching qui ne les tolère pas, ni sur le plan digestif, ni sur le plan d’une réponse d’histamine. C’est une constatation empirique biensûr, mais c’set quand même intéressant à noter!

  5. bonjour

    une petite precision sur la farine de coco et la purée d ‘amande il faut donc oublier la ligne des fibres car sur mon pot j ‘ai 5.7g de glucides avec 7.6 g de fibres donc net serai 0 glucide…lol
    j ‘ai tout faux c ‘est ça?

    Merci d ‘avance pour ta reponse

    cilou

  6. Bonjour,

    Je commence une alimentation cétogène.

    Quand vous parlez de glucide total et non net, que faites vous des fibres alimentaires insolubles qui sont des glucides et qui n’interviennent pas dans la glycémie puisqu’elles sont rejetées.

    Merci de votre réponse

    Roland

  7. Merci,
    Mais pourquoi les fibres alimentaires des farines ne doivent pas être prises en compte comme pour les légumes verts? En quoi ces fibres sont elles différentes?

    Roland

  8. Farine de lin, de lupin, d’amande, celles dont tu fais la description

    • ben, justement je DECONSEILLE de les utiliser…

      • Ma question était:
        Pourquoi les fibres alimentaires des farines de lupin, lin, amandes étaient différentes des fibres alimentaires des légumes.
        Car tu dis que pour ces farines il faut tenir compte des glucides totaux et non nets.

        • Mais ce ne sont pas les mêmes du tout!
          Et quoi qu’il en soit, ce n’est pas tellement pour une question glucidique qu’on les retire du régime cétogène, mais plutôt pour des raisons d’inflammation.

          En fait comme les gens ont tendance à ne raisonner QUE en termes mécaniques de glucides, cette logique les pousse à faire des choix peu judicieux:
          – limiter les légumes, qui ont L’AIR trop glucidiques si on inclut les fibres
          – s’autoriser les oléaogineux (qui ont L’AIR peu glucidique de par l’affichage trompeur)
          – s’autoriser des « gateaux cétogènes » et autres préparations, sont en fait tout sauf cétogène, parce qu’elles contiennent les mauvaises farines.

          Le problème des fibres est un faux problème en réalité, mais disons que le calcul glucidique net/brut permet de rééquilibrer la balance en faveur des légumes et en la défaveur de ces oléagineux et farines qui ne sont absolument pas consommables en régime cétogène!

          • Bonjour, pour moi vous ne répondez pas à la question. L’inflammation n’est pas lié à une prise de poids, on est ballonné c’est tout. Donc pourquoi les fibres des légumes n’est pas à prendre en compte mais celle des autres oui

          • superketo le a dit:

            Bien sûr que si, l’inflammation est extrêmement et intimement liée à la prise de poids. Le métabolisme et le système immunitaire vont main dans la main. En revanche, ce qui ce serait peut-être sympa quand vous posez une question, c’est de la poser avec un peu de gentillesse car très honnêtement, sur ce ton ça donne pas tellement envie de répondre.
            J’ai essayé d’expliquer maintes fois que c’était une sorte de garde-fou: maintenant, vous êtes libres pour vos calculs.

          • La question de jnel est claire pour moi et celui qui répond agressivement c est plutôt vous.
            Pour ta remarque sur les troubles intestinaux, je comprend que c est ce qui t arrive. Ce n est pas mon cas. Donc peut on vraiment généraliser?

            Merci pour ce blog qui lance le débat.

  9. Serge QUER le a dit:

    Bonjour,

    mais alors quelles farines peut-on utiliser sans soucis pour faire du pain cétogène ? Vous n’en parlez pas ou peu (farine de coco) ?

    Merci

    Serge

    • bonjour Serge,
      en ce qui me concerne, je pense que finalement il ne reste que la farine de coco qui soit parfaitement safe, et peut-être la farine de lin (avec réserve – tester pour être sûr).

      • Pourquoi être aussi tranché alors que de l autre côté tu dis aussi que cela ne pose pas de soucis de temps en temps.
        Je trouve qu être Keto c est vraiment l occasion de varier son alimentation de ne pas risquer de retomber dans le tout « blé » . Donc comme tu le dis attention à ne pas devenir tout « amande », mais ne pas tomber dans le tout « coco » comme j ai pu le voir sur une références canadiennes de recette cétogène.

        • superketo le a dit:

          mais je ne suis pas si tranchées. mais je pense en vérité que c’est toujours plus facile de commencer « strict » quitte à lâcher du leste en fonction des contextes, que l’inverse.

  10. Depuis que j’ai découvert le régime cétogène, tout ce que j’ai lu va a l’encontre de ton analyse. Il faut dire que j’ai principalement lu des livres et site en Anglais (je vie à Londres) et tous s’accordent pour dire qu’il FAUT manger des amandes, des noix, des noisettes etc dans le régime kéto.
    Bien sur il ne faut pas en abuser, mais ça c’est une question de bon sens. Quel que soit ce que l’on consomme, l’abus est forcément mauvais.
    Merci pour cet avis différent, mais personnellement, je garde mes amandes 😉

    • et bien moi aussi j’ai principalement lu des livres en anglais, et je trouve que justement il n’y a quasiment pas d’analyse, c’est juste « oui oui allez-y les macros sont bons ».
      Mais simplement, je ne suis pas d’accord. Et surtout, ça ne tient pas compte du fait que la plupart des gens ont quelque part un problème de porosité intestinale, un problème de dérèglement des bactéries, sans parler des mycotoxines.
      Parfois, il faut avoir le courage d’avoir un avis pas forcément mainstream, en ce qui me concerne, je suis convaincue de ce que j’avance.
      Mais, at the end of the day, vous faites évidemment comme vous voulez.

      • Bonjour, il faut faire tremper les oléagineux. Sinon pourriez vous s’il vous plaît m’expliquer cette histoire de glucide net et brut. Comment calculez-vous le taux brut.? Merci pour votre blog je viens de tomber dessus, il est top

        • superketo le a dit:

          je pense que j’ai un peu over-compliqué la situation à l’époque.
          pour faire simple, les sources française (comme la table ciqual des aliments par exemple) et les applis française en général, donnent des valeurs net. C’est ça qu’il faut prendre en considération dans le fond. Et les sources US donnent des valeurs brut. Là il faut enlever les fibres du total. Mais bon en gros si tu regardes une étiquette française, normalement tu peux te fier au calcul indiqué.

  11. jules le a dit:

    Merci pour cette analyse à contre courant.
    pareil que d’autres, je ne comprends pas pourquoi :  »pour tout autre aliment de l’univers, comptez les glucides BRUTS. »
    Car à part la limitation de la céto-adaptation par l’acide phytique, l’inflammation causée et l’absorption diminuée de certains minéraux, les fibres restes des fibres non disponibles et pas assimilables qu’elles viennent de graines ou de légumes…donc oui des Glucides mais que le corps ne sait pas digérer.
    En plus il me semble que l’acide phytique est principalement présent dans les coques et un peu dans la peau, donc si on choisit des farines blanches (sans la peau) d’amandes, de lin, de lupin ou autres; alors on évite très facilement le problème de l’acide et les fibres présentes ne sont en rien un apport glucidique supplémentaire car non assimilable.

    En résumé je ne comprends pas bien la réflexion si c’est pour être aussi radical que ceux qui prôneraient de ne manger presque que des graines…le juste milieu ça existe et c’est le meilleur pour la santé.
    Merci quand même pour ce point de vue intéressant.

    • ”pour tout autre aliment de l’univers, comptez les glucides BRUTS.” : c’est juste un garde-fou anti-laxisme, parce que sinon, les gens mangent TROP de noix, de farines de noix, de purées de noix. la vérité c’est qu’il n’y a vraiment que dans les légumes et les fruits qu’il y a une grosse différence brut/net. Le reste n’est pas vraiment pertinent.

      Les gens qui passent leur temps à manger des préparations à base de ces farines, qui d’un pain cétogène qui d’un gateau cétogène (ou du moins ceux que je vois en coaching) ne s’adaptent pas car ils passent à côté de l’essentiel. Ces farines sont anecdotiques ce n’est pas la BASE de l’alimentation cétogène.

      Ce n’est pas radical du tout en fait, c’est juste logique. Et je ne suis en aucun cas persuadée que « le juste milieux » soit le meilleur pour la santé, c’est peut-être ta croyance, mais pas la mienne pour le coup.

      • Robin Mas le a dit:

        Merci pour cet article assez radical, le ton et le contenu m’ont parlé.

        Comme beaucoup de lecteurs (j’imagine), la formule ”pour tout autre aliment de l’univers, comptez les glucides BRUTS.” m’a totalement dérouté. Dommage que ton explication ne vienne qu’en réponse aux commentaires et pas dans l’article, car cela peut desservir l’impact de ce conseil qui est en fait plein de sens.

        J’utilise ces « substituts aux vieilles addictions » pour préparer des barres énergétiques pour les longues randonnées, je me garderai bien d’en abuser au quotidien après cette lecture.

        All the best!

        • hello Robin, tu as totalement raison et en fait, je pensais que cet article allait etre completement anecdotique VOIRE inutile, et a mon grand etonnement il est frequemment consulte. Du coup je pense faire deux trois updates et effectivement, y inclure l’explication! merci en tout cas !

  12. Article au top comme d’habitude !
    Si je prends la farine de coco que j’ai à la maison 22.2g de glucides (sucres 21.5) et fibres alimentaires 42.7g donc si je dois soustraire ça passe ça fait 0 mais si on ajoute o mama Mia 😱.
    Qu’en est il des enveloppes de psyllium (2g glucided et 88g FA) ou des graines de chia (23g glucides et 32.3 FA). Faut il les exclure ?
    Les sources de fibres peuvent vite être limitées du coup ….

    • superketo le a dit:

      non, l’affichage français indique le total de glucides que tu dois regarder, les fibres sont en fait déjà déduites. Donc il faut retenir le total de 22g. Effectivement ça peut vite chiffrer…
      Pour le psyllium, les macro m’importent assez peu, je pense que c’est trop agressif pour l’intestin. Et enfin pour le chia, je n’ai pas vraiment d’avis sur la question, je suis à vrai dire mitigée mais sans vrai motif^^.
      Mais les fibres des légumes sont largement suffisantes pour avoir un transit nickel, sans avoir besoin d’ajouter des sources exogènes!

  13. Joelabanane le a dit:

    Yo!

    J’aime le texte ponctué d’expressions anglophones ^^ Why not !

    Je suis céto adapté depuis plus d’un an, sachant que j’ai volontairement brisé ma céto pour un voyage au Japon, sans ça plus de 2 ans.

    Je consomme régulièrement des oléagineux et je ne suis jamais sorti de cétose pour ça, je n’ai pas non plus de problèmes intestinaux.

    J’aimerais nuancer cet article, disons que l’idée générale n’est pas mauvaise mais la cétose est quelque chose de complexe et de variable d’un individu à l’autre.
    Le syndrome d’intestin irritable est aussi très variable d’une personne à l’autre…

    Pour une personne qui suit un régime cétogène dans le cadre d’une maladie grave, le niveau de cétose est tel que manger des pains ou des gâteaux – peu importe avec quelle farine c’est fait – est une mauvaise idée… Ce type de régime doit être calculé et tout les aliments pesé avec un contrôle des cétones régulier, jusqu’à la connaissance au visu des glucides contenus dans chaque quantité d’aliments… Pour suivre un régime non délétère à ce niveau, partir sur des pains et des gâteaux est peu judicieux même si ça peut faire plaize sur l’instant.

    Une fois céto adapté et encore une fois dépendamment des métabolismes et tolérances de chacun, on peut tout à fait rester en cétose en mangeant pas mal de choses comme des pains au lin ou des biscuits coco même en grosses quantités, attention on n’est plus sur le niveau conseillé pour un traitement métabolique type cancer etc…

    Pour ce qui est des problèmes gastriques tout changement de régime engendre ce type de problème et les personnes qui entament un régime cétogène ne sont pas forcément nutritionnistes, manger des quantités de gras monstrueuses d’un coup génère forcément un changement au même titre qu’un voyage dans un pays ou les habitudes alimentaires sont différentes.

    Pour faire court, manger des graines etc est bon en général, cétose ou pas, et ne va pas détruire votre intestin, il faut juste éviter de s’en gaver. Manger des pains aux graines au quotidien n’est pas forcément bon, cétose ou pas, on peut par contre faire des pains et des biscuits et en manger de temps en temps si on n’est pas sur de la cétose high level…

    J’ai lu des commentaires sur le psyllium et j’aimerai voir des sources pour l’irritabilité du colon car de ce que j’ai lu un peu partout c’est plutôt l’inverse…

    Ciao @+

  14. Jocelyne le a dit:

    Peut-être que si on fait tremper les noix, puis on fait ses purées soi-même, ce serait mieux. J’ai envie d’essayer de faire du beurre de coco, mon préféré, mais c’est pareil, je ne mangerai pas le pot.

  15. Salut Johanne! juste une idée: et si les oléagineux causaient une inflammation à cause de l’acide phytique, qui s’en va avec une germination d’une nuit? les noix du brésil sont basifiantes, ainsi que sesame, courge, pignons, coco, tournesol. Mais si elles ne sont pas bio et de tip top qualité, on les trempe dans des acides dégueux pour éviter les moisissures …donc, Bio, germination, et ciao l’acidification…en quantités raisonnables, genre une grosse poignée par jour…voilà…peut-être que tu le savais déjà?

    • superketo le a dit:

      oui, je le savais déjà.
      Effectivement, le fait de faire germer, choisir bio permet déjà d’éviter pas mal de problème.
      Le deuxième problème, c’est celui du mauvais ratio omega3 omega6, qui lui peut être évité si on en mange de très petites quantités. Et finalement on en revient toujours à la même chose: les noix, si on les choisit bien, qu’on en mange en toutes petites quantités, ça passe nickel. Le problème, c’est quand on commence à en consommer n’importe comment: à savoir beaucoup, n’importe lesquelles, beurre d’amande, farines d’amandes, et puis s’enfiler des packs de cajou, etc.
      Mais vraiment, si tout le monde consommait des noix comme ça, bio, ayant germé, et puis en petites quantités, je n’y verrais juste aucun problème!

      • sabrina le a dit:

        En gros, si on reste sur une source et une seule dans la journée ça pourrait passer : on limite les effets négatifs sur la glycémie et l’irritation. Donc soit mon pain, soit mon gâteau, soit ma purée, soit ma poignée d’amandes. And that’s all folk!

  16. Stéphanie Bellemare Robinson le a dit:

    Salut 👋 j’apprécie énormément votre information! Pouvez vous m’indiquer un site ou une application qui nous donne les véritables quantités de glucide sur les produits? Merci

    • superketo le a dit:

      arg, hélas stephanie, je ne crois pas avoir trouvé de site infaillible! mais je trouve uqe pour l’instant, chronometer est une appli qui n’est pas trop corrompue dans ses data! ♥

  17. Christophe le a dit:

    Après avoir lu tous ces commentaires, je vais éviter ces farines. Il faut se référer toujours aux calculs des macros, point. Essayer de tirer à droite à gauche pour son petit plaisir peut vite faire sortir du régime cétogène. J’ai été séduit par ces recettes de pains que l’on trouve sur youtube mais avant d’adhérer je cherche si c’est ok pour le régime.

    • superketo le a dit:

      Ben la problématique que tu soulèves est exactement le coeur du problème : « j’ai été SEDUIT par ces recettes de pain ». Le problème de ça, c’est qu’au lieu d’éliminer l’addiction alimentaire, on la maintient en reproduisant une autre forme de l’aliment qu’on ne veut pas abandonner. Et c’est rarement sans conséquence car dans ces pains il a souvent du psyllium, de la farine d’amande ou d’autres oléagineux, et des aliments qui finalement ne sont pas inoffensifs pour l’intestin; Ils l’empêchent pas fondamentalement de passer en cétose, par contre, ils font que l’adaptation est moins bonne, le métabolisme est moins bon, parce que l’intestin ramasse. Evidemment, avec une consommation de ce genre de pain ponctuelle/exceptionnelle, on n’a pas de problème, mais par contre à en consommer tous les jours, là on va à l’encontre de problème avec l’intestin.

  18. Bonjour, je viens de lire cet article et c’est la première fois que je lis cela sur les farines « cétogènes », donc merci pour cette information. Novice dans le régime cétogène que nous avons mis en place pour mon père, atteint d’un cancer, je cherche régulièrement des recettes de pain cétogène sur internet. Donc si je comprends bien, la consommation de pain cétogène ne doit pas être quotidienne. Pour l’instant j’en fais pour son petit déjeuner, il en mange 2 tranches le matin avec du beurre et 2 œufs. Du coup que conseillez-vous au petit-déjeuner?

    D’autre part, pour les oléagineux, je les ai toujours trempés dans de l’eau plusieurs heures pour éliminer l’acide phytique. Je fais du lait d’ amande maison qui permet d’utiliser l’okara (la poudre d’amande restante) dans la recette du pain. Dans ce cas, elles sont aussi débarrassées de l’acide phytique.
    Les noix du Brésil sont-elles à privilégier par rapport aux autres oléagineux, à raison de 2 par jour?
    Merci pour vos réponses

    • Ok je viens de lire votre article sur « les noix en régime cétogène » qui répond à ma dernière question.
      Je crois que je vais dévorer votre site qui a l’air de contenir une mine d’informations que l’on ne trouve pas ailleurs.
      Je suis arrivée par hasard sur votre site en cherchant justement à acheter de la farine d’amande sur internet car je n’en trouvais nulle part en magasin pour faire du pain cétogène. Eh bien je vais continuer à me documenter car j’en apprends vraiment tous les jours. 🙂
      Merci.

      • superketo le a dit:

        Ben merci à toi Laure, ça me fait immensément plaisir, et bravo pour ce que tu entreprends comme changement pour toi et ton père. mais ça me touche énormément ce genre d’initiatives. Si tu as besoin d’aide, n’hésites pas!

    • superketo le a dit:

      Bonjour Laure.
      Alors pour ton papa, puisqu’il a un cancer, c’est très TRES important que la diète soit hypotoxique.
      Donc pour lui plus que pour tous les autres, il faut éviter ce qui génère de l’inflammation. Si tu cherches à faire un pain cétogène, tu auras quasiment toujours des trucs emmerdants dedans, et générateurs d’inflammation, le mieux est qu’il commence à manger autrement. Pas de pain au PDJ, mais de la viande, du gras, des légumes, back to basics. Si tu n’as pas d’idée, va sur ma chaîne youtube, j’y fais régulièrement des VLOG qui montrent à quoi cela ressemble.
      Pour le reste:
      oui, il reste de l’acide phytique dedans.
      les noix du brésil sont vraiment les plus riches en acide phytique, je te conseille vraiment de les laisser de côté, mange plutôt des macadamia ! et bon courage à toi et ton papa!

      • Merci beaucoup pour votre réponse, ok je vais acheter des noix de macadamia et laisser tomber les autres oléagineux. Je pensais bien faire en lui donnant quelques oléagineux en collation, mais c’est lui qui va être content pour le coup car il n’est pas fan!
        Par contre pour lui qui était un grand consommateur de pain, l’abandonner au petit déjeuner va vraiment être dur. Quant à lui faire manger de la viande le matin, là ça ne passera pas! Je vais regarder vos vidéos YouTube . Ce régime est déjà tellement une révolution en soi, je pense qu’il faut un peu de temps pour s’habituer…
        Je vais continuer mes recherches, merci beaucoup pour vos conseils.

  19. Les oléagineuses bloque la ceto adaptation….d’où cela provient t-il ? Aucune référence scientifique, juste enfaîte votre opinion qye vous apposer comme un fait. Bref comme quoi n’importe qui peut se déclarer coach.

    • superketo le a dit:

      Ce ne sont pas les oléagineux en soit, mais la porosité intestinale causée par l’acide phytique ou les lectines contenues dans les oléagineux, qui génèrent de l’inflammation. Et ça, tu trouveras de nombreuses sources sur le sujet, et notament, Dr Gundry, Olivia Charvet, Maria Emerich. Et ce n’est quand même pas très rocket science, je n’ai pas inventé la poudre avec la porosité intestinale et les marqueurs d’inflammation. Comme quoi, n’importe qui peut ouvrir sa gueule sans savoir de quoi il parle

  20. Achimogata le a dit:

    Bonjour,
    Je sais que je déterre un vieux fil, mais il est toujours en tête sur gougueule.
    Ce qui est drôle, c’est que si les américains affichent les glucides complets, lorsqu’on écoute certains toubibs US sur YouTube, ils déduisent la part des fibres dans leurs calculs pour annoncer les quantités de glucides dans les aliments !
    Cordialement

    • superketo le a dit:

      tu peux les déduire en fait, dans les FAITS tu peux.
      Mais je pense qu’il faut voir ça comme une sorte de garde-fou pour les quantités. Et c’est aussi mes constatations de coaching qui me font dire ça. Mais n’ayant pas de base « scientifique » pour l’affirmer, c’est à nuancer.

  21. Maria 64 ans le a dit:

    Je découvre votre blog car je renseigne, souffrant de polyarthrite , et actuellement en crise… je cher une alimentation qui baisse l’ inflammation.
    Qu’en est il de l’epautre ?
    On peut en manger dans un régime ceto ?
    Merci

    • superketo le a dit:

      Hélas non Maria 64 ans, on ne peut pas manger d’épeautre en régime cétogène. On ne peut pas manger de céréales. Sinon la diète ne serait pas du tout anti-inflammatoire.

  22. Patricia le a dit:

    Merci pour l’info mais je ne sais pas plus quoi mettre comme farine…. de plus que mon conjoint est allergique a toutes les noix et plusieurs recettes parle de farine d’amande. Et selon Ce que j’ai compris de vos explications Les autres farines ont aussi leur problématiques. Grosso modo quelle farine la meilleure a utiliser
    Merci

  23. Bonjour, merci pour cet article. Je suis nouvelle dans l’alimentation cétogène. C’est quoi la différence entre les glucides brut et les glucides net svp? Merciiiii 😉

    • superketo le a dit:

      La différence, c’est les fibres, qui sont déduits dans les glucides nets.
      Mais globalement tous les affichages français sont souvent NETS donc pas de prise de tête à outrance (à part pour les cas mentionnés ici de farines et autres beurres d’oléagineux)

  24. ledru christiane le a dit:

    bonjour je débute en céto sans bases réelles que des infos à droite et à gauche pouvez vous m’indiquer un livre peut être qui peut me guider où autres j’ai 66 ans et un problème de diabète 2 et avec un surpoids bien évidemment j’ai suivi vos réponses sur les farines quelle découverte ! le pire j’ai investi dans des farines et oléagineux pensant bien faire pouvez vous me guider pour me sortir de cette mouise une base de cette alimentation me serait nécessaire merci de votre comprehension cordialement christiane

    • superketo le a dit:

      Bonjour Christiane,
      je ne voudrais pas avoir l’air de faire ma petite prétentieuse, mais je te conseille mon livre, car il est à destination de ceux qui débutent justement, c’est un manuel d’adaptation, aussi précis et documenté que possible!
      Il s’appelle « Révolution Cétogène- (Johanne Cammarata – Nora Tellis), tu peux le commander chez n’importe quel libraire, à fnac, décitre cultura, et tu peux l’acheter en direct ici: https://boutique.caliopea.fr/cetogene/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *