SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Le régime cétogène et la sclérose en plaque

sclérose en plaque regime cetogene

Je me souviens, en première, en cours de biologie, j’ai découvert l’existence de la sclérose en plaque, et ça m’a tout simplement terrorisée. Le nom, les symptômes, tout était terrifiant. Et plus horrible encore,  le fait que, d’après la prof, on ne savait pas d’où ça venait, et qu’on n’avait pas vraiment de solution pour stopper la maladie.

Bref. Récemment, j’ai été contactée par quelqu’un qui souhaitait suivre une diète cétogène justement parce qu’elle était atteinte de sclérose en plaque. Et vraiment son mail m’a remuée. Je me suis souvenue de ce cours de biologie et du fait qu’on n’avait pas de solution. Et du coup j’ai voulu enquêter sur: est-ce que vraiment le régime cétogène peut améliorer les choses ? Dans quelles proportions et comment ?

RAPIDEMENT, EN QUOI CA CONSISTE ?

Les premières mentions de la sclérose en plaque remontent à 1868 avec le docteur et neurologue Jean-Martin Charcot qui décrit un patient atteint de « lésions démyélinisantes » dans le cerveau. Alors triste nouvelle, presque 200 ans plus tard on est à peu près au même point et on n’est pas bien sûr de ce qui cause cette maladie, ni des types de traitements qui pourraient la soigner.

LA MALADIE

La sclérose en plaque est souvent décrite comme une maladie auto-immune caractérisée par:

  • la dégradation des neurones
  • la dégradation de la gaine de myéline qui couvre les fibres nerveuses dans le cerveau et la moelle épinière

gaine de myéline endommagée

Le problème, c’est que quand la gaîne de myéline est abîmée, ça ralentit les influx nerveux, et ça peut même les arrêter complètement. Les symptômes qui en découlent sont : problèmes de coordinations, faiblesse physique, immense fatigue, douleur dans tous les muscles, et même perte de la vision.

 CAUSES POSSIBLES ?

On pense que c’est une maladie auto-immune: le système immunitaire attaquerait le système nerveux central, créant de l’inflammation. Et cette inflammation entraînerait tout une cascade de conséquences désastreuses.

Les traitements classiques du coup visent à supprimer cette réponse immunitaire de l’organisme (avec assez peu de succès il faut le dire).

Mais l’idée que la sclérose en plaque soit seulement le résultat de l’inflammation est controversée aujourd’hui. Les recherches suggèrent que la sclérose en plaque serait plutôt le résultat d’une dégénérescence cellulaire, qui ensuite causerait l’inflammation.

Peu importe en fait.
Ce qu’il faut retenir à mon avis, c’est les deux éléments:

  • inflammation
  • dégradation des neurones

 QUEL LIEN AVEC LE RÉGIME CETOGENE ?

Entre 43 et 70% des personnes atteintes de sclérose en plaque présentent des problèmes cognitifs (apprentissage et  mémoire).

Et en fait, les IRM du cerveau ont mis en lumière des problèmes structurels dans le cortex cérébral et hippocampes (foyer de consolidation de la mémoire). Et figurez-vous que chez les personnes atteintes de sclérose en plaque, les parties abîmées du cerveau sont les mêmes que chez les personnes atteintes d’Alzheimer ou Parkinson!

Comme ces deux maladies montrent d’énormes amélioration avec le régime cétogène, on soupçonne qu’il pourrait également être utile dans le cas de la sclérose en plaque.

 UTILITÉ DU RÉGIME CETOGENE

INFLAMMATION & ANTI-OXYDANTS

Pour avancer sur cette maladie, la recherche étudie les animaux atteints d’EAE (Encephalomyelite Allergique Experimentale ou Encephalomyelite Auto-immune Experimentale). Parce qu’en fait, elle imite parfaitement la sclérose en plaque des humains. Elle se caractérise par de l’inflammation et la dégradation du système nerveux central), avec des symptômes similaires.

Dans une étude sur des souries atteintes d’EAE, le régime cétogène a permis de supprimer à la fois les problèmes moteurs, les dysfonctionnement de la mémoire ET a même fait rétrograder les lésions dans le cerveau. Possiblement par la réduction de l’inflammation et du stress oxydatif. (🐁 Hao et alia, 2012).

BÉNÉFICES DE LA CÉTOSE

Une des principales thérapies en cours d’expérimentation est ce qu’on appelle les FMD (Fasting Mimicking Diet). Alors je vous passe le détail technique mais en gros, on a une très forte réduction calorique via des périodes de jeûne intermittent, pour induire un état de cétose.

👉 Sur les souris,  améliorations des symptômes d’EAE, régression de la maladie
👉 Sur les humains: on a une étude sur 60 patients suivants soit un FMD soit une diète cétogène sur 6 mois, avec une diminution de la fatigue, amélioration des symptômes et de la qualité de vie. (🔬 Choi et alia. 2016)

DYSFONCTIONNEMENT DES MITOCHONDRIES

Si vous lisez ce blog régulièrement, vous devez vous dire: MAIS ENCORE!
Oui, on a donc ENCORE une maladie de type neuro-dégénératif qui se caractérise par un dysfonctionnement des mitochondries…

Comme avec Alzheimer et Parkinson, le dysfonctionnement du système mitochondrial joue un rôle majeur dans la sclérose en plaque.

Chez les animaux atteints d’EAE, les problèmes de mitochondries précèdent l’inflammation et déclenchent la dégradation des neurones. (🔬 Storoni and Plant, 2015.)

MALABSORPTION DU GLUCOSE

Autre point commun avec Alzheimer et Parkinson: les patients atteints de sclérose en plaque ont une moins bonne absorption du glucose dans le cerveau. (En moyenne 40% d’absorption en moins que les sujets test).

Cela laisse supposer une crise énergétique dans le cerveau.

Et c’est là que le régime cétogène peut avoir un rôle à jouer! Il permettrait, comme pour Alzheime et Parkinson, de résoudre la crise énergétique liée à la résistance à l’insuline, en fournissant des cétones comme carburant alternatif!

Une étude pilote faite sur 85 patients a montré une corrélation nette entre le métabolisme du sucre et la progression de la maladie. Ce qu’on observe dans cette étude, c’est que plus il y a de résistance à l’insuline (et donc mauvaise récupération du sucre), plus la maladie progresse. (🔬 Regenold et alia, 2008).

Vous me voyez venir: on arrive vraiment sur de la résistance à l’insuline dans le cerveau, comme pour les autres maladie neuro-dégénératives.

UN MOT DE CONCLUSION

Si on résume, on a deux choses qui jouent un rôle majeur dans la progression de la maladie:

  • dysfonctionnement des mitochondries
  • métabolisme du sucre – résistance à l’insuline

Et au final, ce sont deux choses auxquelles le régime cétogène amène clairement une solution. La céto-adaptation améliore énormément la production d’ATP, l’activité des mitochondries et l’efficacité des mitochondries en général. Et en même temps qu’il fait régresser la résistance à l’insuline, il fournit un carburant alternatif au sucre, qui résout les problèmes énergétiques dans le cerveau!

Aujourd’hui, on a assez peu d’études à notre disposition sur les humains permettant de voir l’impact du régime cétogène (ou des cétones) sur les patients atteints de sclérose en plaque. Cependant, c’est en train d’arriver, et il y a de fortes présomptions qu’il soit bénéfiques contre la sclérose en plaque!

Et comme toujours, si vous avez un témoignage à partager, que avez suivi ou suivez une diète cétogène pour cette raison précise, je vous invite de tout cœur à partager! ♥


SOURCES

🔬Junwei Hao et alia, Inflammation-Mediated Memory Dysfunction and Effects of a Ketogenic Diet in a Murine Model of Multiple Sclerosis, 2012.

🔬 Choi et alia: A Diet Mimicking Fasting Promotes Regeneration and Reduces Autoimmunity and Multiple Sclerosis Symptoms, Cell Reports, Volume 15, Issue 10, 7 June 2016, Pages 2136-2146.

🔬 Storoni and Plant, The therapeutic Potential of the Ketogenic Diet in treating Progressive Multiple Sclerosis in Multiple Sclerosis International, 2015.

🔬 Regenold, Phatak, Makley, STone and Kling. « Cerebrospinal fluid evidence of increased extra-mitochondiral glucose metabolism implicates mitchondrial dysfunction in multiple sclerosis disease progression » Journal of the Neurological Sciences 275, nos 1-2 (2008: 106-112).

The Ketogenic Bible, Ryan Lowery:

6 commentaires sur le post “Le régime cétogène et la sclérose en plaque

  1. Très intéressant, comme chacun des articles. Je souffre d’une neuropathie chronique et d’un SII, le côté anti inflammatoire du cétogène m’intéresse forcément. J’ai testé tellement de régime anti inflammatoires mais là, avec le cétogène, j’ai un bon feeling. Je lis et étudie le sujet pour ne pas faire d’erreur. J’ ai commencé très sérieusement depuis 1 semaine, tes posts et tes videos m’aident beaucoup. Merci de tout le travail que tu fais.
    J’ai reçu ma commande Nutribe ce matin. Cette crème a rajouté dans une boisson est géniale et surtout elle cale super bien. Je me demandais ce que tu pensais de l’huile anti inflammatoire (huile MTC, lin et chanvre il me semble)?

    • superketo le a dit:

      hello Ingrid,
      merci pour tout!
      oui moi aussi j’aime beaucoup la crème… perso je trouve que l’huile mct pure de noix de coco est mieux, personnellement je me méfie un peu du lin, parce que ça rancit très vite, et le chanvre je ne sais pas trop son intérêt. Je me dis que le mix est sûrement pas mal. Mais pour moi j’ai du mal à y voir un intérêt majeur… (mais bon, je ne demande qu’à savoir les retours des gens!).

  2. Bonjour, je suis céto depuis 1 an et j’ai la sclérose en plaque. Mes journées glucidiques étaient pénibles. Dès que je le pouvais je dormais, le week-end à tous les après-midi je dormais parfois même 3 heures! De l’enflure, des engourdissements, des raideurs et j’en passe!
    La première chose que j’ai remarqué au début de l’alimentation cétogène c’est que je ne dormais plus….! 🤔
    Après seulement 2 semaines je voyais une différence😉
    Difficile de ne pas y croire et ça multiple l’envie de poursuivre! 🏆💪🏻
    Dans les semaines qui ont suivies, moins d’inflammation, moins de raideurs bref pratiquement tout mes petits mots s’éliminaient un à un…
    Je ne retournerais jamais à une alimentation standard qui pour moi représentait +/- 350-300 g de glucides par jour!!!!🤦🏼‍♀️
    Depuis un an je suis sous les 20g et c’est merveilleux!👏🏻
    Merci pour ton excellent blog je l’adore!

    • superketo le a dit:

      oh la la Julie merci INFINIMENT pour ton partage c’est tellement cool!!! Bravo à toi!!
      Et vraiment merci parce que tu vois, en terme de science et d’articles, je n’ai pas trouvé beaucoup de choses, mais ton exemple peut vraiment encourager d’autres à se lancer!!!
      D’ailleurs, est-ce que ça te tenterait de faire un témoignage un peu plus détaillé sur ton parcours, sur mon blog ?
      Si c’est le cas envoie moi un petit mail à [email protected] et puis on peut s’organiser! ♥

      et bien sinon, c’est pas grave et encore bravo!! ♥♥♥

      • Ah oui, je serais intéressée par un témoignage parce que j’ai beau en parler à mon patron (dont la fille a une sclérose en plaque, et un ami qui a le Parkinson) il n’y croit pas. J’aimerai tellement qu’il y croit. Peut-être avec ton témoignage @Julie il pourra y croire et convaincre sa fille, et même son ami. Ce sera tellement bien.
        Merci à toi si tu le fais, et comme a dit Johanne bravo de t’être mise à cette diète.
        Merci Johanne d’avoir eu l’idée, pourvu que Julie accepte 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *