SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Les ERREURS du lecteur de glycémie

erreur lecteur glycémie

Combien de mails ai-je déjà reçu de personnes qui ENRAGENT, parce qu’elles trouvent que les résultats de leur lecteur ne sont pas fiables ?  

Imaginez: vous vous levez dans l’expectative, vos macros étaient nickels la veille. Confiant, vous prenez votre première glycémie et ENFER ET DAMNATION, vous découvrez un « mauvais » chiffre : 4,8mmol/L
(👉 il n’y a pas de mauvais chiffre, ce taux est juste une reflet de ce qui se passe dans votre corps. Il n’y a pas lieu de le qualifier de mauvais: votre corps fait tout ce qu’il peut pour vous!)

problème lecteur de glycemie

Vous vous dites non, ce n’est pas possible c’est forcément une erreur de lecteur, vous reprenez une deuxième prise et vous observez un gros écart entre les deux: cette fois, vous êtes à 4,3mmol/L. Ou alors dans l’autre sens, 5,2mml/L!!

POURQUOI CES ÉCARTS ?

Le problème est complexe, et multi factoriel, mais avec le temps et l’expérience, j’ai réussi, non à pas tout élucider, mais à comprendre les principaux problèmes.

LES LECTEURS ONT UNE MARGE D’ERREUR

En 6 ans, j’ai possédé 5 lecteurs: un Bayer (pourri, dont j’ai oublié le modèle tellement il était nul), un Freestyle Optium, un Keto Mojo, un GK dual et un GOKETO. Ils ont tous eu des avantages et des inconvénients, mais TOUS présentaient parfois des taux incohérents.
Tous les lecteurs ont marges d’erreurs, qui sont normalement comprises entre 5 et 20%, dépendant des marques (il me semble que c’est indiqué quelque part dans la notice, le fabricant l’indique généralement).

Par exemple, le freestyle optium était (à l’époque, c’est à dire il y a 6 ans), un des lecteurs avec la marge d’erreur la plus basse du marché (mais ses bandelettes étaient aussi plus chères).

CHAQUE GOUTTE DE SANG EST DIFFÉRENTE

Réfléchissez-y: vous possédez un volume de sang d’environ 5 litres.
Quand vous prenez votre glycémie, vous récupérez une minuscule goutte de sang. Et même si cette goutte de sang est un exemplaire du volume global, elle n’est pas une représentation exacte de l’ensemble. Parce que la densité du glucose ou des cétones n’est pas exactement la même partout.

👉 Par contre si vous vous amusez à prendre DEUX FOIS votre glycémie mais avec la MÊME goutte de sang, vous verrez que le taux est identique. Il m’est arrivé de le faire en prenant une grosse goutte de sang, et en prenant ma glycémie trois fois :
– une première fois avec le GOKETO
– une deuxième fois avec le GOKETO
– une troisième fois avec le FREESTYLE
Je vous le donne en mille, les prises étaient cohérentes (mais un peu plus basse avec le freestyle, parce qu’il donne toujours des valeurs un peu trop basses).

👉 Ce n’est donc pas que les lecteurs sont nuls, c’est que pour avoir une idée plus juste, il faudrait pouvoir prélever un plus gros volume de sang. Mais avouez que ça deviendrait rapidement fastidieux…

lecteur et bandelette

D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les erreurs sont plus fréquentes et plus marquées sur la glycémie que sur la cétonémie. Et pour prendre la cétonémie, on a souvent besoin d’une un peu plus grosse goutte de sang. Je n’en ai pas la certitude, mais je pense quand même que c’est un des facteurs qui fait la différence.

QUE FAIRE ALORS ?

OBSERVEZ LA TENDANCE

Plus vous vous obsédez avec chaque valeur prise séparément, plus vous allez vous énerver. Je n’ai pas toujours tenu ce discours, mais aujourd’hui avec le temps, les coachings, et l’expérience, je vois les choses différemment.

👉 Ce qui compte, c’est votre tendance sur plusieurs semaines.

Avec plusieurs dizaines de prises, vous allez pouvoir amoindrir la variance, et avoir une idée de votre glycémie et cétonémie moyenne, et c’est ça qui compte le plus. Ou comme certains, vous aurez en tête une fourchette: souvent les gens sont capables de dire « je suis dans les 85-90mg/dl« 

C’est pour cela qu’en coaching j’aime suivre les taux sanguins des gens sur 4 semaines au minimum, parce qu’avec une trentaine de taux, on commence à avoir une bonne idée de la tendance de la personne.
Cette glycémie moyenne, en relation avec la cétonémie moyenne, nous diront beaucoup de choses sur le fonctionnement du métabolisme.

👉 Et par rapport à cette valeur, vous pourrez prendre du recul sur les prises qui sont incohérentes.

LES TESTS ISOLÉS

Vous allez me dire, oui mais si je veux faire un test sur un aliment, je ne pourrai pas me fier aux résultats. J’ai aussi pensé à ce problème, mais la façon de le contourner est la même.

Si vous testez un aliment sur votre glycémie, c’est la plupart du temps pour vérifier 3 choses:

  • qu’il ne provoque pas de réponse histaminique (une montée forte, qui met du temps à redescendre. Une réponse du système immunitaire)
  • qu’il ne provoque pas de montée de glycémie (suggérant qu’il a une charge glucidique, en dépit des allégations)
  • qu’il ne provoque pas de baisse significative de glycémie (suggérant qu’il provoque une décharge d’insuline)

SI vous prenez une prise avant, et une prise 2h après (comme je le faisais dans le passé), vous serez peutêtre sujet à ce problème d’erreur.
👉 Je vous conseille d’utiliser une technique plus couteuse mais plus sûre: prenez votre glycémie avant, puis toutes les 30mn pendant 2h. Ainsi, au delà des éventuels écarts, vous verrez se dégager une tendance (stabilité, montée nette, montée légère, descente etc).

suivre glycémie jeune intermittent

L’année dernière, j’ai constitué un groupe de testeurs qui a eu l’immense gentillesse de procéder à des tests des glycémie sur différents aliments, en utilisant cette technique. On peut apercevoir parfois ces petites marges d’erreur, mais la tendance qui se dégage est en général suffisante pour que le test soit probant!

CONNAISSEZ VOTRE LECTEUR

Tous les lecteurs ne se valent pas, et tous ont des avantages et des inconvénients. Donc, quoi que vous choisissiez, l’important est de savoir à peu près ce qu’il en est.

👉 Le plus précis que j’ai eu en 6 ans était le Freestyle Optium. Après 4 ans de bons et loyaux services, il m’a lâchée et je n’en ai pas repris car les bandelettes pour ce modèle sont trop chères.
Le petit inconvénient que je lui trouvais quand même: les taux sanguins qu’il indiquait était systématiquement plus bas que ceux de tous mes autres lecteurs (keto mojo, goketo, bayer, gkdual, etc.). Du coup, j’avais tendance à douter…

👉 Le plus nul que j’ai eu était un Bayer, ni fait ni à faire, avec des taux complètement approximatifs, et qui ne proposait pas la cétonémie.

👉 Le Keto Mojo était plutôt bon sur la cétonémie, c’était je pense sont point fort.

👉 Le GKDUAL et le GO-KETO sont en fait les mêmes lecteurs. Ils sont faits par le même fabricant, mais ils ont juste un packaging différent, puisque GoKeto a voulu avoir un lecteur aux couleurs de sa marque. Ce sont des lecteurs très bons sur la cétonémie, mais dont les mesures sur la glycémie sont un peu plus élevées que la moyenne des autres.

goketo lecteur de glycémie

Personnellement, ça ne me dérange pas et au contraire j’ai tendance à voir ça comme une petite « marge de sécurité ». Là où le Freestyle m’énervait parce qu’il avait tendance à donner des valeurs un peu trop « bonnes », le GoKeto est un peu plus « sévère », mais au moins, vous savez que vous avez une petite marge.
Si vous avez des valeurs légèrement hautes mais que vous utilisez un Goketo, vous savez que sur un autre lecteur vous seriez probablement un peu en dessous.  L’avantage, c’est que les bandelettes pour celui ci sont très abordables, et que le site fait régulièrement des promo ou des packs, dont je profite quand c’est l’heure de faire des recharges! En plus le site livre très rapidement et on atteint rapidement le seuil pour que les frais de port soient offerts.

UN MOT DE CONCLUSION

Quoi qu’il arrive: relativisez. Observez toujours plus la tendance que la valeur isolée. Et observez la tendance dans votre contexte général de santé.
Et quand bien même la tendance ne serait pas celle que vous visez, le taux sanguin vous donne juste une INFORMATION sur votre corps. Vous n’êtes pas votre glycémie, vous n’êtes pas votre cétonémie. Ce sont des informations qui doivent vous inviter à réfléchir: sur votre pratique, sur votre adaptation, sur votre contexte de vie aussi..

Soit vous les acceptez comme telles, soit vous estimez qu’elles vous invitent à changer quelque chose, à travailler sur un domaine ou l’autre: le stress ? le sport? le sommeil? la diète ? l’inflammation ?

Mais dans tous les cas, vous ne pouvez pas laisser un chiffre sur une petite machine en plastoque décider si vous avez le droit d’être de bonne humeur aujourd’hui!

jeuner en régime cétogène

2 commentaires sur le post “Les ERREURS du lecteur de glycémie

  1. gridou.nette le a dit:

    Petite frayeur ce matin !
    Mon lecteur m’affichait 46 en glycémie.
    J’ai repris immédiatement ma glycémie, c’était plutôt 68.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.