SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Glycémie élevée le matin en régime cétogène ?

Vous allez me détester: aujourd’hui je suis d’humeur à sujet compliqué ET controversé. Et je n’ai pas trop envie d’aller dans le sens du courant. (mais ça va, vous avez l’habitude…)

En fait, j’ai l’impression que la nouvelle passion en ce moment sur les blogs cétogènes, groupes facebook et autres forums, est de se complaire dans une glycémie à jeun élevée le matin, sous prétexte que ce serait « de la résistance physiologique à l’insuline » et que ce serait « normal« .

DE QUOI ON PARLE ?

En fait la nouvelle passion des gens, c’est de parler à tort et à travers de résistance physiologique à l’insuline (physiological insuline resistance ou encore early morning dawns effect). Et d’ailleurs, je dis à tort et à travers, parce que le sujet est toujours traité de manière trèèèèèès vague et allusive, et finalement on voit bien que personne ne sait de quoi il retourne.

En gros, quand, dans le contexte d’un régime cétogène les gens ont une glycémie élevée le matin à jeun, on leur répond que c’est NORMAL, car ce serait un symptôme de résistance physiologique à l’insuline. Et au fur et à mesure, la plupart des gens finissent par croire que c’est NORMAL d’avoir une glycémie à jeun élevée, et même, que c’est le matin que la glycémie est le plus élevée!

RÉSISTANCE PHYSIOLOGIQUE A L’INSULINE ?

Alors petite révision avant d’entrer dans le débat: la résistance pathologique à l’insuline, c’est en gros le diabète de type 2: c’est à dire que les cellules ne répondent plus à l’insuline (parce qu’on a trop mangé de glucides, trop souvent, trop en quantité, sur le long terme), et refusent de récupérer le sucre qui est dans le sang, faisant que du coup, la glycémie ne redescend plus après les repas et reste trop élevée, trop longtemps.

A l’inverse, la résistance physiologique à l’insuline serait une réponse de l’organisme, dans un contexte de régime cétogène, c’est-à-dire en l’absence de glucides.

En gros, le phénomène est décrit comme un refus des muscles de récupérer le glucose, parce que ceux-ci sont adaptés aux acides gras et préfèrent brûler des acides gras. Donc, comme les muscles ne récupèrent plus le glucose (venant de la nourriture OU de la néoglucogenèse), forcément, la glycémie augmente rapidement.

 

POURQUOI C’EST UN PROBLÈME ?

Moi ce qui me choque, c’est le fait de banaliser une glycémie élevée le matin, dans un contexte de régime cétogène. ça ne doit pas être banalisé, parce que AU CONTRAIRE, c’est un signe qui doit vous alerter que quelque chose ne va pas.

La glycémie du matin est celle qui est la plus parlante, la plus révélatrice de votre véritable glycémie, et de sa stabilité. Une glycémie élevée le matin, ce n’est ni normal, ni un signe de céto-adaptation, c’est un PROBLÈME à résoudre.

Qu’un diabétique ait un phénomène d’early morning dawns effect, c’est compréhensible, par contre, dans un contexte cétogène, ce n’est pas « normal » et c’est encore moins « signe d’adaptation » (contrairement à ce qu’on peut lire parfois!)

Le vrai problème, ce n’est pas celui de la résistance physiologique à l’insuline. Peu importe finalement, que le sucre ne soit pas récupéré par le muscles. Le vrai problème, c’est ce qui se passe AVANT. A savoir, POURQUOI il y a du sucre dans le sang ?

Car soyons clair, quand on mange moins de 20g de glucides par jour ET qu’en plus on vietn de jeûner toute la nuit, il n’y a plus DU TOUT de sucre dans le sang. Donc si la glycémie est élevée le matin, c’est qu’il y a eu néoglucogenèse.

Et ce qui me gène, c’est que tous ces articles partent du principe que c’est comme NORMAL qu’on soit en néoglucogenèse le matin !

Par définition, s’il y a néoglucogenèse, il n’y a PAS de cétose!

Un organisme céto-adapté ne réagit pas comme ça: il puise dans ses réserves de graisses, plutôt que de dégrader du muscle pour faire du sucre.  Surtout la nuit!

Ce qui se passe en réalité, chez un organisme pas encore céto-adapté, c’est qu’il y a un phénomène d’hypoglycémie réactive: pour la majorité des personnes qui commencent un régime cétogène, la glycémie n’est pas encore stabilisée!  Du coup, pendant la nuit, il n’est pas rare que les gens fassent de l’hypoglycémie, ce qui génère un stress pour l’organisme, et donc une réaction de survie. Réaction de survie que vous connaissez bien maintenant: stress donc cortisol donc élévation de la glycémie!

Si on schématise ça donne :

Hypoglycémie réactive > Pic de cortisol > Néoglucogenèse > Montée de glycémie

Et du coup, entre le moment de la nuit où vous avez fait de l’hypoglycémie, et le moment où vous vous réveillez, votre corps a eu le temps de faire une bonne néoglucogenèse, et votre glycémie a bien augmenté!

 

QU’EST-CE QU’ON EN RETIENT ALORS ?

 

Est-ce que c’est « normal » ? NON! c’est FRÉQUENT (car les gens font souvent une MAUVAISE application du régime cétogène, ou juste, mettent du temps à se céto-adapter), mais ce n’est pas NORMAL.

Est-ce que c’est un signe de céto-adaptation : NON, ABSOLUMENT PAS! C’est tout l’inverse en fait, c’est bien un signe que le corps est toujours glucogénique, pas du tout céto-adapté!

Vous êtes encore sceptique? et bien mesurez votre cétonémie! Si elle est inférieure à 1mmol/l, vous avez votre réponse, clairement vous n’êtes pas en cétose parce qu’il y a bien trop de glucose dayouns le sang!

Si à l’inverse, vous avez une cétonémie parfaite, autour des 2,7 mmol/l, là, il y a peut-être juste eu une erreur, une lecture défaillante du lecteur (cela arrive vraiment souvent), et probablement que le taux élevé n’était pas très représentatif!


POURQUOI JE VOUS DIS TOUT CA ?

Parce que c’est naturel d’avoir envie de se rassurer quand quelque chose ne va pas. Ma glycémie est trop élevée le matin, je ne comprends pas pourquoi? BIM une bonne excuse fournie par internet, la résistance physiologique à l’insuline…

Mais en fait il faut réfléchir à ce qu’on lit, et toujours se poser des questions. Ne prenez pas ce que les gens disent pour argent comptant, et même quand ils ont l’air compétents, et même quand c’est sur un site qui a l’air sérieux!

(La dernière ânerie que j’ai vu sur le sujet, c’était sur un site qui s’intitule « dietdoctor » (le type a un stéthoscope autour du cou (le coup classique) et le titre DOCTEUR que les gens révèrent…)(je devrais y penser, à partir de maintenant il faudra m’appeler DOCTEUR superketo, et prochaine video je dégaine la blouse !

 

38 commentaires sur le post “Glycémie élevée le matin en régime cétogène ?

  1. Bonjour,
    effectivement je suis d’accord avec vous, la glycémie élevée le matin avec un régime cétogène alors que la glyquée est inférieure à la norme doit alerter.
    Après 6 mois de régime cétogène,ma glycémie s’était stabilité à 1.4 a jeun. Pour ma part, j’ai solutionné le problème en modifiant la répartition des protéines sur la journée: je les ai supprimé le soir.

  2. J’ai également constaté que ma glycémie du matin dépend de ma rigueur à me coucher tôt. Merci pour tous tes conseils qui sont simples et évidents à mon sens. Pour ma part je ne consulte pas vraiment de site pour vivre la cétose à part le tiens car pour moi en général cela manque de rigueur. Toutefois les émissions d’Ameisen sur France Inter abordent bien des sujets connexes à ce mode de vie même si pour l’instant il n’en a encore jamais parlé (du régime cétogène). La dernière émission sympa est sur les rythmes circadiens en lien avec la régulation hormonale notamment. Encore une idée pour chiller avant le dodo s’écouter un podcast de SLEDD ou un de Ciel et espace 😉

  3. Chrystel le a dit:

    C est à cause de cette glycémie un peu trop haute le matin que j ai lachement abandonnée.mon régime cetogene.. .j ai quant même tenue 8 mois super strict. ..Mais je pense que même si je produisais (le lecteur l attestait!)des cétones. ,Je n etais pas assez souvent en cetose. ..Et cela m a fait prendre un peu de poids…Je sais rien de grave 3 kilos mais je ne les supportais pas….Et puis surtout j avais quant même pas trop la « patate »je ne regrette rien…Je suis repassé du côté obscur!!enfin pas de sucre ni de féculents pour moi bien sûr. ..Mais plus de fruits et de légumes autorisés. ..Merci en tous les cas à toi Johanne pour toutes les réponses que tu m as gentillement apporté ces derniers mois,tu m às beaucoup aidé et motivé. Je continu à lire ton blog bien sur!!!bises.

    • Tu sais Chrystel tes chiffres étaient très bien ce n’est pas le problème, mais parfois, les chiffres sont très bien et pourtant on n’est pas céto-adapté.
      Plus le temps passe, plus les coachings m’apprennent à quel point l’alimentation est une chose mais est LOIN, TREEEEEEEEES loin de suffire et qu’il y a beaucoup de choses à prendre en compte. Parfois un rien peut bloquer. LES INTESTINS, comme le soulignait Charli, l’équilibre du microbiote, le candida, le sommeil, une carence en vitamine D, les mycotoxines, etc. il y a plein plein de choses qui peuvent jouer, et tant qu’on a pas mis le doigt sur ce qui bloque, on peut s’épuiser et s’acharner sans résultat! Malheureusement je pense que c’était on cas, tu faisais tout bien sur le plan alimentaire, mais il y avait sûrement autre chose qui n’a pas été détecté mais qui bloquait ta céto-adaptation. Franchement tu es le genre de personne dont j’aimerais vraiment montrer l’exemple pour que les gens comprennent enfin que l’alimentation n’est qu’une petite petite partie du tout!
      bref merci à toi <3

      • chrystel le a dit:

        oui effectivement je pense que pour moi ce qui pouvait bloquer ma céto adaptation c’est le stress(stress de maman un peu surbookée), les couchés un peu trop tardif(télé, ordi)et aussi peut être intestins ou candida, ça je ne m’en suis pas du tout occupé…je suis capable de faire tous les sacrifices alimentaires possibles,, mais après beaucoup moins en ce qui concerne mon mode de vie….peut être que dans quelques années je me serais apaisée et pourrais adapter et faire des efforts sur tous ces principes…A ce jour du coup je suis plûtot en paléo et ça va bien!!
        merci à toi!!

    • Voilà. C’est bien Chrystel, ne culpabilise pas y’a rien de pire. Une alimentation de type paléo avec pas trop de glucides à index glycémique élevé et bcp de légumes c’est déjà très bien. Encore que si tu fais du sport et qu’ils sont pris à proximité y’a pas danger de mort non plus. Après rien n’empêche de faire un coup de reset céto de temps en temps. Moi c’est que je vise. Mais bon à voir en fonction de chacun. Pour moi ce qui est sur par exemple c’est l’éradication des céréales qui semble produire le meilleur effet(même si je vais manger un dessert de temps en temps qui en contient). Ah et puis sinon du jeun intermittent, sans doute pas idéal pour une cétose mais assurément valable pour la perte de poids si c’est ce qui t’inquiète. Bon y’a pas de gueguerre hein! moi je prends tous les bons conseils ici et ailleurs, je test sur moi et en gros je garde si l’effet vaut le coup. En ce moment je test à fond les probiotiques de compétition…

      • chrystel le a dit:

        merci de ton message Charli, oui alimentation type paléo pour moi et ça me va très bien…reperdu déja 2 kilos youpii, je sais, c’est  » grave » superficiel mais bon, j’assume!

  4. Bianchini le a dit:

    Moi j’ai une hausse de la glycémie le matin à jeun quand la veille au soir je mange un peu plus de protéines! Avant d’acheter le lecteur abbott je faisais uniquement les prises de sang tous les six mois et récemment j’étais à 0,94g/L de sang puis j’ai baissé ma consommation de viande à chaque repas et ma glycémie est descendue ! Actuellement j’ai une glycémie le matin à 0,75 et les ketones à 1,5/2,5 mesurés à 19H avant le repas.
    Je peut avoir un avis johanna ?

  5. Melissa le a dit:

    C’est le phénomène de l’aube. C’est pourquoi glycémie est plus élevée le matin. Le cortisol, le Dr. Fung l’explique très bien.

    Merci vous avez un super site 😊

    • Oui ça s’APPELLE le phénomène de l’aube, c’est ce que j’ai mentionné dans « early morning dawns effect », mais en fait quand on est céto-adapté, il n’y a pas lieu d’avoir de néoglucogenese, et s’il y en a, c’est problèmatique!
      et merci!

  6. Coucou Johanne ! Cela fait une semaine que ma glycémie à jeûn est comprise entre 68 et 73mg/dL, je suis contente, je ne m’attendais pas à de si bons résultats après seulement deux semaines de diète cétogène. En revanche, cela fait 4 jours de suite que je saigne systématiquement du nez (toujours la même narine) en me levant le matin… penses-tu que cela puisse être un effet secondaire passager d’une entrée en cétose ou bien me conseillerais-tu plutôt d’aller chercher la cause de ces saignements ailleurs ? J’ai envisagé une carence en minéraux mais bon, je prends du vinaigre de coco « sap extracted », du magnésium bisglycinate et des pousses d’épinard quasi tous les jours sans oublier de grands verres d’eau additionnée de sel d’himalaya… Je n’ai vu ce symptôme décrit nulle part dans la littérature kéto mais tu es très certainement bien mieux renseignée que moi sur le sujet et je suis peut-être passée à côté de quelque chose ?

    HS : Pfff, j’ai mangé trop de protéines au déjeuner et ma glycémie est passée de 74 à 88 –‘

    • Alors là c’est la première fois que j’entends ça! Je n’ai jamais eu de retour sur des saignements de nez, et pour le coup, je n’ai aucune hypothèse à émettre pour l’instant… je vais réfléchir à ce problème….

  7. bonjour que faire si le corps est toujours glucogénique,? a t on une solution merci
    *

  8. Solange Fortin ( région, Québec) le a dit:

    Bonjour, ce que j’aime de tes articles, que j’ai lu avec enthousiasme,
    c’est qu’on trouve de la bonne information.
    Oui, c’est tellement rassurant, depuis 28 février 2018, commencé régime cétogène
    Mes glycémies à jeun étaient entre 10mml.et 13
    En 10 jours descendues graduellement, à plus ou moins 7. Hier,
    8.2, et dans la journée 8.8 et 9, avant couché descendu 7.2. Ce matin 7.
    J’ai cherché informations et trouvé ton site. Je suis rassuré en partie.
    J’ai 73 ans, pèse 140 livres et mesure 5 pieds 1 pouce. Parce que j’ai de graves problèmes immunitaires, on ne me médicamente pas. (On a essayé au moins 7 médicaments (diabète)l’enfer avec certain,mon corps, comme brûlé à la grandeur..mais le suivi par diététicienne pendant 1 an ne donnait pas les résultats mes glycémies entre 8 et 10, mes glyquées en bas de 10… on a même essayé insuline. Pas fonctionné,(perdu 15 lbs en 1 mois)….glycémies stabilisées parce que perte de poid.
    J’ai lu par hasard sur régime bas en glucides.. beaucoup aidé.
    Là, j’essaie le mode de vie en cétogène. Merci de nous aider

    • bonjour Solange,
      cela va forcément aider parce que sur le long terme ça fonctionne, et la diminution de l’insuline ensuivant une diminution de l’inflammation, les problèmes métaboliques s’améliorent tous un à un , je suis vraiment positive là-dessus!
      Maintenant, peut-être que mon article d’aujourd’hui sur la berberine pourrait être une idée à tester pour toi? en tout cas, ton expérience pourrait être précieuse c’est certain!
      keep the good work!

  9. Laurent le a dit:

    Bonjour Superketo !

    Merci pour ton site et tes conseils qui sont tout simplement « perfects » pour aborder le régime cétogene. J’ai déjà fait un essai, mais je ne testait pas ma glycémie, j’utilisais les bandelettes pour connaitre la présence de corps cétoniques. J’ai eu en reprenant le sport cette sensation explosive de bien être et qui me permettait de faire plus augmentant ainsi mon endurance. Pourtant je n’ai rien suivi de très particulier à part, pas de glucide et huile à gogo…

    J’ai repris ce régime il y a un mois, malgré la présence de corps cétoniques (entre 1.8 et 3.3), je suis tous les matins entre 90 et 100 en glycémie. Parfois dans la journée, après avoir fait un jeune intermittent et une bonne marche, j’arrive entre 80 et 86… Jamais en dessous…

    Malgré un petit coup de vinaigre de cidre et l’achat d’huile TCM et une alimentation stricte… rien n’y fait ! Je tente de réduire les protéines (le calcul de m’indique 110g/jour pour 196g de lipide et pour le sucre je suis meme en dessous de 15g…) mais toujours pas la possibilité de passer en dessous des 80 !?

    J’ai repris le sport de façon plus intensif, afin de modifier ma routine, mais voila pas de céto-adaptation. Pourtant aux alentour de 80 j’ai un peu plus la patate et je ne suis pas épuiser lors des séances. J’ai maigris, mais ces derniers temps je stagne… le matin, je suis toujours aux alentours de 90/100.

    Help !

  10. Merci pour ton site et tous les conseils utiles ! J’ai démarré un régime cétogène strict début janvier, mais ne suis toujours pas en cétose. J’ai acheté fin janvier le lecteur glycémie (après avoir lu ton article sur les erreurs) pour comprendre. J’ai mesuré le week-end, toujours entre 80 et 88 et les cétones entre 0,5 mmol et 1 – une seule fois 1,2. Mais depuis 2 semaines, la glycémie à jeun explose (plus de 100 tous les jours, puis ça baisse après le petit-déjeuner. Ce matin : 137 ! 😳) Qu’est qui se passe ? Je suis toujours très stricte et ai beaucoup diminué les quantités et la fréquence des repas. Le poids stagne aussi … ??? 🤔

  11. Caroline le a dit:

    Bonjour Johanne,

    J’ai découvert vos vidéos et votre blog hier soir… J’ai débuté une diète céto il y a un mois suite à de gros troubles cognitifs après une hystérectomie Ovariectomie à 42 ans (44ans aujourd’hui). J’ai lu pas mal de livres sur le régime céto et j’ai essayé de faire le tri et une synthèse. Je mangeais auparavant sans gluten et avec très peu de gras et peu de protéines.
    Je n’ai aucune idée de ma glycémie et céto de départ mais j’ai reçu hier mon Freestyle Néo (enfin !) et il m’a dit les choses suivantes : Hier à 18h00 glycémie à 78 et cétones à 2.9 / Ce matin à jeun glycémie à 103 et cétones à 1.3 (*I’m crying).
    J’ai découvert grâce à vous mes bêtises : un café bulletproof après le repas de midi et…du fromage (*je me cache). Je pense que mon ration de protéines est trop élevé. Je vais rectifier. J’avais lu aussi qu’il ne fallait pas faire sa cétose à jeun car peu significatif, j’ai appris en vous lisant que c’était l’inverse. Je comprends que l’alimentation de la journée influe sur le résultat qui a l’air idéal. Je me couche trop tard et ne suis pas une grande sportive mais marche très régulièrement (j’ai une spondy ankylosante et de grosses douleurs neuros dans les jambes).
    Je me sens plus claire d’esprit depuis la mise en place de la diète et plus speed mais j’ai aussi de gros moments de faiblesse. J’ai perdu du poids niveau cuisses (2kgs) mais pris du ventre (niveau estomac) pour la 1ère fois de ma vie (*so sad). Je fais 56.2 kg pour 1.61m.
    Je veux sauver mon cerveau. C’est mon objectif. Je suis hyper motivée car mes troubles me font vraiment peur.
    Que pensez-vous de cette entrée dans l’univers de la diète cétogène, de mon profil et premiers résultats ? Faut pas que je lâche.
    Merci d’avance pour votre réponse et mille fois merci pour ces vidéos de très grande qualité et ce blog très complet.

    Caroline.

    • bonjour Caroline,
      je ne sais pas si ça fait depuis très longtemps que tu suis cette diète, mais clairement, dans ton calcul, il faut que tu prennes en compte seulement le ms oment où tu commences à faire les choses de manière carrée (tout ce que tu fais avant ne compte pas^^ dura lex, sed lex.).
      Du coup, dans un certain sens, tu peux te considérer comme au début de ta diète. Et tes chiffres ne sont pas alarmants. Clairement une glycémie comme ça quand on ne mange pas de glucides, ça dénote souvent d’un peu trop de prot, pas assez de gras, et/ou du stress. Mais je suis pas inquiète pour toi, car quand les gens sont curieux d’apprendre, et capable d’ajuster leurs stratégies, ils progressent toujours rapidement.
      Un keto mal appliqué est pire que mieux réellement. Mais une bonne applicatio nde la diète cétogène c’est le miracle pour le cerveau et je pense que tu vas faire feu! Tiens moi au courant de la suite pour toi, ça m’intéresse!
      <3

      • Caroline le a dit:

        Merci infiniment pour ces encouragements Johanne !

        Tu ne peux savoir à quel point ça me motive et conforte dans mon choix/combat (oui, c’est un combat avec l’entourage et le médecin mais fuck, personne ne veut et/ou peut sauver ma peau, je dois trouver la résilience et utiliser mes bases pour le faire). Oui tu as raison trop de stress (en moi et autour), ratio prot à revoir à la baisse et faut que je mette encore + de gras.

        Je suis complètement carrée depuis 20 jours, sauf les bêtises à corriger, of course.
        Chose faite hier : pas de café du midi, ni de fromage, ni de carré de chocolat noir 95. Mais j’ai vu ton expérience côté thé, ce matin, je n’ai pas pu me passer de mon bulletproof thé vert.
        Le rooibos me rend vraiment trop nauséeuse.

        Sinon mes aliments sont : Huile de coco, beurre, crème, lait de coco, crème de coco, huile d’olives & avocat pour agrémenter ce qui suit / Bacon, jambon cru, sardines et un peu de viande quand j’en fait pour les autres / Avocats+++, choux-fleurs, brocolis, épinards, salade et un peu d’artichauts / Citron, quelques mini tomates et petites portions de carottes râpées de temps en temps / Cannelle, graines de chanvre, tournesol, herbes aromatiques, épices… / Tisanes bulletproof – Le tout bio au possible. J’aimerais essayer de me faire des smoothies céto et peut-être introduire les bouillons plus souvent pour les sels minéraux.
        Et je dois boire plus !

        Avant de recevoir mon Freestyle, j’avais au début commandé les bandelettes urinaires Combur 9 Test et après 5 jours, négatif. Je n’y étais pas revenue et hier je teste : 18h00 entre 5 et 15 mmol/l violet middle+ et ce matin à jeun idem violet middle++. Ce ne sont donc pas les mêmes cétones d’après ce que je crois comprendre. Le Freestyle me dit ce matin à jeun : glycémie 87mg/dl – Céto 1.6 mmol/l.

        Et après t’avoir encore beaucoup lu via to blog et écouté via youtube hier, je me suis procurée illico ce magnésium transcutané dont je n’avais pas connaissance et je suis JOIE ! Mais YES ! Moi qui ne peut jamais me supplémenter car je n’en supporte aucun même les « meilleurs ».
        Je sens que ça va être mon nouveau best friend ! D’ailleurs après tartinage bras, mollets, ventre et le soir massage trapèzes-cou-torse, je me suis couchée à 22h50 au lieu de minuit et demi, me suis endormie, plutôt bien dormi mais réveillée très tôt (d’habitude impossible de me coucher, ne dors pas et somnole le matin).
        Voili, voilou pour compléter mon profil, je te tiendrai au courant de l’évolution dans quelques temps, bien sûr !

        Je ne pouvais plus aller chercher ma fille à l’école sans me perdre, difficultés à articuler, écrire au stylo sans trembler, articuler parfois, je perds toute la mémoire immédiate (prends trois douches, je range les affaires à des endroits improbables, laisse les tiroirs ouverts de partout, confonds les prénoms… et j’en passe. Je pars de loin et je m’accroche toute seule pour trouver des solutions et sources fiables – selon moi- d’infos).
        Je sens déjà la différence sur l’énergie même si je suis trop speed d’un coup, le voile blanc dans mon cerveau a disparu et je pleure moins… Et j’arrive à me concentrer pour faire toutes ces recherches, ce qui n’est pas rien !

        Merci encore mille fois !

        All the Best,
        Caroline.

  12. Caroline le a dit:

    Arrf, j’ai oublié les œufs dans ma liste nutrition ! Bien évidemment présents chez moi!
    Surtout le matin.

  13. Christian Legare le a dit:

    18-06-2018
    Bonjour , ceci est le premier site que je croise qui parle de néoglucogénèse franchement.

    bon un peu de contexte pour étaler mon cas. Je ne connaissais rien de la diète Kéto , il y a cela deux mois.Je ne suis pas flasque, mais très enflé disons le  »look » d’un gorille au dos argenté!!! ‘ . En avril 2018 (poids 137 kg / 175cm), Prise de sang de contrôle et ma glycémie indique 150mg/dl ou 8,3mmol (Canada)à jeun . Diagnostique probable de diabète type 2 si confirmer lors d’une deuxième prise de sang dans 3 mois. Je décide de renverser la vapeur et j’achète alors un glucomètre et tente de vérifier les aliments qui font exploser ma glycémie… 2-3 jours et je constate que les glucides et sucres (jus frais ) boom. début Mai 2018, Je me lance et élimine le plus possible glucides et sucre (sans calculer mais 100g et moins /jour) comparativement à minimum 350-400 avant. Donc, protéines et légumes à volonté, minimal de lipides (1800-2000 Kcal/jour) exercice 300-400 Kcal /jour vélo d’appartement. Premier mois perte de 10kg/ 5 semaines, mais état de faim presque insoutenable en soirée, je sais que ma volonté sera mise durement à l’épreuve si cela continue pour plusieurs mois. Par contre ma glycémie s’est amélioré moyenne de 100-105 à jeun et jamais plus élevé que 125 post prandiale. Je sais c’est élevé mais c’est une amélioration de près de 50%… Début juin, j’entends parlé Kéto et me renseigne, semaine dernière décide d’entreprendre celui-ci et limite mes glucides à moins de 20 (provient majoritairement de la quantité de légumes 600g-800 g / jour que j’absorbe) salade, concombre, tomates, échalottes, céleri, bokchoy, choux chinois, champignons, radis, zuchinni, choux de bruxelles, asperges. protéines entre 100-150g ce qui est environ la moitié moins que le premier mois de diète. Donc, Lipides 70%, Proteines 25% et glucides +/-5%. Même type d’exercice. Sensation de faim moins prononcé mais présente en soirée. Mon poids continue de descendre maintenant -15kg après 7 semaines par contre le lecteur de glycémie indique à jeun 110 et augmente à 120 si je reste à jeun (ce qui était le cas dans le premier mois aussi. mais maintenant la moyenne est plus élevée) redescend post prandiale entre 95-100 2 heures après repas. Kétone à jeun meilleur résultat sur 10 jours 0.6mmol et des fluctuations 0.1, 0.3. 0.5 mmol. Les lipides que j’ingère proviennent d’huile d’olive, crème 35%, huile de coco, beurre majoritairement.

    trop de protéines? exercice? mauvais lipides.

    merci de conseiller un néophyte en la matière

    • bonjour Christian,
      merci pour ton partage. Les macros 70 25 5 ne sont pas suffisants pour entrer en cétose, et ce n’est pas normal que tu aies faim en régime cétogène.
      Vu ton profil, je m’alignerais sur des macros 85 10 5 a minima, avec un MINIMUM de 200g de matières grasses ajoutées par jour, avec une large majorité de matière sgrasses ANIMALES (beurre, ghee, graisse de canard ou de porc).
      bon courage!

  14. Bonjour,
    Je viens de commencer le keto il y a environ une semaine mais je le pose certaines questions…
    Qu’est-ce qu’on appelle trop de proteines ? Sur quelle base dois-je calculer les macros sachant que je ne veux pas perdre en masse musculaire ? Je sais que les questions si tu celles d’un débutant mais avecla différence des infos que l’on trouve sur le net j’avoue Je je ne sais plus vraiment à quoi m’en tenir et je suis curieux d’en apprendre plus sur ce sujet…. Merci d’avance.

    • bonjour Romain, il n’y a pas de base absolue de calcul puisque chaque métabolisme a une capacité d’absorption différente des protéines, en fonction de plusieurs facteurs que l’on évalue tous en ensemble.

      Ceci étant dit, il faut toujours se rappeler deux choses:

      1) si tu manges trop de protéines, tu SERAS catabolique et ne passeras pas en cetose, du coup, tu VAS finalement perdre du muscle (parce que tu seras dans un entre deux, trop ou pas assez)

      2) une fois céto-adapté tu es mille fois MOINS catabolique et n’a pas besoin de sans cesse te bourrer de protéines pour éviter le catabolisme naturel. Donc tu deviens très ANABOLIQUE, et prends de la masses musculaire EASY.

      MAIS pour arriver à ça, il faut mettre toute ton énergie sur l’adaptation.
      2 conseils pour tes protéines: 1) jamais plus de 25g par repas GRAND MAX et 2) prends ta glycémie 2h après le repas, tu seras fixé. Si c’est trop, ta glycémie aura bien augmenté.

      • Tout d’abord merci d’avoir répondu !!
        J’ai choisi le keto pour faire descendre mon taux de masse grasse en dessous des 12% je suis à 15 là.
        Trop de proteines c’est quoi ? Faisant du sport régulièrement j’étais sur une base de 1,8g / kg de masse seche donc 125g /jour est ce trop ? Pour les lipides 153g par jour et les glucides nets (donc glucides moins fibres) 20g. Suis je dans le bon ou j’ai mal compris qqc …. ?
        PS: j’adore votre (ton je sais pas) blog 🐻👍

  15. philippe chauveau le a dit:

    Salut, cela fait bientôt 1 mois que j’essaie sérieusement de me céto adapter avec mesure de glycémie et cétonémie et suivi de mes macros avec cronometer.
    J’avais stabilisé tout comme il le fallait et lundi dernier (16/7) j’ai mesuré à jeun : glycémie : 74 mg/dL et cétonémie : 3,6 mmol/L. Je pensais y être arrivé mais badaboum hier : glycémie à 95 et ce matin glycémie à 99 !!!
    Je suis un régime strict : <20g /j de glucide et 50 g/j de protéine. et 180 g de fat.

    J'ai pensé à un problème lié à mon cortisol, j'ai pris l'habitude de m'entrainer à la salle vers 17h, Je me demande si cela ne viendrait pas d'avoir consommé de l'erythrol

    J'essaie de booster ma ceto adaptation avec un jeune hydrique de 1jour.

    Je suis assez motivé car je suis en rémission pour un cancer.

    • superketo le a dit:

      Philippe, très clairement un entrainement à 17h et un peu trop intense peut très bien être une cause de glycémie élevée le matin.
      Quelle est ta glycémie 30 mn après ton entrainement du soir? je te conseille de la prendre si ce n’est pas déjà fait!

      • philippe chauveau le a dit:

        Merci de ta réponse, j’ai effectivement vu ta vidéo sur le cortisol, je m’entraine plutôt vers midi maintenant et j’essaie de me coucher avant 11h.

  16. Pingback: Mes aliments favoris pour lisser la glycémie – SUPER KETO

  17. Bravo et merci Superketo pour toutes les réponses aux commentaires.Tu n’as pas volé ton pseudo tu es vraiment, vraiment phénoménal SuperKeto 😊

Laisser un commentaire