SUPER KETO Chargement en cours...
SUPER KETO

Constipation en régime cétogène

Sujet GLAMOUR aujourd’hui en ce beau matin de mois d’août: la constipation…
Oui et bien écoutez, il fallait bien que quelqu’un en parle, alors autant que ça soit moi!

Il y a quand même BEAUCOUP de gens qui s’imaginent qu’ils sont constipés en régime cétogène PARCE QUE ils ne mangent plus assez de fibres solubles (vous savez, celles de l’avoine et des céréales bien glutenisées). Et en fait c’est un gros contresens dont j’ai envie de parler depuis longtemps. Allons-y donc.

POURQUOI SUIS-JE CONSTIPE EN RÉGIME CETOGENE ?

je dirais qu’il y a trois grandes raisons

#1 – TROP D’ALIMENTS DIFFICILES A DIGÉRER

Non mais, vous vous imaginez que vous êtes constipés à cause de quelque chose que vous ne mangez PLUS (=les fibres non solubles). Or c’est exactement l’inverse, la plupart du temps vous êtes constipés à cause de quelque chose que vous mangez!

Il faut bien comprendre que les matières grasses et les protéines grasses se digèrent très bien, et qu’on retrouve extrêmement peu de résidus de viande ou de graisses non-digérées dans les intestins. Par contre, ce que l’on retrouve à la pelle, ce sont des quantités de résidus d’origine VÉGÉTALE! Ceux-là sont difficiles à digérer, et c’est par essence la définition des fibres: quelque chose que l’on ne digère pas et qui « ressort » de l’autre côté du tube digestif.

En réalité, beaucoup de gens passent au régime cétogène et ont du mal à calibrer leur diète, et ce qui en résulte, la plupart du temps, c’est qu’ils mangent:

  • trop de protéines (quasiment tout le temps)
  • pas assez de légumes verts
  • trop d’oléagineux
  • trop de produits laitiers (en dépit de mes conseils)

Les oléagineux et les produits laitiers sont très TRÈS difficiles à digérer, et en régime cétogène, voulant augmenter notre quota de GRAS, beaucoup de gens se mettent à en consommer en quantité déraisonnable.

La caséine (la protéine des produits laitiers) est extrêmement difficile à digérer et reste très longtemps dans les intestins. C’est très souvent la cause du ralentissement.

Ce qui génère le blocage du transit, ce n’est pas le fait de ne plus manger de flocons d’avoine! C’est surtout le fait de manger d’avantage de ces produits extrêmement lents et difficiles à digérer, et proportionnellement, moins de légumes.

Si on fait la balance: plus de noix, plus de fromages, pas de protéines, et en face, moins de légumes, moins de fruits (puisqu’on n’en mange plus en régime cétogène) = ralentissement, voire bouchon.

ALORS QUE FAIRE ?

[ ] jetez un œil à ce que vous MANGEZ en grande quantité plutôt qu’à ce que vous ne mangez plus! Et vous aurez rapidement une idée de ce qu’il faut réajuster. De toute façon c’est simple, il y a trois rubriques à surveiller: les protéines, les produits laitiers et la caséine !

[ ] soyez sûr d’avoir assez de légumes verts, riches en fibres non-solubles

[ ] consommez des avocats, riches en fibres solubles ET non-solubles. Pensez aussi à la noix de coco fraîche: elle est tellement riche en fibres qu’une petite quantité rend un énooooorme service à votre transit!

#2 LA DÉSHYDRATATION

En régime cétogène, vous le savez maintenant, le corps ne retient pas aussi bien l’eau que dans une diète traditionnelle.

Pourquoi ? Parce que chaque gramme de glucide que vous consommez retient avec lui 3,7g d’eau! Mais comme en régime cétogène on ne consomme que très peu de glucides, du coup le corps ne retient pas beaucoup d’eau. On peut donc TRÈS RAPIDEMENT se retrouvé déshydraté si l’on n’y prend pas garde.

Et cela affecte évidemment la digestion.

POURQUOI ?

Il y a un élément-clé en régime cétogène, dont on a ABSOLUMENT besoin pour la digestion, c’est la BILE. La bile, produire par la vésicule biliaire, a pour rôle d’émulsifier les graisses que nous consommons.

Et la bile est constituée à 75% d’EAU.

Si vous manquez d’eau, la bile va changer de composition. Elle devient plus visqueuse, et elle se déplace mal dans les intestins, et l’intestin, manquant d’eau, se dessèche également, et perd la mobilité nécessaire à l’évacuation des déchets. Et donc deux choses se passent:

  1. tout se « bloque » dans l’intestin
  2. vous métabolisez mal les matières grasses…

ALORS QUE FAIRE ?

[ ] ben boire! buvez un minimum de 2 litres d’eau par jour (sans compter toutes les boissons qui contiennent de la théine ou de la caféines, car ces substances sont des diurétiques et vous déshydratent).

[ ] ajouter un peu de sel dans l’eau pour aider le corps à retenir l’eau


#3 LA DÉMINÉRALISATION

Corollaire de la déshydratation: la déminéralisation !

Quand vous perdez de l’eau, vous perdez aussi des minéraux! Et les minéraux jouent aussi un rôle important dans le transit.

Le potassium, entre autre, aide à la contraction musculaire, il permet au muscle de se contracter (tandis que le MAGNESIUM permet au muscle de se relâcher, si on simplifie). Et c’est un peu la même chose dans l’intestin, le potassium va permettre la contraction du tissu musculaire nécessaire au mouvement général. Et quand il n’y a pas assez de POTASSIUM, et pas assez de MAGNÉSIUM du coup l’intestin a du mal à effectuer les mouvements nécessaires à faire avancer la digestion et le déplacement des déchets à évacuer!

ALORS QUE FAIRE ?

✔ ajouter 1/2 cuillère à café de sels Himalaya dans l’eau une fois par jour

✔ avoir un bonne supplémentation en magnésium au quotidien! Pour ma routine personnelle, j’utilise un magnésium bisglycinate (en exemple, celui-la), et je complète mon apport avec une application par jour de magnésium transcutané (celui-ci: Huile de Magnésium Transcutané Zechstein® 100ml Vaporisateur EN VERRE), et des bains de pieds (ou des bains tout court) avec des sels d’epsom (ici: Sels d’Epsom 1 Kg – Sel pour le bain).

Cela peut paraître beaucoup, mais à mon avis, rien n’est plus important que les minéraux en régime cétogène, et ici, on voit bien que cela va beaucoup plus loin qu’éviter les crampes et améliorer sa qualité de sommeil!

QUOI NE PAS FAIRE ?

Je vais terminer quand même par deux petits avertissements, parce qu’on voit beaucoup de choses sur internet en guise de « tips » anti-constipation, et personnellement je trouve que bon nombre d’entre eux ne sont pas forcément malins.

# LE PSYLLIUM

Le psyllium, que les gens ajoutent à leur alimentation pour avoir « plus » de fibres, est à mon sens une mauvaise idée. Il est trop fort, trop irritant pour l’intestin. Sur le moment oui, il va débloquer le transit, sauf que sur le long terme, il aggrave le problème en irritant la paroi intestinale.
Je sais que vous trouverez d’autres sons de cloche sur internet, libre à vous de faire vos choix, mais en ce qui me concerne, je ne pense pas que ce soit une riche idée.

# L’HUILE MCT

J’adore l’huile MCT. Personnellement c’est un produit que je consomme, surtout quand je dois sauter un repas, ou manger à l’extérieur et que je n’ai pas assez de matières grasses, ou quand je veux de l’énergie sans relancer ma digestion.

Mais il se trouve que certains sites (peu recommandables) conseillent ce produit pour accélérer le transit, un peu comme on conseillerais un laxatif! ça me fait toujours beaucoup rire (ou pas d’ailleurs) car cela prouve que les auteurs mêmes du site ne sont pas vraiment céto-adapté. Si l’huile MCT vous déclenche des diarrhées ou des accélération du transit, c’est précisément parce que votre intestin n’arrive pas à correctement absorber les triglycérides à chaîne moyenne, ni votre métabolisme à les utiliser! Donc elles se retrouvent dans les selles, et accélèrent la digestion.

👉 Mais ce n’est pas du tout bon signe, et ce n’est pas une façon de résoudre les problèmes de transit!

POUR CONCLURE

Ne considérez pas qu’il est normal d’être constipé en régime cétogène, en vous disant que c’est parce qu’il vous manque vos fibres et parce qu’il y a trop de matières grasses.

En fait, si vous êtes constipé en régime cétogène, c’est soit qu’il y a un problème dans le cadrage de la diète (trop de ci, pas assez de ça), soit qu’il y a un problème au niveau du microbiote, et là il va falloir faire un travail de réparation des intestins (heureusement, j’ai pensé à vous). OU LES DEUX.

Commencez par vous assurer que votre diète est bien formulée, que vous êtes bien hydraté et bien minéralisé. Normalement vous verrez une large amélioration au niveau transit. Si le problème persiste, alors il faudra un peu creuser au niveau de la santé de vos intestins! (Retrouvez mes tips ici!).

THE QUICK Q&A:

Peut-on consommer du psyllium en régime cétogène ? Partout ailleurs on vous dira que oui: mais moi, je pense que non!

Quels aliments manger pour améliorer le transit en régime cétogène ? les avocats, la noix de coco, et biensûr, les légumes verts.

Peut-on prendre des compléments alimentaires pour éviter la constipation ? On peut se supplémenter en minéraux, sodium, et magnésium de manière intelligente, et éventuellement faire des cures d’aloe vera en gelée.

♣ Est-ce que la constipation est normale en régime cétogène ? Non elle ne l’est pas. C’est le signe qu’il y a un problème dans la formulation de la diète, dans les quantités et les choix des aliments. Avec une diète bien formulée, une bonne hydratation et un bon apport en minéraux, normalement le problème doit se résoudre de manière naturelle.

♣ Faut-il prendre des probiotiques ? on peut. mais c’est certainement la dernière option que j’envisagerais.


Et pour aller plus loin…

❤ Comment choisir ses probiotiques ? 
❤ Comment savoir si on a les intestins poreux ?
❤ Comment réparer ses intestins ?

35 commentaires sur le post “Constipation en régime cétogène

  1. Ingrid le a dit:

    Je suis absolument d’accord avec toi concernant le psyllium, pour moi, c’est une catastrophe qui , en plus , aggrave la constipation et irriti fortement l’intestin.

  2. Carole Bruyant le a dit:

    L’excès de fibres tu sais ça peut être bien plus délétère que le manque.. j’ai été végane comme tu le sais mais crudivore aussi à un moment donné. On bouffe tellement de fibres que beaucoup, mais alors beaucoup de crudivores, a fortiori quand ils commencent à être en manque de vitalité, te diront (et moi la première) qu’ils ont fini par être obligés de faire des lavements pour se désencombrer les intestins… et ça devient de pire en pire… après ben pour remettre les boyaux en état, il faut du temps… Je récupère petit à petit avec force probiotiques mais c’est long. Et le jeûne intermittent forcé du midi n’arrange pas les choses. J’ai écouté et lu pas mal sur le JI, c’est un problème assez récurrent aussi. Je pense qu’il faut d’abord récupérer un niveau de vitalité et parfois aussi de nourrisement suffisant du tube digestif avant de penser au jeûne intermittent (je ne parle pas des jeûnes ponctuels d’1 ou quelques jours, éventuellement à visée thérapeutique, qui ont un autre but que la perte de poids…). Je parle pour les cas comme moi mais à mon sens c’est un paramètre à prendre en compte. Il faut du temps pour se réparer… Et n’oublions pas le stress qui peut accélérer le transit mais aussi crisper les boyaux et provoquer un ralentissement digestif ! Merci pour ton super article !

    • superketo le a dit:

      oui, alors voilà, je ne voulais pas vraiment rentrer dans les détails mais effectivement c’est un peu ce que je sous-entendais par « des restes dans les intestins ». Mais je ne savais pas que ça allait au point de devoir faire un lavement!
      et effectivement, j’aurais dû parler du stress car avec la constipation il y a quand même un énorme facteur stress!! Pas pour tout le monde, mais pour pas mal quand même, et quand on commence à se crisper sur ce problème, c’est de pire en pire!

    • superketo le a dit:

      mais merci beaucoup pour le témoignage car bon, ce n’est pas forcément agréable de devoir parler de ça, et pourtant les gens ont tellement la PASSION des fibres sans savoir vraiment ce qu’il en est!

      • Carole Bruyant le a dit:

        Exactement ! Début des années 90 quand je bossais au mag bio il y avait un engouement pour les pains complets et autres trucs pleins de fibres (le fameux All bran par exemple), j’ai vu des gens acheter du pain intégral et se payer des colites carabinées… J’écoutais une conf en MP3 ce matin en allant au bureau, l’intervenante travaillait sur le microbiote intestinal selon la méthode du Dr Bruno Donatini. Elle expliquait qu’il peut y avoir des infections bactériennes ou virales qui perturbent le nerf vague et qui induisent un blocage ou un ralentissement digestif avec stase gastrique et intestinale, et tutti quanti… donc rien à voir avec les fibres ou pas mais tout à voir avec le système nerveux (je n’ai plus les références de la vidéo mais il y a pas mal d’articles sur les travaux de Donatini sur le web)…. c’est la 1ère fois que j’entendais ça et ça m’a quand même pas mal interpellée !!!

  3. Nathalie le a dit:

    Super article comme d’habitude 👍🏼.Merci. De mon côté depuis que je suis cétoadaptée je n’ai plus du tout de problème de constipation, alors qu’avant c’était la galère….
    Je bois et je consomme entre 5 et 6g de sel par jour (6 g quand je fais des efforts physiques prolongés).

  4. Laurent Besset le a dit:

    Comme je me suis fait une feuille de calculs très détaillée pour mes relevés de macros, elle totalise le poids de légumes verts journaliers (salades, cresson, épinards, légumes crucifères comme le chou vert, le brocoli et le chou-fleur, concombre, fenouil, champignons, etc.). Je n’ai jamais eu de problème de constipation avec un mini de 400gr/jour de légumes verts (compris l’avocat).
    Mais ça prend du temps à manger car il faut mâcher, mâcher et re-mâcher…
    Mais comme je me délecte de mes préparations, j’en profite !
    Laurent de + en + accro au cétogène…

  5. Carole Bruyant le a dit:

    J’ai enfin retrouvé la vidéo sur le microbiote et la méthode du Dr Bruno Donatini : https://www.youtube.com/watch?v=CEOh7i4ExBI&t=33s. Bon, et pis comme je viens de m’inscrire à un stage intensif de lithothérapie de 4 jours en octobre (ça remplace mes vacances…), je vais creuser la question des pierres qui ont une action sur la sphère digestive (car il y en a ). Belle et douce soirée !!!!

    • Carole merci du lien et oui tenez nous au courant des histoires de pierres! Amusez vous bien détendez-vous bien… Nina

      • Carole Bruyant le a dit:

        Merci Nina ! Oui j’ai décidé de me former à des techniques qui m’intéressent (par petites touches, pour préserver mon équilibre financier ; c’est bon pour travailler la patience et prendre le temps de digérer tout ça…) pour faire le pendant à mon travail. Je suis attirée par les pierres depuis quelque temps mais le déclenchement a été le 2ème degré de reïki où l’on apprend à se servir du cristal de roche d’une manière que je n’aurai jamais imaginée. J’ai découvert tout un monde fascinant, surtout sur le plan énergétique. Et je suis en liste d’attente pour un stage de chamanisme en novembre (sinon ça sera l’année prochaine, avec le 3ème degré de Reïki). Je crois que si je n’avais pas du tout je serais repartie vers le burn out…. Prenez soin de vous aussi Nina !

      • Carole Bruyant le a dit:

        Oups, je voulais écrire : je crois que si je n’avais pas « tout ça » je serais repartie vers le burn out.

      • Je comprend.. je fais beaucoup de ce genre de choses, pas les pierres mais autres choses depuis longtemps et je suis visiblement protégée car je n’ai jamais eu de burn out malgré ma vie de folle… cela équilibre oui avec le travail c’est très nécessaire. Grâce à un médecin chinois j’ai découvert que mon eczéma et autres problémes était bien dû aux moissures candida.. et ce devait donc ête un paroxysme Herxheimer… donc mieux qu’un test… sur ce point.. la médecine traditionnelle chinoise et l’équilibrage du CHI. Bien à vous et surtout beaucoup de plaisirs!Nina

  6. Laurent le a dit:

    Comme j’aime bien ce blog, je donne une petite contribution : pourquoi ne pas essayer les pochettes froides « Yokool » pour stimuler ?
    C’est la fameuse méthode de France Guillain qui a modernisé les bains de siège de Louis khune.

    Si par malchance cela ne fonctionne pas pour cette affaire de transit (ce dont je doute) je peux assurer que c’est un excellent moyen pour s’endormir ou pour mieux supporter les grosses chaleurs.

    Il est possible, si j’ai bien compris les discours de France Guillain, que ces poches froides qui diminuent la température dans la région de l’aine agissent soit en augmentant la température générale du corps soit en la diminuant…

  7. CORINNE MARIE le a dit:

    Bon , toujours pas dans la bonne rubrique, mais pourrais tu nous parler du rôle des hormones (pour le sommeil c’ est OK) dans le régime cétogene, quand par exemple les oestrogènes sont dans les chaussettes. ..bien à toi

  8. A ce sujet, j’aimerais bien aussi que tu nous parle des baisses d’oestrogènes et comment les faire remonter naturellement. Ménopause ou pas d’ailleurs !

    • superketo le a dit:

      disons que moi, le principal problème que je rencontre chez une majorité des gens, c’est plutôt de TRES hauts taux d’eostrogene, donc mon propos sera surtout sur l’oestrogène dominance, mais j’essayerai d’y inclure la pathologie inverse. si je peux.

  9. Pingback: Produits laitiers en régime cétogène? – SUPER KETO

  10. Johanne, à propos d’intestin, as tu une interprétation concernant les glaires dans les selles ? Désolée… 😀 !

    • superketo le a dit:

      non non t’inquiète^^, c’est une question importante en plus. Quand il y a des glaides en fait c’est le mucus de la paroi intestinale qui descend avec les selles.
      Alors de mon point de vue, mais je ne pense vraiment pas être spécialiste en la matière, ça peut être une petite infection bactérienne, surtout si c’est accompagné de diarrhée (à l’étranger, ou si tu as mangé un truc qui t’a dérangée, etc.). C’est le cas où ce n’est pas très grave.
      Après si ça persiste, en général c’est lié au syndrome du colon irritable ou aux trucs style maladie de Crohn. Qui sont un peu les extrêmes. (Et, last but not least: les hémorroïdes). voila voilà^^

  11. Madeleine le a dit:

    Piti souchi : « Si on fait la balance: plus de noix, plus de fromages, PAS de protéines, et en face, moins de légumes… » 😉

  12. Waouh, j’ai tout compris (enfin j’espère!) malgré la complexité du sujet, mine de rien ! Merci merci, je vais diminuer le fromage et augmenter la flotte !!

  13.  » Mais il se trouve que beaucoup de sites soit-disant « keto », conseillent ce produit pour accélérer le transit! ça me fait toujours beaucoup rire (ou pas d’ailleurs) car cela prouve que les auteurs mêmes du site ne sont pas vraiment céto-adapté. Si l’huile TCM déclenche des diarrhées ou des accélération du transit, c’est justement parce que les matières grasses ne sont pas utilisées ni métabolisées par l’organisme. Et donc elles se retrouvent dans les selles, et accélèrent la digestion. Mais ce n’est pas du tout bon signe, et ce n’est pas une façon normale de gérer la digestion!! »

    Bonjour Johanne,
    Etant en phase de cétone-adaptation, je connais un peu ce problème… Que puis-je faire pour le résorber stp?

    • superketo le a dit:

      Hello Tom,
      Excuse moi de répondre si tard!
      EN phase d’adaptation, je te conseille de mettre le paquet sur les matières grasses animales, et de faire quelques tests pour essayer de trouver la matière grasse qui te convient le mieux (par exemple, certaines personnes ne tolèrent pas si bien le beurre, alors on passe sur du ghee, ou sur de la graisse de boeuf par exemple, ou on essaie la graisse de porc, de canard, etc.) Globalement, pour l’adaptation, on souhaite vraiment avoir un minimum de 70% d’origine animale dans les matières grasses. Le plus simple évidemment, c’est quand on tolère bien le beurre: mais il faut quand même faire gaffe à la qualité, autant que faire se peut. Bref, j’espère que ça t’aidera: n’hésite pas à me tenir au courant! ♥ (Et super bonne année à toi!)

  14. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant que je découvre après en avoir lu un article d’un autre site… qui prône le psyllium (sans argumentation sérieuse d’ailleurs). Je vais donc ne pas envisager de prendre du psyllium ! (merci aussi à celles et ceux qui ont laissé des commentaires, très instructifs aussi).
    Cela fait quatre semaines que j’ai commencé le régime kéto. Tout s’est bien passé : pas de « grippe », de fatigue ou autre. Est ce parce que je suis maigre (177 cmm, 52 kg) ? Ou parce que je suis végétarien ET bio depuis plus d’un demi-siècle ? (depuis quelques années je suis devenu ovo-végétalien et plutôt crudivore).
    Mes douleurs articulaires se sont estompées (objectif atteint). Mais le transit et le sommeil (++) peinent….
    Il y a deux semaines, j’ai alors commencé à tester les corps cétoniques et le glucose dans l’urine (matin) avec les bandelettes Keto-Diastix. C : 4mmol/L , G : 0. Est-ce que j’avais atteint la cétose ?
    Mais dimanche, anniversaire de mon épouse en resto bio vegan ; j’ai fait très attention mais même en me contentant le soir de 30 g huile coco et 32 g mélange colza olive lin, j’ai évalué la journée à : G 15 % , P 7 %, L 78 % . Depuis, manque d’énergie, reprise douleurs articulaires et, vérification: C 1 mmol/L.
    Je me suis peut-être trompé en fixant les objectifs suivants : 1574 kcal dont 30 en G (5 %), 325 en P (20 %) et 1219 en L (75 %). Je pense les corriger ainsi : G 60 P 280 L 1219.

    D’après votre article, il me semble que je ne buvais pas assez (1,5 l de tisane : romarin sauge ou thé vert), ne mangeais pas assez de légumes verts et… ajoutais un morceau de pomme (23 g), ce qui me conduisait à forcer sur les lipides pour « rattraper » en pourcentages.

    -> Totaux d’une journée type (je mange à peu près les mêmes aliments), tous les nombres étant des grammes.

    en grammes
    avocat : 100
    gingembre : 1
    ortie : 12
    poivron : 47
    pourpier : 10
    radis noir : 5
    pomme : 17
    chanvre : 25
    champignon de Paris : 20
    mâche : 25
    oeufs : 159 (depuis quelques jours, suis passé à 4 œufs (212)
    sojami tartinable : 134
    tofu lactofermenté : 110
    tartare d’algues : 4
    gr de chia : 10
    gr de courge : 5
    amande : 10
    huiles colza olive lin : 40
    huile coco : 22
    moutarde : 2
    macadamia : 3,5
    bilan de la journée (2 repas)
    G 18 g (4,2 % énergie) P 76 g (18,1 % énergie) L 146 g (77,7 % énergie)

    Hormis le morceau de pomme, quelles autres erreurs est-ce que je fais ?
    Merci.
    Cordialement

  15. Gabrielle p le a dit:

    Bonjour Johanne,
    Au sujet de la prise de sels pour éviter la déshydratation : Y a t il une différence ou préférence pour la consommation du sel: a prendre dans l eau entre les repas et/ou pendant les repas ?
    Moi je prends seulement pendant les repas (5/7 gr / jours).
    Merci 😊

    • Gabrielle p le a dit:

      Je précise que je ne bois qu en dehors des repas ( 1 litre 1h avant le petit dej et 1 litre 2h après chaque repas soit 4l/j)

    • superketo le a dit:

      Tu peux les prendre quand tu veux Gabrielle, par contre 5/7g de sel par jour, c’est un peu juste à mon sens. Pour avoir 7g de sodium, il te faut 13-14g de sel, alors il serait bon que tu augmentes tes quantités ! je ne dis pas forcément d’atteindre 14g, mais peutêtre augmenter progressivement !

  16. Gabrielle p le a dit:

    Je précise que je ne bois qu en dehors des repas ( 1 litre 1h avant le petit dej et 1 litre 2h après chaque repas soit 4l/j)

  17. Bonjour,
    Merci pour l’article 🙂
    Petit message à 7h du matin car ballonnée comme pas possible depuis 1 semaine j’ai du mal à dormir (d’autant plus que je dors sur le ventre). j’ai doncdécidé de faire des recherches et je suis bien contente d’être tombée sur cet article.

    Je vais diminuer les produits laitiers, et augmenter le sel dans un premier temps.

    Petites questions concernant le sel. Casse-t-il le jeûne si je le prends le matin?
    Est-ce similaire si j’ajoute plus de sel ds mes repas? Je mange naturellement salé.
    Est-ce préférable de prendre de l’eau salée matin, midi, soir, avant, pendant ou après les repas pour une meilleure assimilation ?
    Merci

    • superketo le a dit:

      bonjour Leslie, alors, le sel ne casse pas le jeune, au contraire, il FAUT prendre du sodium quand on jeûne.
      Mais manger naturellement salé ne suffit pas du tout (genre : PAS DU TOUT).
      Et pour l’eau, c’est toujours préférable entre les repas, tout au long de la journée, de manière régulée par petites gorgées pour favoriser une assimilation optimale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *